Publié le 19/09/2015
Auteur :
Catégorie : Maladies et blessures

Maladies et blessures La teigne : une maladie de peau très contagieuse !

La teigne est une mycose cutanée très contagieuse causée par des champignons microscopiques. Elle est très fréquente chez les chevaux mais n’est généralement pas transmissible à l’homme ni aux autres animaux.

Les symptômes de la teigne

La teigne se traduit par de petites dépilations rondes de 2 à 3 cm, tout d’abord restreintes à certaines zones du corps, puis qui s’étendent à l’ensemble du corps. Plus la teigne est avancée et plus les zones dépilées sont de grande taille.

La teigne n’entraine pas de démangeaisons pour le cheval.

La teigne se transmet par simple contact. Pensez à isoler les chevaux malades.

La teigne se transmet par simple contact. Pensez à isoler les chevaux malades.

Transmission de la teigne

La maladie se propage sur un même équidé et d’un cheval à l’autre par contact. L’environnement, les équipements ou tout simplement les contacts physiques sont donc sources de transmission.

Les chevaux vivant dans un même pré sont donc plus sujets à la contamination. D’où l’importance d’isoler le cheval de ses compagnons dès l’apparition des premiers symptômes !

Retrouvez Cheval Partage sur YouTube

Cheval partage a désormais sa propre chaîne YouTube. Abonnez-vous pour être sûr de ne rater aucune de nos vidéos ! Au programme des prochaines vidéos : séances commentées, tests de produits, tutoriels, idées d'exercices, réflexions équestres... Mais toujours dans le respect et l'amour du cheval.

Abonnez-vous

Soigner la teigne

La teigne se guérit seule en règle générale, mais le processus de guérison prend plusieurs semaines. Or, pendant toute cette durée, les risques de contaminer les autres chevaux de l’écurie sont importants ! Et ce d’autant plus que la maladie débute par une phase d’incubation de 2 à 3 semaines : vous pourriez avoir l’impression que votre troupeau va bien, alors qu’il est malade !

Il est donc fortement recommandé de traiter la teigne dès les premiers symptômes, de manière à limiter la contamination.

Vous pouvez laver la peau de votre cheval à l’éponge, après l’avoir préalablement imprégnée d’une solution antimycosique diluée (prescrite par votre vétérinaire). En moyenne, quatre traitements sont nécessaires, espacés de 3 à 4 jours.

Afin d’être plus efficace, pensez à traiter l’ensemble du corps du cheval, et non pas uniquement les zones atteintes par la maladie. Par mesure de prévention, vous pouvez également traiter les autres chevaux de l’écurie, du moins ceux étant en contact avec l’animal malade, même s’ils ne présentent aucun symptôme.

Enfin, pensez également à désinfecter votre matériel de pansage, et à ne pas utiliser les brosses du cheval malade sur un autre équidé ! Il en va de même pour les tapis de selle, licols, selles, sangles

Cavalière depuis toujours, je suis l'heureuse propriétaire d'une adorable jument champagne : Joye ! En parallèle à Cheval Partage, je travaille en tant que rédactrice et conceptrice de sites Internet freelance.

  • site Internet
  • twitter
  • facebook
  • instagram
  • youtube

Poster un commentaire

Commentaires publiés

2 commentaires.

  • Mon cheval est atteint de la teigne malheureusement et je me demande également si la teigne a pu affecté ses yeux !! Est ce possible pensez vous ? Je suis désemparée !!! Nous allons commencer son traitement pour la teigne d’ici quelques jours mais présentement je lui met des gouttes antibiotiques car son oeil droit est très mal en point !!! J’ai peur qu’il perde la vue !! 🙁 est ce quelqu’un pourrait m’informer si ça pourrait dépendre de la teigne qui n’a pas été traité assez vite ? Ou se n’est qu’une coïncidence ?

  • Je pense que votre vétérinaire est habilité pour vous le dire.
    Mais à priori, je pense que son œil n’a rien à voir avec la teigne. Ne le traitez pas sans avis médical surtout

Ces articles peuvent également vous intéresser :

L’arthrose chez le cheval

L’arthrose est une maladie de plus en plus diagnostiquée chez les chevaux. Comment gérer cette maladie, et quelle vie attend le cheval atteint de cette pathologie ? Cheval Partage vous dit tout ! Qu’est-ce que l’arthrose ? Rappel sur les […]

Lire la suite

ulcères gastriques chez le cheval en box

Les ulcères gastriques chez le cheval

Pour bien comprendre les ulcères, il faut connaître un petit peu l’anatomie de l’estomac. L’estomac est une poche de 15L environ, qui se remplit du bol alimentaire du cheval. La particularité chez le cheval, c’est que l’estomac ne se vide, […]

Lire la suite

Le syndrome piro-like (piroplasmose et cie)

Aujourd’hui, on a choisi de vous parler un peu Piroplasmose ! C’est une maladie dont vous avez sûrement entendu parler, car elle touche chaque année de nombreux chevaux, avec des signes cliniques parfois frustes – c’est-à-dire pas évidents à observer. Mais […]

Lire la suite

  • Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    0 Partages
    Partagez
    Enregistrer
    Tweetez