Publié le 15/08/2015
Auteur :

Livres & DVDs équestres La série Grand Galop

Comme beaucoup d’enfants dans les débuts des années 2000, la série Grand Galop (The Saddle Club dans son titre d’origine) a longtemps été mon rendez-vous équestre devant la télé. Avant le cours d’équitation de la semaine, un passage par le Pin Creux était obligatoire ! Cette série a permis à toute une génération de vivre d’une autre manière sa passion pour le cheval.

Synopsis

On retrouve dans Grand Galop, les aventures de Lisa, Carole et Stéphanie, toutes les trois passionnées d’équitation et cavalières au centre équestre du Pin Creux. Les différentes saisons tournent autour de ces trois cavalières, membres et fondatrices du club du Grand Galop, où les règles sont la solidarité et l’amour des chevaux. Entre vols de chevaux, incendies et découvertes étonnantes, les trois préadolescentes ne s’ennuient jamais avec leurs chevaux.

Lisa-Carole-et-Steph-a-cheval-2
On suit les aventures de Stéphanie, Carole et Lisa. – © Gulli

Tout un univers

En plus d’être une série télévisée, Grand Galop est à la base une saga de livres écrite par Bonnie Bryant, auteure américaine passionnée de chevaux et de nature. Cette série est toujours destinée aux enfants et racontent d’autres aventures du trio. Beaucoup d’épisodes des livres ont été adaptés pour la série mais une grande partie n’a pas été tournée. Ce qui n’est pas plus mal, cela permet aux vrais passionnés de la saga de pouvoir découvrir complètement l’univers et de connaître vraiment toutes les aventures du club du Grand Galop.

51X0SQGQFTL
Avant d’être une série TV, Grand Galop a surtout été des livres pour enfants. – © Amazon

En 2010, l’univers s’agrandit encore avec un jeu de DS Grand Galop. On interprète une nouvelle cavalière, fraichement arrivée au Pin Creux et l’on rencontre nos héroïnes préférées pour cette nouvelle aventure.

51Dw7Hs5I7L
Un jeu vidéo est sorti pour vivre les aventures du trio. – © Amazon

Retrouvez Cheval Partage sur YouTube

Cheval partage a désormais sa propre chaîne YouTube. Abonnez-vous pour être sûr de ne rater aucune de nos vidéos ! Au programme des prochaines vidéos : séances commentées, tests de produits, tutoriels, idées d’exercices, réflexions équestres… Mais toujours dans le respect et l’amour du cheval.

Abonnez-vous

Mon avis sur Grand Galop

Cette série a marqué mon enfance comme étant ma série de référence. Les visionner avec mon regard désormais de cavalière plus confirmée a bien changé ma vision de cette série. Avec mes yeux d’enfants, j’enviais et rêvais de vivre ces aventures. Evidemment en grandissant, mon regard a bien changé. La vision de l’équitation est vue avec des yeux d’adolescente, une martingale étant considérée comme cruelle. Mais en un sens, lorsque l’on est enfant, on vit et ressent la même chose que Lisa, Carole et Stéphanie. Un certain refus de la mort de notre cheval préféré, une sensation de liberté, la découverte de certains événements de la vie.

Ce que je n’avais pas remarqué quand j’étais enfant, c’est cette « diabolisation » de l’adulte. Les parents sont souvent vus comme non impliqués, voire totalement contre, cette passion chez leur enfant mais aussi lorsque de nouveaux adultes arrivent, ils représentent souvent le « méchant » de l’épisode. Un éleveur sans scrupule, un marchand de chevaux malhonnête. Le trio a toujours raison et les gérants les croient sur parole. Cela reste évidemment une série, une distraction pour les enfants où il était évidemment que le méchant ne peut pas gagner.

Quelques incompréhensions se sont aussi glissées à droite à gauche et des questions peuvent se poser. Pourquoi Lisa, qui débute dans le premier épisode, se retrouve dans le même cours que Stéphanie et Carole, cavalières confirmées ? Ou encore comment un cheval peut se casser les os du pâturon en sautant 40 cm ? Pourquoi d’ailleurs, en cavaliers confirmés, ils ne sautent qu’une cinquantaine de centimètre ?

Les nouvelles actrices pour saison 3
De nouvelles actrices pour saison 3.- © Gulli

La série est composée de 3 saisons mais la dernière n’a pas été tournée avec les mêmes actrices, devenues trop vieilles pour jouer les rôles. Ce qui est dommage quand on est habituée à ces jeunes filles auxquelles ont a pu s’identifier durant deux saisons. Le format de la série correspond aux habitudes de l’époque, chaque épisode dure une vingtaine de minutes, ce qui est largement suffisant pour expliquer la situation et arriver au dénouement. C’est également ce qu’il faut pour garder l’attention d’un enfant et cela permet de regarder un épisode relativement rapidement.

Quoique je puisse en dire avec mon regard d’adulte, Grand Galop est et reste une bonne série équestre, à regarder absolument avec ses yeux d’enfant. En souvenir de nos premières années d’équitation, parties un peu trop vite au galop.

Sources :

  • Image principale : © Gulli

Amoureuse des chevaux depuis mon enfance, je suis devenue cavalière durant mon adolescence. Actuellement, propriétaire mon cheval, je cherche sans cesse à améliorer son quotidien et à toujours aller plus loin dans ma compréhension de l'animal. Quand je ne suis pas aux écuries, je suis assistante commerciale dans la grande distribution.

Poster un commentaire

Commentaires publiés

5 commentaires.

  • Tout est dit… 🙂 Beaucoup de souvenir où je lisais les bouquins à la lampe torche sous mes draps une fois le couvre feu passé 😉

  • Ah ah, je faisais pareil x)

  • “Grand Galop” est une très bonne série. Il est vrai que certains moments de la série peuvent susciter l’incompréhension chez le spectateur. Mais, n’étant pas une cavalière, je pense qu’en y réfléchissant, nous trouvons une explication qui pourrait être considérée comme on ne peut plus plausible.

    Pour commencer, nous pouvons nous demander pourquoi, alors qu’elle vient de débuter l’équitation, Lisa se retrouve dans le groupe de cavalières confirmées. L’explication ne vient pas forcément tout de suite. Pour savoir, il faut mêler livres et série. En effet, dans les livres, nous pouvons voir que Lisa a cette caractéristique de vite progresser. Comme nous pouvons le voir dans la première partie de l’épisode “Un cadeau sans prix”, Lisa veut sauter un obstacle bien trop haut pour elle. Même si ses meilleures amies veulent l’en dissuader, Lisa veut tout de même sauter l’obstacle. Pourquoi Lisa veut- elle sauter un obstacle alors que son entourage sait pertinemment qu’elle n’y arrivera pas ? Tout simplement parce qu’étant avec un groupe de cavaliers confirmés, Lisa se sent le goût de la compétition. Je pense que si Max, le propriétaire du Pin Creux, avait mis Lisa dans un groupe de débutants, la jeune fille n’aurait peut- être pas eu ce goût de la compétition. Et puis, n’oublions pas de remarquer que c’est en étant mêlée au groupe des cavaliers confirmés que Lisa a pu s’allier d’amitié avec Carole et Stéphanie.

    Pour continuer, nous pouvons également remarquer que Cobalt arrive à se casser les os du pâturon en ne sautant qu’une petite quarantaine de centimètres. Je pense que le problème ne vient pas de la taille de l’obstacle. Je pense que le problème vient de la cavalière, Veronica. Max lui a souvent demander d’aller moins vite lorsqu’elle sautait un obstacle. Le jour où Veronica se trouve en compétition avec un de ses camarades, elle ne respecte pas le conseil que Max lui avait tant de fois prodigué. Je pense que si Veronica n’avait pas été aussi négligente envers son cheval, il ne se serait pas casser les os du pâturon.

    Pour finir, nous pouvons remarquer que les obstacles ne sont pas très haut pour des cavaliers confirmés. Selon moi, cela dépend de ce que l’on entend par “cavaliers confirmés”. Il faut rappeler que les cavaliers ne sont que des pré- adolescents. Certains pré- adolescents peuvent avoir un excellent niveau en équitation, j’en conviens. Malgré cette expérience, il faut tout de même respecter l’âge. Nous n’allons tout de même pas demander à un pré- adolescent d’environ douze ans d’être champion olympique de Saut d’Obstacles.

    J’espère qu’avec ce long discours, j’ai pu éclairer l’incompréhension de certains d’entre vous. Bon, comme je l’ai déjà dit en introduction, je ne monte pas à cheval. Mais je pense qu’il ne suffit pas forcément d’être cavalier pour lever le voile sur les incompréhensions qui peuvent ponctuer la série. Pour moi, il faut surtout avoir une bonne connaissance sur la série.

  • Je trouve ton commentaire très intéressant et c’est sympa d’avoir le regard d’une non cavalière confrontée à mon regard de cavalière (et qui a grandit entre mon visionnage de la série enfant et ma vision adulte).

    Evidemment on peut toujours trouver des réponses dans les livres et effectivement le but de l’écrivain était surement de lier d’amitié des passionnées avec des niveaux différents et pas que des filles qui montent depuis leur enfance, sûrement pour toucher les filles qui ne montent pas mais qui rêvent de chevaux. Et Lisa est le personnage auquel on peut facilement s’identifier.

    Pour ce casser le sésamoïde (os du paturon), il faut une activité intense et physique. En soit c’est évidement possible mais pas de cette façon. Je pense surtout que les “petites hauteurs” sont aussi faites pour les actrices et pour éviter des chutes ou blessures qui pouvaient retarder le tournage des épisodes. Quand je vois Camille Condé Ferrera sauter à 16 ans des obstacles de plus de 1 m à poney (et qui a commencé les compétitions nationales à 12 ou 13 ans), même si Lisa, Carole et Stéphanie n’ont pas cet âge, elles sont déjà à cheval et non plus à poney. Mais ton explication est aussi très logique dans le sens où se sont toujours des enfants et on va pas leur faire sauter 1m50.

    Ces incompréhensions sont plus dû à ma réflexion d’adulte qui revoyait la série de son enfance, remarquant des petits détails. Ces détails qui montrent surtout que cette série est vraiment destinée aux pré ado. Mais concrètement quand j’étais enfant, j’y voyais que du feu et je détestait Veroniqua pour ne pas écouter Max et ne pas ralentir durant son parcours 😉 (bon ok, je déteste toujours Veroniqua)

  • Ton commentaire est fort juste, mais je voudrais te corriger en ce qui concerne la hauteur par rapport à leurs âges. Je monte moi meme à cheval depuis un bon moment et étant petite (10-12ans) je sautais déjà 1m et plus. Je connais aussi un petit garçon de 11 ans qui participe depuis l’année passé à des compétitions de 1.20m avec de bons résultats donc l’âge n’a pas une si grande importance. Tout dépend du niveau et de l’encadrement. Bien entendu, nous parlons d’un poneyclub et de chevaux de manège! Ceci change la donne car dans ce genre d’écurie le niveau des ‘cavaliers confirmé’ n’est souvent pas comparable au niveau de cavaliers qui monte depuis l’enfance avec des profs professionel. Ensuite les chevaux de manège sont souvent des braves chevaux habitués aux débutants et il n’ont pas de grand moyen n’étant pas des chevaux cher ou de compet. Enfin je voulais juste clarifier les choses. Dans ce contexte, c’est plutôt normal que les élèves ne sautent pas haut. En les voyant monter (les doublures) on voit aussi tout de suite que ce ne sont pas des si bons cavaliers qu’il puisse le faire croire dans la serie.
    Ps: J’ai adorée cette serie pendant très longtemps et je trouve ça une très chouette serie pour enfants! Pour éviter les malentendus!

Ces articles peuvent également vous intéresser :

[FILM] En équilibre

Sorti en 2015, En Équilibre est un film français réalisé par Denis Dercourt, ayant comme toile de fond la cascade équestre, la perte de sa passion et de sa raison de vivre. C’est un film très émouvant que l’on vous […]

Lire la suite

12 idées de cadeaux pour Noël pour les cavaliers et propriétaires de chevaux

12 idées de cadeaux de Noël 2021 pour les cavaliers !

C’est bientôt Noël *__* Vous êtes à la recherche d’idées de cadeaux pour un cavalier ? Ou bien, vous êtes vous-même un amoureux de chevaux, et recherchez de l’inspiration ? Vous êtes au bon endroit ! Découvrez sans plus attendre […]

Lire la suite

Zoom sur les livres d’Equifeel de l’association Equifeel Partage

Si vous connaissez déjà un peu Cheval Partage, vous savez que dans l’équipe, nous sommes très friandes de travail à pied. Nous sommes notamment plusieurs à pratiquer l’Equifeel, une discipline reconnue par la FFE, qui se pratique justement avec le […]

Lire la suite

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Paiement sécurisé

Mon panier
Votre panier est vide :(
Continuer les achats
0
5 Partages
Partagez5
Enregistrer
Tweetez