Publié le 09/07/2019
Auteur :
Catégorie : Généralités

Généralités J’ai testé pour vous… La masterclass Blooming Riders ! – Jour 1

Cette année, pour la première fois, le site de vidéos équestres Blooming Riders organisait ses premières Masterclass. L’une avait lieu en Belgique les 15 et 16 juin 2019, tandis que la seconde prenait place dans le Sud de la France les 29 et 30 juin. Je vous en avais d’ailleurs parlé dans un précédent article (je vous invite d’ailleurs à le (re)lire afin de mieux comprendre la suite de cet article).

J’ai eu la chance inouïe d’être invitée par l’équipe de Blooming Riders au weekend de moins choix. J’ai donc sauté sur l’occasion, et me suis rendue à l’édition du Sud de la France. Aujourd’hui, je vous propose de revenir sur la première journée du weekend.

Note mars 2020 : Peut-être connaissez-vous plutôt Blooming Riders sous le nom de The Tack Room ? La plateforme a en effet changé de nom récemment. Son concept reste cependant identique !

Saddle-fitting et locomotion

Conférence saddle-fitting avec Eugénie Cottereau

Après avoir été chaleureusement accueillis autour d’un petit déjeuner, nous avons assisté à une conférence sur le saddle-fitting, donnée par Eugénie Cottereau.

Puis, nous nous sommes rendus à la carrière, où Eugénie et Tasmin Roberts (saddle-fitter et ostéopathe) ont analysé les équipements des chevaux et observé leur locomotion.

Elles leur ont ensuite proposé de nouveaux équipements, plus adaptés aux chevaux. Nous avons ainsi pu voir de nos yeux la différence, parfois vraiment bluffante, entre deux selles, ou même simplement entre deux sangles ou deux paires d’étriers.

J’avoue avoir tout de même été un peu frustrée par cette partie. En effet, entre la distance (une 20taine de mètres je dirai), ma myopie légendaire (ahah !), la lice de la carrière et l’angle du cheval qui n’était pas toujours adapté (nous étions nombreux, impossible donc que le cheval soit toujours parfaitement face à moi par exemple), je n’ai pas toujours vu les défauts de locomotion évoqués.

Saddle-fitting et locomotion

J’aurai aimé que les couples fassent plusieurs aller-retour, en se décalant à chaque fois afin que tout le monde puisse bien voir. Et idéalement, un écran géant aurait été fortement apprécié, même si je me doute bien que ce n’était pas forcément envisageable financièrement parlant.

Cela dit, j’avoue avoir tout de même apprécié ce moment. Les informations données étaient claires, et le fait d’avoir des cas pratiques pour appuyer la théorie était juste génial. Les intervenantes ont en outre répondu à de nombreuses questions avec patience et passion.

Conférence horsemanship avec Ludovic Fournet

Suite à cela, nous avons suivi une conférence sur le horsemanship, dispensée par Ludovic Fournet. Si vous êtes un fidèle lecteur de Cheval Partage, vous avez peut-être déjà lu les articles de Hélène à son sujet (ici et ).

Durant cette conférence, nous avons vu ce qu’était le horsemanship, mais aussi les notions de conditionnement, de renforcement négatif et positif, etc etc. Une conférence véritablement passionnante, mais qui, bien qu’elle ait duré plus longtemps que prévu, a malheureusement dû être écourtée sur la fin. Une vraie déception pour moi, car Ludovic commençait juste à évoquer des sujets que je maîtrisais mal, et j’aurai été ravie d’en savoir plus :p

Retrouvez Cheval Partage sur YouTube

Cheval partage a désormais sa propre chaîne YouTube. Abonnez-vous pour être sûr de ne rater aucune de nos vidéos ! Au programme des prochaines vidéos : séances commentées, tests de produits, tutoriels, idées d'exercices, réflexions équestres... Mais toujours dans le respect et l'amour du cheval.

Abonnez-vous

Des hamburgers et des massages

Le midi, un food truck était sur place. Nous avons pu déguster un délicieux hamburger préparé sur place.

Pour ceux qui le souhaitaient, un atelier d’auto-massage était organisé par Sylvain Evans Pinna (psychologue de formation et ancien moniteur à Firfol). J’ai trouvé que cet atelier était une super idée, et Sylvain s’est montré réellement très accessible et bienveillant.

Séance de horsemanship au sol avec Ludovic Fournet

En début d’après-midi, Ludovic Fournet a donné un cours de travail à pied à l’une des cavalières du groupe.

Roy, son poney, sortait auparavant en CSO, sur des épreuves à 130. Malheureusement suite à un accident, il a désormais une peur bleue des barres, et panique dès qu’il en voit une.

L’objectif de ce cours était de réussir à le faire passer calmement au pas sur une barre au sol, et si possible de l’arrêter au-dessus, 2 membres de chaque côté, toujours dans le calme. Un pari osé !

Ludovic a tout d’abord fait travailler la cavalière à pied, sans barre au sol. Les principaux exercices réalisés ont été le contrôle des épaules et des hanches, le reculer et le jeu du passage étroit.

Il a ensuite placé une barre au sol non loin de la piste. Dans un premier temps, la cavalière devait passer à côté en poursuivant les exercices évoqués plus haut dans le calme, puis ensuite elle devait le faire passer au-dessus.

A la fin du cours, nous avons tous été très émus lorsque le cheval s’est arrêté avec les antérieurs d’un côté et les postérieurs de l’autre, tout en restant très zen. Une belle leçon d’amour et de patience ! Vous l’aurez compris, j’ai tout simplement adoré ce cours.

Une bien belle victoire !

Séance d’équitation freestyle avec Ludovic Fournet

Ensuite, Ludovic Fournet a rempilé pour un second cours. Cette fois-ci, il coachait une monitrice d’équitation et son superbe cheval de dressage. La cavalière, déjà habituée à l’équitation en licol éthologique, souhaitait s’essayer à la monte freestyle.

Pour rappel, la monte freestyle est un excellent travail préparatoire à la monte en cordelette (voire même sans cordelette). Elle invite le cavalier à utiliser son corps pour diriger son cheval, au lieu d’utiliser ses mains.

La cavalière devait s’entraîner à déplacer les épaules et les hanches de son cheval sans toucher aux rênes de son licol, d’abord simplement le long de la piste, puis sur un huit de chiffre matérialisé par deux plots.

La séance fut un peu difficile pour la cavalière, qui souffrait visiblement fortement de la chaleur. Néanmoins, les conseils de Ludovic se sont montrés assez fructueux, et la cavalière a réussi à obtenir de belles choses sur la fin.

Atelier méditation

Ensuite, nous avons pu profiter d’une petite pause. Un atelier de méditation, là encore dispensé par Sylvain Evans Pinna, nous était proposé pendant ce temps.

Entre la chaleur, le fait d’avoir été assise pendant si longtemps et le repas copieux du midi… J’avoue avoir dû interrompre ma méditation avant la fin, car je commençais à m’endormir ahah ! Cela dit, il est vrai que cela m’a bien détendue. A refaire 😉

Cours de dressage avec Jean Michel Cutillas

Suite à la sieste méditation, nous avons ensuite assisté à un cours de dressage dispensé par Jean Michel Cutillas (ancien sous maître au Cadre Noir de Saumur et Cavalier de l’école militaire et de la garde républicaine).

Le couple, déjà très avancé dans le travail, a principalement travaillé sur des exercices visant à améliorer l’engagement du postérieur du cheval, ainsi que sur des exercices liés au rassembler (passage et début de pirouette).

Ce cours fut assez intéressant dans l’ensemble, mais j’ai trouvé certaines explications un peu longues et décousues. Je dois avouer ne finalement pas avoir retenu grand chose de cette séance, c’est dommage car Jean Michel Cutillas semble être vraiment un excellent cavalier et professeur.

Extrait vidéo du cours de dressage avec Jean Michel Cutillas

Cours de dressage avec Adrien Berne

Quatrième et dernier cours particulier de la journée : Mathilde et son superbe étalon gris (une vraie beauté, j’avais très envie de repartir avec ahah !) ont suivi un cours de dressage auprès d’Adrien Berne, cavalier de dressage Grand Prix.

Cours de dressage avec Adrien Berne

L’objectif du cours était simple : faire en sorte que le poney emploie correctement son dos, car il a tendance à l’avoir un peu relâché. Pour cela, le couple a beaucoup travaillé sur des épaules-en-dedans et des contre-épaules-en-dedans. Régulièrement, la cavalière devait avancer ses mains afin de s’assurer que l’étalon se portait tout seul, sans changer ni d’attitude ni de cadence.

Je ne connaissais pas du tout Adrien, mais de ce que j’ai pu voir non seulement c’est un excellent cavalier, mais en plus il semble avoir l’habitude de donner des cours en public. Il parle tout le temps ahah ! Et du coup c’est bien, parce qu’on comprend bien ce qu’il demande et ce qu’il attend.

Il a même monté l’étalon quelques minutes à la fin, afin que la cavalière puisse voir de ses yeux la différence et mieux intégrer ses conseils.

J’ai vraiment beaucoup apprécié ce cours, et j’ai d’ores et déjà intégré quelques principes dispensés lors de ce cours à mes propres séances montées... Affaire à suivre !

La soirée : repas & démos

Démonstration de travail en liberté avec Ludovic Fournet

La soirée a débuté sur les chapeaux de roue, avec une démonstration de Ludovic Fournet en travail en liberté. Et comble du bonheur, cette démonstration a eu lieu durant l’apéro !

Ludovic nous a présenté un cheval qu’il ne connaissait que depuis quelques jours, et avec lequel il n’avait, par conséquent, fait qu’une poignée de séances. Pour autant, et même s’il restait des imperfections, le résultat était vraiment bluffant ! C’est là qu’on voit que c’est un pro, je n’ose même pas imaginer le nombre de séances qu’il me faudrait avec pour réussir ce travail avec ma jument… :p

Extrait vidéo de la démonstration de Ludovic Fournet

Démonstration montée avec Jean Michel Cutillas

Après avoir admiré Ludovic Fournet, nous avons pu profiter d’un buffet froid. Petite déception pour ma part je l’avoue, car j’ai trouvé qu’il n’y avait pas énormément de choix ni de quantité, et très rapidement il ne restait plus que des chips et du pain… Néanmoins c’était très agréable de manger froid, et les plats proposés étaient bons !

De plus, c’était très chouette de manger tout en regardant une démonstration de Jean Michel Cutillas. Monté sur un jeune cheval bai, il nous a parlé un peu du travail sur le cross, et plus précisément du fait qu’il était tout à fait possible de contrôler un cheval avec le corps, même lancé à grande vitesse. Pour illustrer ses propos, il a sauté un petit obstacle et fait plusieurs variations d’allures au galop. Très intéressant !

Mais j’avoue être restée un peu sur ma faim. Jean Michel nous avait en effet annoncé un cheval qui sautait hyper haut alors qu’en fait il sautait tout à fait normalement, et il s’est à plusieurs reprises réceptionné à faux… Je m’attendais en outre à ce qu’il troque son filet contre une cordelette pour aller sauter (ce qui aurait été tout à fait cohérent avec son discours).

En bref, j‘ai malheureusement eu davantage l’impression d’assister à une démonstration d’un cavalier de club lambda qu’à une démonstration d’un cavalier aussi talentueux que Jean Michel Cutillas. En temps normal cela ne m’aurait pas du tout dérangée, mais là il nous avait annoncé quelque chose d’assez exceptionnel… :p

Démonstration de dressage avec Adrien Berne

La soirée s’est poursuivie avec une troisième et dernière représentation : il s’agissait d’une démonstration de dressage d’Adrien Berne. Passage, pirouette, changements de pied rapprochés… Nous avons assisté à une démonstration de qualité ! Et comme à son habitude, Adrien Berne n’était pas avare en explications, ce qui était très plaisant.

Mais là encore, pour ma part j’avoue ne pas avoir apprécié le spectacle à sa juste valeur : j’ai beaucoup de mal avec les chevaux aussi rassemblés, le galop semble presque décousu et la façon dont leurs phalanges sont pliées sur la durée me fait souffrir (sans doute à tord).

Cela étant, j’ai beaucoup apprécié la justesse de l’équitation d’Adrien, et le calme olympien de son cheval. A aucun moment il n’a semblé agité ni stressé, et cela m’a fait vraiment plaisir de voir un cheval exécuter autant de mouvements de dressage avancé dans la plus grande décontraction, et sans le moindre fouaillement de queue… Et pourtant, d’après ce qu’Adrien nous a expliqué, ce cheval était immontable et profondément dangereux il y a encore 4 ans. Bravo monsieur !

Bilan de la première journée

La journée fut réellement épuisante : après m’être réveillée à 5h45 pour arriver aux écuries à 8h30, j’ai quitté les écuries vers 00h30 pour arriver à l’hôtel vers 1h. Le tout, sous un soleil de plomb toute la journée. Dur dur pour une mamie comme moi !

Pour autant, j’ai vraiment passé une excellente première journée. Les cours et conférences étaient vraiment hyper intéressantes, et j’ai particulièrement adoré le travail de Ludovic Fournet.

Certains professionnels étaient en outre très accessibles, et c’était vraiment sympa de discuter avec eux.

Quant à l’organisation eh bien… Malgré quelques couacs techniques, je trouve qu’ils s’en sont vraiment très bien sortis, surtout pour une première édition (bon, 2ème si on compte les masterclass de Belgique qui avaient eu lieu 2 semaines plus tôt). Ils ont en outre bien réussi à aménager le programme pour s’adapter à la chaleur, et ainsi préserver chevaux et cavaliers.

Je profite donc de cet article pour les féliciter, et pour les remercier d’avoir créé un tel évènement et d’avoir su réunir des professionnels aussi compétents que complémentaires.

Je vous ferai très bientôt un retour sur la deuxième journée : comme vous le verrez, elle était très riche elle aussi ! 😀 Edit : cliquez ici pour accéder à la deuxième journée des masterclass !

Et vous, vous y étiez ? Vous en avez pensé quoi ? 🙂

Cavalière depuis toujours, je suis l'heureuse propriétaire d'une adorable jument champagne : Joye ! En parallèle à Cheval Partage, je travaille en tant que rédactrice et conceptrice de sites Internet freelance.

  • site Internet
  • twitter
  • facebook
  • instagram
  • youtube

Poster un commentaire

Ces articles peuvent également vous intéresser :

acheter un cheval : que peut-on exiger du vendeur

Les Savoirs éthologiques de la FFE

« Vous devez savoir que quoi qu’il fasse, le cheval est dans son bon droit car vous êtes entré dans sa vie, pas le contraire . » Ray Hunt Vous pratiquez l’équitation dite éthologique ? Il existe désormais des diplômes pour faire […]

Lire la suite

remettre un cheval au travail

Remettre un cheval au travail

Pour des vacances ou suite à une blessure du cheval ou du cavalier, il arrive qu’un cheval soit arrêté plusieurs mois. Démusclé et peut-être aimaigri (ou bien au contraire, en surpoids !), votre cheval n’est sans doute pas dans un […]

Lire la suite

La salivation du cheval est-elle synonyme de décontraction ?

La salivation du cheval est-elle synonyme de décontraction ?

En équitation, on entend souvent dire qu’un cheval qui salive, c’est un cheval qui est décontracté. Mais la salivation est-elle vraiment synonyme de décontraction ? Pas si sûr… Étudions cela de plus près : Qu’est-ce que la salive ? Mais avant toute […]

Lire la suite

  • Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    16 Partages
    Partagez16
    Enregistrer
    Tweetez