la gourme, une maladie très contagieuse qui touche de nombreux chevaux
Publié le 06/06/2024
Auteur :
Catégorie : Maladies et blessures

Maladies et blessures La gourme : une maladie très contagieuse

Si vous remarquez que votre cheval a de gros ganglions au niveau de la gorge et de l’auge, qu’il a des jetages et qu’il tousse, vous devez l’isoler au plus vite, car il s’agit peut-être de la gourme.

La gourme est une maladie très contagieuse qui touche les voies respiratoires supérieures des chevaux.

Quels sont les symptômes de la gourme ? Quels sont les traitements et les préventions qui peuvent être mis en place ?

Je vous explique tout :

Qu’est-ce que la gourme exactement ?

La gourme est une maladie causée par une bactérie de type streptocoque. Stretococcus Equi plus précisément.

Cette bactérie s’attaque aux voies respiratoires supérieures. Elle provoque une inflammation et des abcès des ganglions lymphatiques au niveau de la gorge et de l’auge, qui peuvent être très douloureux pour le cheval. La rupture de ces ganglions entraîne un jetage plus ou moins abondant selon la sévérité de l’infection.

La gourme est extrêmement contagieuse. Elle peut se transmettre par contact direct des jetages, par le matériel contaminé, et même par le lait maternel.

Bien que la gourme puisse atteindre les chevaux de tout âge, elle atteint le plus souvent les jeunes chevaux, entre 6 mois et 5 ans.

Quels sont les symptômes et les évolutions possibles de la gourme ?

La phase séreuse

cheval malade

La phase séreuse est la première phase de la gourme. Les symptômes apparaissent après une période d’incubation de 3 à 7 jours après la contamination, et peuvent se présenter ainsi :

  • perte d’appétit et abattement,
  • fièvre modérée (jusqu’à 40°C),
  • les yeux peuvent être congestionnés,
  • jetage séreux (liquide translucide) irrégulier,
  • toux, gorge douloureuse et difficulté à déglutir,
  • le cheval peut étendre son encolure vers le bas pour atténuer la douleur.

La phase suppurative ou catarrhale

La phase séreuse se transforme en phase suppurative. Cette phase est hautement contagieuse.

À ce stade, les ganglions mandibulaires et rétropharyngiens sont volumineux, chauds et très douloureux. Lorsqu’ils se rompent, cela provoque un jetage purulent, crémeux et jaunâtre. Le cheval peut aussi avoir une respiration ronflante.

Les complications

Les complications de la gourme sont rares, mais possibles. Cela concerne jusqu’à 20 % des cas, et les complications peuvent être très graves.

La bactérie peut en effet se propager dans les vaisseaux sanguins et dans le système lymphatique, ce qui peut provoquer la formation d’abcès au niveau de l’abdomen, des poumons, du système nerveux… C’est la forme “bâtarde” ou métastatique.

Les troubles à médiation immune, notamment le purpura hémorragique, sont également des complications de la gourme. Il s’agit d’une réaction exagérée du système immunitaire du cheval qui provoque une inflammation des vaisseaux sanguins et la formation d’œdème.

Dans les cas les plus graves, les voies respiratoires peuvent être obstruées et nécessiter une trachéotomie d’urgence.

Retrouvez Cheval Partage sur YouTube

Cheval partage a désormais sa propre chaîne YouTube. Abonnez-vous pour être sûr de ne rater aucune de nos vidéos ! Au programme des prochaines vidéos : séances commentées, tests de produits, tutoriels, idées d’exercices, réflexions équestres… Mais toujours dans le respect et l’amour du cheval.

Abonnez-vous

Quel traitement peut soigner la gourme ?

Après un examen clinique du cheval, le vétérinaire confirme le diagnostic de la gourme en effectuant une analyse bactériologique pour confirmer qu’il s’agit bien de la bactérie Streptococcus Equi, et une analyse sanguine pour détecter les anticorps du cheval.

prise de sang cheval

Dans la majorité des cas, lors d’une gourme classique (séreuse et suppurative) sans complication particulière, la gourme se guérit d’elle-même, après la rupture et la cicatrisation des ganglions abcédés. Le cheval doit alors rester au repos et isolé pendant 2 à 4 semaines.

Si les abcès ont du mal à se rompre naturellement, le vétérinaire peut procéder à un drainage chirurgical.

Des anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être administrés pour aider à faire baisser la fièvre et pour soulager les douleurs.

Les antibiotiques ne sont généralement prescrits qu’en cas de complication, lors d’une forme métastatique, par exemple, ou bien lorsque le cheval est vraiment abattu et que la fièvre a du mal à descendre.

Quelles mesures de prévention mettre en place ?

La gourme étant une maladie très contagieuse, la première chose à faire est de limiter la propagation de la bactérie à l’ensemble de l’écurie, en mettant en place des mesures sanitaires.

Il faut donc isoler, pendant au moins 3 semaines, chaque cheval qui présente les symptômes, et dépister tous ceux qui ont été en contact avec un cheval contaminé.

Bon à savoir : Un cheval peut être porteur de la bactérie Streptococcus Equi et être asymptomatique. C’est un porteur sain. Les symptômes peuvent se déclencher plusieurs mois après la contamination, à la suite d’un gros stress ou d’un effort important.

Les paddocks et les pâtures qui ont été occupés par un cheval contaminé, doivent rester inoccupés pendant plusieurs semaines.

Il faut également désinfecter tout le matériel, les équipements, les boxes, les mangeoires susceptibles d’avoir été contaminés. Même les vêtements des soigneurs et des cavaliers peuvent être contaminés et transmettre la bactérie en cas de contact.

Découvrez le Carnet de Suivi Sunshine

Vous êtes propriétaire ou demi-pensionnaire ? Découvrez le Carnet de suivi Sunshine, un outil complet et éco-responsable dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer. A mi-chemin entre le planner équestre et le coach perso, il vous aidera à mieux vous organiser au quotidien et à développer une meilleure relation avec votre cheval.

En savoir plus

Existe-t-il un vaccin contre la gourme ?

Il existe bien un vaccin commercialisé en Europe pour protéger de la gourme, mais son utilisation est controversée pour plusieurs raisons.

La première est qu’il a une durée d’immunité très courte, environ 3 mois. Il n’est donc recommandé que lors d’un rassemblement de chevaux (concours, spectacle…) occasionnel.

Le vaccin contre la gourme peut être conseillé lors d'un rassemblement de chevaux
 © Copyright Robin Drayton and licensed for reuse under this Creative Commons Licence.

Un cheval en bonne santé peut être vacciné contre la gourme pendant une épidémie, mais le délai de la réponse immunitaire du vaccin est compris entre 7 à 10 jours.

De plus, des effets secondaires ont été rapportés, tels que de la fièvre, un écoulement oculaire mucopurulent, une transformation en forme métastatique…

Rappelons que le vaccin n’empêche pas l’infection, mais il atténue les symptômes.

Il faut également savoir que la majorité des chevaux qui ont été infectés par Streptococcus Equi développent une immunité naturelle à cette bactérie, qui peut durer jusqu’à 5 ans.

Si vous avez des questions ou que vous avez des anecdotes sur la gourme, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Passionnée par les chevaux et rédactrice sur Cheval Partage

Poster un commentaire

Ces articles peuvent également vous intéresser :

L’arthrose chez le cheval

L’arthrose est une maladie de plus en plus diagnostiquée chez les chevaux. Comment gérer cette maladie, et quelle vie attend le cheval atteint de cette pathologie ? Cheval Partage vous dit tout ! Qu’est-ce que l’arthrose ? Rappel sur les […]

ulcères gastriques chez le cheval en box

Les ulcères gastriques chez le cheval

Pour bien comprendre les ulcères, il faut connaître un petit peu l’anatomie de l’estomac. L’estomac est une poche de 15L environ, qui se remplit du bol alimentaire du cheval. La particularité chez le cheval, c’est que l’estomac ne se vide, […]

Le syndrome piro-like (piroplasmose et cie)

Aujourd’hui, on a choisi de vous parler un peu Piroplasmose ! C’est une maladie dont vous avez sûrement entendu parler, car elle touche chaque année de nombreux chevaux, avec des signes cliniques parfois frustes – c’est-à-dire pas évidents à observer. Mais […]

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Newsletter

Rejoignez la newsletter gratuite et recevez toutes les actualités de Cheval Partage : nouveaux articles, nouvelles vidéos, promotions en cours... Pas de spam, et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

En cours d'inscription...

Merci pour votre confiance !

0 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez