trotter sur le bon diagonal
Publié le 09/08/2022
Auteur :
Catégorie : Cavalier débutant

Cavalier débutant Trotter sur le bon bipède diagonal : qu’est-ce que cela signifie ?

Vous montez à cheval depuis peu mais pourtant vous avez sûrement déjà entendu des expressions inconnues. Parmi elles, votre moniteur a probablement déjà demandé à un autre cavalier de “changer de diagonal” ou encore de “trotter sur le bon bipède diagonal“. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Dans cet article, je vais vous apprendre ce que cela signifie et comment l’appliquer :

Rappels sur l’allure du trot

Le trot est une allure sautée, symétrique, à deux temps égaux. Elle se décompose comme suit :

  • Temps 1 : posé d’un bipède diagonal (antérieur droit et postérieur gauche par exemple),
  • Temps 2 : posé de l’autre bipède diagonal (donc antérieur gauche et postérieur droit, pour continuer dans notre exemple).

Entre chaque posé a lieu une phase de projection, c’est-à-dire un mouvement durant lequel aucun pied du cheval ne touche le sol. D’où le fait que l’on parle d’une allure sautée.

Pour le cavalier, il y a deux options :

  • Trotter assis, c’est-à-dire rester assis dans sa selle en accompagnant le mouvement du cheval. Il s’agit d’un exercice difficile pour le cavalier débutant, qui pourrait être tenté de s’accrocher aux rênes ou de serrer les jambes pour rester en selle.
  • Trotter enlevé : c’est la technique la plus courante quel que soit le niveau du cavalier, mais aussi la plus facile à apprendre en tant que débutant. Il s’agit de s’assoir un temps sur deux (et donc de se mettre en équilibre sur ses étriers un temps sur deux). C’est ce qui va nous intéresser aujourd’hui.

À lire aussi : Trotter assis : 5 exercices pour mieux réussir.

trotter sur le bon bipède diagonal

Qu’est-ce que “trotter sur le bon diagonal” ?

Une histoire de synchronisation

Il est important d’apprendre rapidement à “trotter sur le bon bipède diagonal“, car cela favorise un bon équilibre chez votre cheval. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

On vient de le voir, lorsqu’on est au trot enlevé, on alterne de position un temps sur deux. En d’autres termes, on se synchronise par rapport à l’un des deux bipèdes diagonaux :

  • On s’assoit quand il se pose,
  • On se lève quand il se lève.

Trotter sur le bon diagonal, c’est donc choisir le bon bipède avec lequel se synchroniser. Et ce bipède, vous allez le choisir en fonction de la main à laquelle vous vous trouvez.

Note : on parle parfois de “trotter sur le bon pied”, ce qui est un abus de langage lié à une confusion avec le galop. En ce qui concerne le trot, la bonne appellation est “trotter sur le bon bipède diagonal”, ou éventuellement sa version raccourcie “trotter sur le bon diagonal”.

Quel bipède diagonal à quelle main ?

La règle est la suivante :

  • Si vous êtes à main droite, vous devez trotter sur le bipède diagonal gauche (antérieur gauche et postérieur droit).
  • Si vous êtes à main gauche, vous devez trotter sur le bipède diagonal droit (antérieur droit et postérieur gauche).

Pour rappel, si votre main intérieure (c’est-à-dire la main vers le centre de la carrière) est la main droite, alors vous êtes actuellement piste à main droite. Si votre main intérieure est la main gauche, alors vous êtes actuellement piste à main gauche.

Besoin d’un exemple ?

Mettons que vous êtes actuellement piste à main droite, c’est-à-dire que votre main intérieure est la main droite. Vous allez devoir vous synchroniser avec le bipède diagonal gauche, qui correspond à l’antérieur gauche et au postérieur droit.

A chaque fois que ce bipède va se lever, vous allez vous mettre debout sur vos étriers. Et à chaque fois que ce bipède va se poser, vous allez vous assoir dans votre selle.

Envie de devenir une meilleure cavalière ?

J’ai créé pour vous le Carnet de séances ! Un outil complet et éco-responsable, à destination de tous les cavaliers désireux de progresser et de devenir de meilleurs cavaliers.

Retrouvez de quoi suivre vos séances, cours, stages et compétitions, mais aussi des conseils, des pages de bilans et d’autres surprises !

En savoir plus

carnet de séances d'équitation cheval partage

Comment savoir sur quel bipède je trotte ?

Si la théorie est plutôt simple à comprendre, les choses se corsent dans la pratique. En effet, comment savoir quel bipède se lève ou se pose ? Sans cette information, il vous sera impossible de savoir si vous trottez sur le bon diagonal ou non.

Pour cela, vous devez regarder l’épaule extérieure de votre cheval. Donc son épaule gauche, si vous êtes piste à main droite. Est-ce qu’elle vous paraît plutôt avancée ou plutôt reculée ?

  • Si l’épaule extérieure vous paraît avancée, alors votre cheval est en train de lever ce membre : vous devez vous mettre debout sur vos étriers.
  • Si l’épaule extérieure vous paraît au contraire être reculée, alors ce membre est posé et vous devez vous assoir dans votre selle.

Mais attention, ça va vite ! Il est possible que vous ayez besoin de plusieurs foulées pour bien analyser la situation : et ce n’est pas grave du tout 😉 Avec le temps, votre regard s’affutera de plus en plus, et un rapide coup d’oeil suffira à faire votre vérification. Et à terme, vous n’aurez même plus besoin de regarder : vous le ressentirez immédiatement.

cavalière au trot enlevé qui trotte sur le bon diagonal
Cette cavalière est au trot à main droite. On remarque que l’antérieur gauche est en avant au même moment qu’elle se lève dans sa selle. Elle est donc en train de trotter enlevé sur le bipède diagonal gauche. Elle est bien sur le bon diagonal !

Comment changer de bipède diagonal ?

Si vous êtes au trot et que vous vous rendez compte que vous ne trottez pas sur le bon bipède diagonal, soit parce que vous vous êtes trompé soit parce que vous avez changé de main, vous avez deux possibilités :

  • Soit vous restez assis pendant deux temps,
  • Soit vous restez debout pendant deux temps,

Une fois ces deux temps, reprenez le rythme habituel d’un temps sur deux. Regardez l’épaule extérieure de votre cheval et constatez par vous-même : vous venez de changer de diagonal !

Le saviez-vous ?

En balade, il n’y a pas de bon ou de mauvais diagonal sur lequel trotter. Afin de soulager les épaules de votre cheval, il est recommandé d’alterner de bipède régulièrement. Commencez par exemple par trotter sur le bipède diagonal gauche puis, après quelques minutes, changez de bipède diagonal. Et ainsi de suite !

Et voilà, vous savez maintenant ce que signifie “trotter sur le bon diagonal”, mais aussi comment vérifier sur quel diagonal vous trottez et comment changer de diagonal en cas de besoin. J’espère que cet article vous a été utile ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire ! 🙂

Crédits image principale : thatsavagegirl

Cavalière depuis toujours, je suis l'heureuse propriétaire de 2 juments exceptionnelles : Joye et Heaven ! En parallèle à Cheval Partage, je travaille en tant que rédactrice et conceptrice de sites Internet freelance.

  • site Internet
  • twitter
  • facebook
  • instagram
  • youtube

Poster un commentaire

Commentaires publiés

5 commentaires.

  • Bonjour,
    Sur quel diagonal trotter lorsqu on réalise épaule en dedans, contre- épaule en dedans, hanche en dedans, cession à la jambe, appuyer… et pourquoi ?
    Merci pour votre réponse.

  • Bonjour ! Malheureusement impossible de répondre à ta question, car il y a deux écoles là-dessus… C’est comme pour le trot assis, où certains disent qu’il vaut mieux mettre le poids à l’intérieur, d’autres à l’extérieur, et d’autres enfin rester centré. Pour ma part, je reste sur le même diagonal que celui sur lequel j’étais avant de demander le mouvement, mais à toi de tester et de voir ce qui vous convient le mieux 🙂

  • Merci ! Je vais tester…

  • Bonjour ma prof me dit toujours pour trotter sur le bon diagonale je dois m’assoire quand l’épaule de mon cheval et contre mon genou mais j’ai du mal pouvez vous m’aider

  • Bonjour ! C’est étrange comme description, j’avoue que je serai sans doute aussi perdue que toi ^^
    Le plus simple, c’est tout simplement de regarder l’antérieur qui se situe contre la barrière de la carrière. Quand il s’avance, il faut que tu te lèves de la selle. Et quand c’est l’autre qui avance, il faut que tu te rassois. J’espère que ça a pu t’aider 🙂

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Le Galop 4

Ca y est, vous avez votre Galop 3 en poche ! Maintenant vous préparez l’étape suivante. Le Galop 4 concrétise la fin de l’apprentissage de base de l’équitation classique. C’est ce que l’on appelle le Brevet du cavalier. En obtenant […]

Lire la suite

Le Galop 3

Vous avez obtenu votre Galop 2 avec brio et vous souhaitez passer au niveau supérieur ? Avec le Galop 3, vous commencez des apprentissages un peu plus techniques au niveau pratique. Du côté théorique, vous en apprenez plus sur le […]

Lire la suite

Le Galop 2

Poursuivons notre apprentissage des galops ! Après avoir brillamment réussi le galop 1, il faut maintenant se concentrer pour avoir son galop 2 ! Le Galop 2 est la suite logique et la continuité du galop 1. Toujours considéré comme […]

Lire la suite

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Paiement sécurisé

Mon panier
Votre panier est vide :(
Continuer les achats
0
19 Partages
Partagez
Enregistrer19
Tweetez