saut d'obstacles sur une ligne courbe
Publié le 14/05/2014
Auteur :
Catégorie : Travail à l'obstacle

Travail à l'obstacle Saut d’obstacle : travail sur les courbes

Sauter un obstacle sur une courbe est loin d’être aussi évident qu’il n’y parait : que vous sortiez en concours ou que vous désiriez tout simplement gymnastiquer votre cheval, il s’agit là d’un exercice incontournable, quoique périlleux si mal exécuté.

Découvrez dans cet article quelques exercices à mettre en place pour améliorer ce type de saut.

Pourquoi sauter sur une courbe ?

Nous l’avons déjà vu (et le reverrons encore !), sauter permet de gymnastiquer un cheval et d’améliorer son équilibre. Même si vous vous destinez au dressage pur, sauter de temps en temps vous sera bénéfique. A condition bien sûr de ne pas sauter n’importe quoi n’importe comment !

Le travail sur les lignes est très intéressant et souvent plébiscité par les professionnels. En revanche, le travail sur les courbes, tout aussi formateur et bénéfique, est souvent mis de côté.

Et pourtant, sauter des obstacles sur une courbe permet d’améliorer l’équilibre de votre cheval, d’être plus autonome et de développer son geste. Il va, à l’instar du travail sur les lignes, le mécaniser et lui apprendre à bien exécuter son mouvement et à améliorer la qualité de la réception.

Exercice 1 : la serpentine

Le dispositif de cet exercice est très simple : il s’agit de mettre 3 obstacles (qui peuvent très bien être des barres au sol pour commencer) sur la ligne centrale de la piste de manière à ce que le centre de chaque obstacle corresponde au centre d’une boucle de serpentine.

Illustration du dispositif
Illustration du dispositif

Ce dispositif permet d’apprendre à bien attendre ses sauts et à soigner son tracé. Pour éviter aux cavaliers de couper les virages, il est possible d’ajouter des plots à chaque extrémité de la courbe afin de forcer leur trajectoire. Des barres au sol sur les côtés peuvent également être mises avant et/ou après chaque obstacle, de manière à obliger le cavalier à arriver bien droit sur l’obstacle.

Cet exercice permet de mettre en application les bases :

  • Reprendre pour rééquilibrer en début de courbe ;
  • Relancer en sortie de courbe ;
  • Arriver bien droit face à l’obstacle et se réceptionner toujours bien droit, sur le bon pied ;
  • Et ainsi de suite.

C’est en outre un excellent exercice pour apprendre à bien placer ses aides afin de tomber sur le bon pied à la réception de chaque obstacle.

Problèmes pouvant être rencontrés :

  • Cheval qui ne change pas de pied : accentuez vos aides et rééquilibrez-le davantage. N’hésitez pas à venir sur des foulées décroissantes pour un meilleur contrôle ;
  • Cheval qui coupe les courbes : utilisez des plots proches de la piste et/ou des barres au sol après chaque obstacle pour avoir un repère visuel et ainsi cadrer naturellement votre cheval ;
  • Cheval froid, qui passe derrière la jambe : utilisez la fin du virage et la ligne droite pour relancer davantage votre équidé et mettre de l’impulsion ;
  • Cheval chaud, qui prend la main : demandez un arrêt ou une transition descendante quelques foulées avant chaque obstacle de manière à maintenir son attention.

Exercice 2 : le huit de chiffre

Plus simple à installer mais plus compliqué dans son exécution, il s’agit simplement de faire un huit de chiffre, le coeur du huit de chiffre étant un obstacle.

Illustration du dispositif
Illustration du dispositif

Les cavaliers devront arriver légèrement de biais afin d’obtenir un tracé parfait. Le fait de tourner avant et après l’obstacle permet d’apprendre au cheval à bien décomposer son saut et à ne pas aller trop vite. Le cavalier doit en outre être particulièrement vigilant au niveau de ses aides afin de rééquilibrer suffisamment rapidement dès la réception de l’obstacle pour pouvoir tourner, tout en s’assurant d’être toujours sur le bon pied.

Problèmes pouvant être rencontrés :

  • Cheval froid qui perd de l’impulsion au fur et à mesure de l’exercice : auquel cas, n’hésitez pas à agrandir un peu le cercle de manière à avoir le temps de redonner suffisamment d’impulsion ;
  • Cheval chaud qui prend la main : demandez un arrêt sur le cercle ou faites des transitions pour maintenir son attention ;
  • Cheval qui essaye de partir tout droit : ce problème vient généralement des chevaux mal équilibrés, qui tombent sur les épaules. Dans ce cas, rééquilibrez dès la réception et venez sur des foulées décroissantes afin de mieux contrôler l’allure de votre cheval ;
  • Cheval qui tourne trop tôt et fait tomber les barres : le cheval doit apprendre à bien finir ses sauts avant de tourner. Pour ce soucis, rien ne vaut la répétition d’exercices de ce type, sur des faibles hauteurs.

Exercice 3 : le carré

Disposez chaque obstacle  de manière à former un carré parfait, les cavaliers sautant l’ensemble de ces obstacles sur un même cercle.

Illustration du dispositif
Illustration du dispositif

Cet exercice permet de travailler le contrôle de l’allure et de la direction puisque le cheval est sans cesse sur un cercle. Il permet en outre de travailler les contrats de foulées :

  • 4 foulées en sautant les obstacles sur le côté intérieur du cercle
  • 5 foulées en sautant les obstacles en leur milieu
  • 6 foulées en sautant les obstacles sur le côté extérieur du cercle

Problèmes pouvant être rencontrés :

  • Cheval qui se désunit ou change de pied : améliorez l’équilibre du cheval et accentuez vos aides ;
  • Cheval qui a tendance à évaser la courbe ou au contraire à la resserer, cheval qui se couche sur le cercle, contrats de foulées non identiques d’une portion de cercle à une autre : utilisez des repères visuels si nécessaires (plots par exemple) et accentuez vos aides (notamment la jambe intérieure et la rêne extérieure) pour garder un cheval en équilibre.

Il existe de nombreux autres exercices pour s’entraîner à sauter sur des courbes. J’ai choisi ces trois là, qui font partie de mes préférés, car ils permettent chacun de travailler des aspects différents, bien que tous aient le même objectif final : gérer au mieux l’allure, l’équilibre et la direction de l’équidé et mécaniser aussi bien le cavalier que le cheval en apprenant à réagir rapidement.

Si vous sortez en compétition, ces exercices vous serons très utiles, notamment dans le cas d’un barrage ou d’une épreuve au chrono.

Et vous, quels sont vos exercices préférés ?

Poster un commentaire

Commentaires publiés

10 commentaires.

  • C’est marrant le carré je ne le fais pas du tout comme ça. Pour les contrats de foulée au contraire il faut toujours garder la même trajectoire en sautant au milieu des barres, ce qui permet de travailler sur la longueur des foulées. Sinon c’est de la « triche ». Du moins c’est comme ça que j’ai appris (et c’est Nelson Pessoa qui le dit :p )

    Sinon mon exo préféré était un exo que j’ai beaucoup fait au lycée et qui était assez coton. Il fallait vachement bien encadrer son cheval et être réactif. 4 obstacles sont installés en croix et on va les sauter l’un après l’autre en alternant virages à droite et à gauche, les virages étant de plus en plus serrés.
    J’ai fait un petit schéma du tracé pour ceux que ça intéresserait : http://hpics.li/f790c58 (désolée, les courbes sont pas géniales mais c’est fait sur paint… dans la réalité on arrive perpendiculairement aux barres et au milieu et les courbes sont les plus régulières possibles)
    Et quand le moniteur était sadique, il n’utilisait pas des chandeliers au milieu mais un plot qu’il fallait sauter en enchaînant un virage encore plus serré après la 4ème barre (sauter en passant à 45° entre la 3 et la 4).

    J’aime bien aussi le 8 de chiffre, ça apprend au cheval à aller sauter en biais (mais à ne faire qu’une fois qu’il saute très correctement en arrivant de face)

  • Ton exercice parais vraiment bien j’essayere avec mon cheval.

  • Bonjour eejil !
    Le dernier dispositif peut être utilisé de plusieurs manières et d’ailleurs je le réutiliserai certainement, mais d’une autre manière, lorsque je rédigerai un article sur les contrats de foulées.
    Néanmoins dans cet article l’objectif principal n’était pas le contrat de foulées en lui-même mais bien le fait de sauter en courbe : le fait de devoir d’abord faire un tour complet au centre des obstacles, puis de faire un tour complet à l’intérieur puis un autre enfin à l’extérieur en restant toujours bien perpendiculaire à l’obstacle, permet essentiellement de travailler sur la direction et l’équilibre du cheval (et notamment les épaules), mais aussi sur la cadence.

    Si j’ai parlé de contrats de foulées dans cet exercice, ce n’était pas dans le but de les travailler particulièrement (encore que, je trouve que ce dispositif est très intéressant pour cela, et vu qu’il faut toujours garder parfaitement la même courbe, le même contrat de foulées, le même angle etc etc, je ne vois pas en quoi c’est de la triche pour le coup, ce n’est pas comme si, arrivé à deux foulées de l’obstacle, tu te rendais compte que tu arrivais trop court ou trop long et changeais ta trajectoire en conséquence pour arriver sur la bonne place).

    Non, si j’ai parlé des contrats de foulées dans cet exercice c’est pour que le cavalier se concentre sur la cadence de son cheval, sur l’amplitude de ses foulées, de manière à être le plus régulier possible. Qu’il saute à droite, à gauche ou au milieu peu importe tant qu’il arrive droit, dans un équilibre juste et sur un cercle parfaitement rond.

    S’il garde des foulées parfaitement égales et adaptées à la taille de son cercle, il en fera de toute manière toujours le même nombre, les obstacles étant espacés de manière identique. C’est s’il change de cadence ou de longueur de foulée, c’est s’il change de trajectoire que son contrat ne sera plus respecté. Et c’est ça justement qu’il faut éviter !

    Réussir parfaitement cet exercice est loin d’être aussi simple qu’il n’y parait. Il présente l’avantage de nécessiter peu de matériels, d’être réalisable dans une carrière relativement petite et d’être accessible à tous les niveaux (on demandera simplement aux cavaliers/chevaux plus « débutants » de n’enchaîner que 2 obstacles à la fois au lieu des 4). Voilà pourquoi c’est l’un de mes exercices préférés ! Mais il ne se suffit pas à lui seul bien entendu ! Et il n’est qu’une base qu’on peut toujours améliorer via des variantes, en fonction des besoins du moment, comme tu l’as fait avec ton image 🙂 C’est d’ailleurs un très bon exercice que tu nous as conseillé là, je te remercie !

  • J’étais partie dans l’optique où tu voulais changer le nombre de foulées entre les obstacles. Dans ce cas changer la trajectoire est de la triche puisqu’au lieu d’allonger ou raccourcir les foulées, tu fais juste un trajet plus long (pour rajouter une foulée) ou plus court (pour en enlever une).
    Mais comme tu l’expliques effectivement c’est très différent et ça a l’air intéressant comme travail. Je n’ai jamais travaillé comme ça sur un exo 😉

  • Oui c’est de ma faute, j’ai voulu faire assez court pour ne pas trop embrouiller les lecteurs avec de multiples détails, mais au final je me rends compte que je n’ai vraiment pas assez détaillé les exos… Et c’est dommage, car ils sont tous les 3 vraiment sympas !
    J’en prends note, je ferai mieux le prochain coup 😀

  • Que penses-tu de ces exercices (notamment le premier voire le troisième) chez un jeune cheval ?

    Dans mon cas, c’est une 4 ans qui connait les lignes de gymnastique avec saut de puce/obstacles à 1 foulée et des petits parcours simples, sans que tout ceci ne soit parfait (manque d’équilibre, emmène parfois). Donc gros travail sur le plat en ce moment, le saut restant trèèès secondaire. Vaut-il mieux attendre qu’elle soit mieux sur des exercices basiques ou au contraire ceux-ci sont assez formateurs ?

    Personnellement, j’essayerais bien le 1 ! Surtout qu’on se sert beaucoup de la serpentine dans le travail sur le plat (tracé, changement d’incurvation), donc rajouter déjà des barres au sol puis des cavalettis me semble intéressant !

  • Bonjour !

    Le premier exercice est même idéal pour les jeunes chevaux, à condition d’y aller progressivement :
    – Privilégier les serpentines à 3 boucles plutôt que celles à 4 boucles de manière à avoir des tournants plus larges et ainsi ne pas trop solliciter les jarrets (qui sont très fragiles chez un poulain encore en croissance) ;
    – Faire dans un premier temps l’exercice avec des barres au sol afin de soigner particulièrement la trajectoire et l’équilibre du poulain. Puis ensuite sur-élever l’obstacle central uniquement. Et enfin seulement mettre des cavalettis sur les 3 SI l’équilibre et la direction sont acquis ;
    – Y aller progressivement dans les allures : ne pas hésiter à commencer par le pas avant d’aborder le trot. Selon le niveau du travail du cheval du galop pourra être demandé dans les courbes, et repasser au trot avant l’obstacle pour conserver l’impulsion et l’équilibre : les chevaux sont naturellement plus à l’aise à sauter au trot lorsqu’ils débutent puisque c’est une allure latéralisée.

    Avec un jeune cheval, on recherchera dans un premier temps l’équilibre, la mise en avant et le contrôle de la direction. Tout le reste est accessoire tant que ces 3 points ne sont pas acquis ! Cet exercice est donc très formateur si exécuté progressivement 🙂

    Lorsque l’exo 1 sera acquis, on pourra effectivement tenter l’exercice 3, mais en écartant les obstacles le plus possible pour donner le temps au cheval de se rééquilibrer, tout en l’économisant via des courbes larges. Dans un premier temps mieux vaut ne pas faire le cercle complet, je crains que ça ne soit trop dur pour un poulain.
    La variante proposée par Eejil dans le premier post me semble plus adaptée à un poulain, car elle va l’aider à se redresser et à se rééqulibrer.
    Là encore, n’hésitez pas à faire l’exercice au pas plusieurs fois, puis au trot, avant d’enchainer sur du galop. Et encore une fois, ne pas hésiter à mettre simplement des barres au sol dans un premier temps 🙂

    J’espère avoir pu vous aider, n’hésitez pas si vous avez des questions ou des remarques ! ^^

  • Merci de ta réponse ! C’est bien ce que je pensais, ça me rassure. Effectivement l’exercice d’Eejil est très intéressant, merci à elle 🙂

    Sur le plat, on a déjà avec ma mono commencé des serpentines avec courbes au galop et passage au trot pour changer de pied et vérifier la disponibilité (en travaillant équilibre, impulsion et tracé entre autres). Le fait d’ajouter les barres (d’abord au sol) est de ce fait une bonne progression !

    Puisque tu en parles, quels sont les avantages d’un abord au trot par rapport au galop, particulièrement chez un jeune cheval ? La plupart des lignes de gymnastique commencent par des foulées de trot, je me demandais quels étaient précisément les bénéfices.

    En tout cas bravo et merci pour tous ces articles très intéressants ! 😀

  • EXERCICE 3 : Le carré en question. quelles sont les dimentions pour pouvoir rentrer dans ses contrats de foulées ?

  • Bonjour !
    Je ne peux pas vous donner les dimensions exactes puisque la taille d’un foulée varie d’un cheval à l’autre. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à installer d’abord ce dispositif au sol, histoire de pouvoir le passer en toute sécurité 🙂
    Mais à titre indicatif, on considère qu’il faut 21m pour faire 5 foulées à un cheval de taille moyenne.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

idée d'exercice à l'obstacle pour le cheval

L’exo du mois #12

En 2019, nous vous avons proposé chaque mois un exercice différent à réaliser avec votre cheval, sur le plat, à l’obstacle ou bien à pied. Ce format ne sera pas conservé en 2020, même si nous continuerons de vous proposer […]

Lire la suite

exercice du mois cheval équitation

L’exo du mois #11 : varier ses foulées à l’obstacle dans une ligne

Comme tous les premiers lundis du mois, aujourd’hui place à un exercice ! Et ce mois-ci, je te présente un exercice pour t’aider à varier l’amplitude des foulées de ton cheval à l’obstacle. Installation de l’exercice Pour cet exercice, tu […]

Lire la suite

L’exo du mois #7

Aujourd’hui, nous sommes le premier lundi du mois ! Si vous êtes un habitué de Cheval Partage, vous savez déjà ce que cela signifie : c’est l’heure de l’exercice du mois ! Après vous avoir proposé plusieurs exercices en longe […]

Lire la suite

  • Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    18 Partages
    Partagez18
    Enregistrer
    Tweetez