Publié le 16/06/2019
Auteur :

Travail sur le plat J’ai testé pour vous : un deuxième stage avec Ludovic Fournet

Le weekend dernier, j’ai pu profiter d’un stage d’éthologie avec Ludovic Fournet, en tant qu’auditeur libre. Contrairement au précédent stage qui avait concerné le travail à pied, cette fois place au travail monté !

Matin : séance en licol éthologique

Le stage s’est en réalité déroulé sur trois jours, mais mon emploi du temps ne m’a pas permis d’être présente tous les jours. Le vendredi a été consacré aux cours particuliers, des one to one avec Ludovic. Le samedi, les stagiaires ont bénéficié de cours de longues rênes et de travail en liberté (comme la dernière fois). Et le dimanche, ce à quoi j’ai assisté, c’était au tour du travail monté.

Pour ce stage, les couples ont été scindés en deux groupes, en fonction de leurs niveaux respectifs.

Premier groupe

Avant de commencer, Ludovic a demandé aux cavaliers du premier groupe d’échauffer leurs chevaux à pied. Avec des longes de sept mètres, les cavaliers ont d’abord “longés” leurs chevaux pour se connecter à eux.

Le premier groupe a ensuite effectué le jeu des deux yeux afin d’amener le travail de l’épaule en dedans au sol. Un travail loin d’être facile mais c’est un exercice que Ludovic affectionne tout particulièrement. En effet, pour lui, tout commence avec l’épaule-en-dedans et tout peut se résoudre en revenant à cet exercice.

Lorsque tous les cavaliers ont réussi cet exercice, ils se sont mis en selle.

Là encore, ils ont eu pour objectif de travailler l’épaule en dedans. Ludovic a créé un petit “parcours” à effectuer au pas. En arrivant sur la largeur, les cavaliers devaient demander une épaule-en-dedans suivie d’une volte en contre-épaule-en-dedans (on ne change pas les aides). Ils devaient ensuite enchaîner sur un demi-tour autour des hanches, repartir sur une épaule-en-dedans, puis, à la sortie du tournant, demander une transition au trot.

Un exercice complet et loin d’être facile, même au pas ! De quoi avoir des pistes de travail à la maison ^^

Second groupe

Le deuxième groupe a travaillé sur tout autre chose.

L’échauffement s’est déroulé de la même manière mais comme le groupe comprenait plus de débutants, ils ont travaillé la rectitude une fois en selle. L’objectif était d’avoir le moins d’action de mains possible, tout en gardant leur cheval droit – et c’est loin d’être facile !

Pour garder l’idée de l’épaule-en-dedans, ils ont ensuite travaillé sur le huit de chiffre – sans changer le pli !

Et tout ça, au licol éthologique évidemment !

Après-midi : place au freestyle !

L’après-midi, place au freestyle pour tous les groupes ! La monte freestyle consiste à monter sans contact permanent sur les rênes, et de communiquer avec son cheval principalement avec l’assiette. Pour Ludovic, il est important de passer par cette étape avant de partir galoper à cru et sans filet dans les bois ou à la plage.

A lire aussi : “Du mors à la cordelette, passer au sans-mors en toute sécurité“.

Premier groupe

Avant de se mettre en selle, les cavaliers ont bien évidemment commencé par un peu de travail au sol. Et cette fois, place au jeu du porc-épic. En plus de rechercher la connexion, le but est d’avoir le moins d’actions possible et d’avoir un cheval réactif à la moindre pression.

L’échauffement a consisté à demander un déplacement autour des hanches, à le faire reculer un pas ou deux avant de demander un déplacement autour des épaules. Le cavalier devait ensuite de nouveau demander un ou deux pas de reculer, et terminer par une extension d’encolure. Là encore, un exercice loin d’être évident !

Cette préparation à pied avait pour but de préparer cavaliers et chevaux au porc-épic monté.

Une fois en selle, les cavaliers ont travaillé sur un slalom. Ils devaient utiliser le moins de mains possible, et utiliser leur assiette. Après plusieurs passages, Ludovic leur a proposé d’enchaîner sur un exercice plus complet.

Cet exercice était le suivant : sur la longueur, demander un demi-tour sur les hanches, suivi d’un demi-tour sur les épaules. Demander ensuite quelques pas de reculer avant de repartir au trot pour rejoindre le slalom. Effectuer le slalom dans les deux sens, faire un demi-tour et demander un départ au galop. Rejoindre ensuite le pare-bottes, et s’arrêter le plus près possible du pare-bottes en restant bien droit.

Autant le dire, un exercice pas facile ! Mais grâce à l’oeil expert de Ludovic et à ses précieux conseils, tous les cavaliers ont réussi à le réaliser.

Second groupe

Place ensuite au deuxième groupe.

La détente à pied passait également par le jeu du porc-épic, ce qui a posé problème à certains couples.

Une fois en selle, les cavaliers ont travaillé l’arrêt d’urgence. Très pratique si l’on perd le contrôle de son cheval sans réussir à le retrouver. Pour certains, c’était la première fois qu’ils montaient au licol éthologie sans la sécurité du filet, une vraie première !

Envie de devenir un meilleur cavalier ?

Le Carnet de séances est fait pour vous. Définissez vos objectifs grâce à la méthode SMART, réalisez votre auto-bilan, et suivez vos séances, stages et compétitions. Vos progrès ne tarderont pas grâce à ces méthodes testées et approuvées.

Le Carnet de séances est un carnet éco-responsable.

En savoir plus

Conclusion de cette journée

C’était une journée réellement intense. Fatigante, mais enrichissante.

J’ai été vraiment contente de revoir Ludovic et de pouvoir profiter une nouvelle fois de son point de vue, de sa façon d’appréhender les choses. Il a cette petite patte qui lie l’équitation classique à l’équitation éthologique, le tout s’imbrique de manière naturelle. Et puis, ses petites touches d’humour savent mettre l’ambiance !

Après avoir assisté à trois stages en tant qu’auditrice libre (deux avec Ludovic Fournet et un avec Andy Booth), j’ai vraiment très envie de participer au prochain avec mon cheval. Mais il m’a aussi ouvert les yeux sur le manque de travail et de régularité que j’ai en travail à pieds avec mon cheval. J’aimerais d’abord prendre quelques cours particuliers pour apprendre les bases.

Et vous, vous avez déjà participer à un stage, éthologique ou non ? Racontez nous vos expériences ou vos envies !

Amoureuse des chevaux depuis mon enfance, je suis devenue cavalière durant mon adolescence. Actuellement, propriétaire mon cheval, je cherche sans cesse à améliorer son quotidien et à toujours aller plus loin dans ma compréhension de l'animal. Quand je ne suis pas aux écuries, je suis assistante commerciale dans la grande distribution.

Poster un commentaire

Ces articles peuvent également vous intéresser :

5 bonnes raisons de se mettre au travail à pied avec son cheval

Travail à pied : 5 bonnes raisons de s’y mettre avec son cheval

Peu enseigné en centre équestre, le travail à pied fait pourtant partie des fondamentaux du travail du cheval. Partie importante, sinon fondamentale, du débourrage, il présente également de nombreux avantages pour tous les chevaux, y compris ceux au dressage plus […]

Améliorer la qualité du galop de son cheval

Que vous soyez cavalier d’obstacle ou de dressage, vous vous êtes sûrement déjà demandé comment améliorer la qualité du galop de votre cheval. Cela peut se traduire par l’amélioration de l’équilibre, l’amélioration de l’amplitude, l’amélioration du rassembler… Si la qualité […]

Idée d’exercice : le carré d’Andy Booth

Je vous propose aujourd’hui une nouvelle idée d’exercice, à faire aussi bien en selle qu’à pied. Il s’agit du carré d’Andy Booth. Pour rappel, Andy Booth est un cavalier professionnel et enseignant d’équitation éthologique. Cet exercice fait partie de mes […]

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Newsletter

Rejoignez la newsletter gratuite et recevez toutes les actualités de Cheval Partage : nouveaux articles, nouvelles vidéos, promotions en cours... Pas de spam, et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

En cours d'inscription...

Merci pour votre confiance !

0 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez