Publié le 04/09/2018
Auteur :
Catégorie : Travail en extérieur

Travail en extérieur Les règles de sécurité en extérieur

Régulièrement dans les médias, nous voyons des accidents sur la route qui impliquent des chevaux. Pour réduire au maximum les risques, il est important de connaitre les règles de sécurité en extérieur, pour soi et pour les autres.

Les règles de sécurité pour le cavalier et le cheval

En tant que cavalier, on sait tous que si partir en balade est un excellent moment passé avec sa monture, aller en extérieur peut également amener son lot de complications. Le but de cet articles n’est pas de vous dissuader de profiter de séances en extérieur (au contraire !), mais plutôt de vous encourager à prendre des mesures de sécurité adaptées.

Le cheval est un véhicule

Pour rappel, que le cheval soit attelé ou monté, le couple est considéré comme un véhicule. Et en tant que véhicule, vous êtes soumis aux mêmes règles que les automobilistes : être à droite de la route, respecter la signalisation (feu, stop, etc) ou même prévenir d’un changement de direction.

Le cavalier à pied a toutefois l’obligation de marcher sur le trottoir, là où le cavalier à cheval (ou le meneur) doit rester sur la route.

Partir en extérieur oui, mais pas sur n’importe quel chemin !

En extérieur, les un à la suite des autres

@ Le Relais de la Mothe

En campagne, les promeneurs peuvent profiter de chemins balisés réservés aux chevaux.

Cependant tous les chemins ne sont pas autorisés : les champs, par exemple, sont la propriété de leur agriculteur et vous n’avez pas le droit de vous y rendre, sauf si la moisson vient d’être faite et que la terre n’a pas encore été retournée (sauf si interdiction de l’agriculteur en question).

Veillez en outre à ne pas vous aventurer sans permission sur les propriétés, forêts et chemins privés, ils sont généralement indiqués par des panneaux de signalisation.

Partir à plusieurs

Si partir seul permet de profiter pleinement d’un moment privilégié avec son cheval, partir à plusieurs est un plaisir partagé entre passionnés. En plus d’assurer une aide immédiate en cas de problème (chute par exemple), c’est l’occasion de passer un bon moment et de discuter. Cependant pour la sécurité des cavaliers et le confort des véhicules, les cavaliers doivent marcher en file indienne et non côte à côté.

Si cela peut être évident, il est également interdit d’être en état d’ivresse à cheval, ainsi que d’avoir son téléphone portable à main, au même titre que tout usager.

Randonner de nuit

L’équipement du cavalier et du cheval a également son importance, surtout la nuit. Si je ne conseille pas de sortir le soir tard, on peut tous se faire surprendre par la nuit tombante.

Comme tout véhicule et piéton, le cheval doit être bien visible et identifiable durant la nuit. De nombreuses marques ont créés des protections réfléchissantes comme le couvre-rein ou les guêtres. Le cavalier doit porter son gilet jaune. Une lampe est également un plus pour bien voir où on circule.

Si la police estime que le cavalier et sa monture ne sont pas assez visibles en pleine nuit, le cavalier risque une amende de 90€.

Attention en période de chasse !

Veuillez à toujours être bien visible en période de chasse. On lit trop souvent des chasseurs qui ont tiré sur un cheval (ou un cavalier) en pensant tirer sur un gibier. Soyez bien prudents durant cette période, et n’hésitez pas à vous couvrir, votre cheval et vous-mêmes, d’équipements particulièrement voyants.

@ Horze

 

Les sanctions en cas de non respect des règles de sécurité

En cas de manquement au code de la route, le cavalier sera pénalisé. Les infractions les plus courantes sont :

  • Conduite d’animaux entravant la circulation publique : 22€ d’amende
  • Circulation sur la route d’animal sans conducteur : 22€ d’amende
  • Changement de direction ou d’allure sans prévenir les autres usagers : 22€ d’amende

Cependant, aucun point ne peut être retiré au permis de cavalier. Seul les infractions sur des véhicules à moteur terrestre sont sujets au retrait de points. Mais il ne faut pas croire que le permis cavalier est protégé. En cas de grosse infraction, le permis est peut être annulé ou suspendu et le cheval sera alors confisqué. Une interdiction de détention d’un animal peut même être prononcé.

Les règles de l’automobiliste

Il n’y a pas que les cavaliers qui doivent redoubler de vigilance en extérieur. Tous les autres usagers (voiture, moto et cycliste) ont un comportement à adopter dès qu’ils croisent un cheval.

Le code de la route prévoit que chaque usager doit ralentir et respecter des distances de sécurité (suivre ou dépassement). Il est interdit de faire du bruit ou d’entraîner une action qui pourrait effrayer l’animal. Si le cheval montre des signes évidents de peur, le moteur du véhicule doit être immédiatement coupé.

Cette affiche tourne régulièrement sur les réseaux sociaux, il est bon de la partager un maximum. Non pas pour jeter la pierre sur les automobilistes, mais bien pour sensibiliser notre entourage à adopter les bonnes pratiques lorsqu’ils croisent un cheval.

sécurité en extérieur

Affiche de prévention

N’oublions pas d’être courtois !

On est déjà tous tombé sur cette voiture qui ne savait pas attendre, les cyclistes qui collent ou l’ado en scooter qui fait le malin. Je fais partie de ces gens un peu sanguin et le manque de bon sens et de logique m’hérissent totalement. Mais un sourire est toujours plus engageant que des sourcils froncés.

Si le cheval est bien vu par les enfants, il représente trop souvent une nuisance pour le reste des citoyens que nous rencontrons. Mieux vaut prendre le temps d’expliquer, de demander de ralentir et surtout de remercier quand la personne fait une bonne action. Même si c’est la loi qui le demande, un merci fait toujours plaisir.

Pensons également à repasser au pas dès que nous croisons un cycliste ou une personne à pied. Pas pour la réaction de notre cheval mais pour la personne qui voit un animal de 500 kg arriver vers elle. Le cheval reste un animal impressionnant et l’on oublie parfois que certaines personnes, peu habituées à leur contact, pourraient avoir peur.

 

Quoiqu’il en soit, profitez bien de vos balades avec vos loulous. Vous savez tout pour profiter de l’extérieur en toute sécurité !

Amoureuse des chevaux depuis mon enfance, je suis devenue cavalière durant mon adolescence. Actuellement, propriétaire mon cheval, je cherche sans cesse à améliorer son quotidien et à toujours aller plus loin dans ma compréhension de l'animal. Quand je ne suis pas aux écuries, je suis assistante commerciale dans la grande distribution.

Poster un commentaire

Commentaires publiés

2 commentaires.

  • Bonjour – Je me présente Année. Quelques remarques. En France il n’y a pas de “permis cavalier” ou d’âge pour conduire (à pied, monté ou attelé) une monture. Si l’attelage est un “véhicule hippomobile”, le cavalier et sa monture (cheval, vache, chameau ou autres) ne sont pas des véhicules. Pas plus que le conducteur d’animaux à pied n’est un piéton. – Il est faut de dire que le permis de conduire (véhicule motorisé) est protégé. En vertu de Code Forestier – Article R163-6, outre la confiscation, une amende, il peut aussi être sanctionné par la suspension du permis de conduire – A surveiller aussi le code des voies navigables. Les voies navigables et chemins de hallages sont “en principe” interdit à la cavalerie, même s’il existe une “exception aux risques et périls” de l’utilisateur. A surveiller aussi, les décrets municipaux des communes pour les plages, beaucoup limitent ou interdisent l’accès à la cavalerie. A bientîot

  • Attention : le cavalier à pied n’est pas un piéton – Trottoir ou passage piéton lui sont formellement INTERDIT; A pied, il est un conducteur d’animaux (hors animaux domestiques, tolérés sur les trottoirs). Il doit donc circuler sur la chaussée, se tenant (s’il n’a qu’un animal) entre l’animal et la circulation, sur la droite de la chaussée, dans le sens de la marche.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Le trotting

L’extérieur est une super alternative pour profiter de bons moments avec son cheval. Si on pense souvent à la balade en guise de détente, il est possible de travailler son cheval en extérieur. Nous vous avions déjà proposé le dressage […]

Lire la suite

Dressage en extérieur : bienfaits et exercices

Travailler le dressage de son cheval en extérieur est un exercice particulièrement enrichissant et utile. Souvent par habitude du fonctionnement “club” certains cavaliers associent la carrière au travail et, en opposition, la balade au “relâchement”, introduisant une frontière rigide entre […]

Lire la suite

Les Qualifications Loisir

Qu’est ce que sont les Qualifications Loisir ? Création des Qualifications Avec la forte démocratisation de l’équitation à partir des années 1980 les Haras Nationaux doivent s’adapter à un nouveau public qui ne pratique ni la compétition, ni une équitation […]

Lire la suite

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Paiement sécurisé

Mon panier
Votre panier est vide :(
Continuer les achats
0
249 Partages
Partagez249
Enregistrer
Tweetez