Pégase, mythe du cheval ailé
Publié le 18/11/2020
Auteur :
Catégorie : Inclassable

Inclassable Le mythe de Pégase

Pégase est certainement le cheval mythologique le plus populaire de tous les temps. Lorsque l’on évoque son nom, on pense souvent à la liberté, à la beauté et à la puissance.

Savez-vous qu’il a des origines divines ? Ou qu’il n’a eu qu’un seul et unique cavalier ?

Je vous raconte l’incroyable mythe de Pégase, le cheval ailé :

La naissance de Pégase

Datant de l’antiquité, le mythe de Pégase a plusieurs versions selon les époques. C’est pourquoi je vous raconte les versions les plus connues.

C’est Hésiode qui relate pour la première fois, entre – 850 et -750 avant J.-C., dans sa théogonie le mythe de Pégase. Mais d’autres comme Strabon ou encore Ovid, ont souvent mentionné l’histoire du célèbre cheval ailé dans leurs ouvrages.

Donc, d’après certaines sources, Pégase a pour mère la déesse Méduse et pour père Poséidon, le dieu des mers et des océans. Rien que ça !

Son histoire commence avant que la déesse Méduse ne soit transformée en vilaine gorgone. Elle était alors d’une très grande beauté, et en était très fière. Tout particulièrement de sa chevelure !

On raconte qu’un jour Méduse s’unit à Poséidon dans le temple de la déesse de la guerre et de la sagesse, Athéna.

Profondément offensée par la profanation de son temple, la déesse transforme Méduse en gorgone pour se venger. Ses cheveux, auxquels elle tient tant, deviennent des serpents. Ses yeux pétrifient tous ceux qui croisent son regard.

Furieuse, Méduse dévaste alors toute la contrée et pétrifie tout ce qu’elle voit.

Le roi Polydecte envoie le héros Persée (fils de Zeus) pour vaincre cette Gorgone dévastatrice. Sa mission est de couper la tête de Méduse, puis de la ramener au roi.

Aidé de divers équipements magiques offerts par des dieux, Persée parvient à décapiter Méduse. Il s’empresse alors de mettre sa tête dans un sac de cuir, car celle-ci conserve tous ses pouvoirs.

C’est à ce moment qu’apparaît Pégase, le cheval ailé.

D’après certaines sources, il aurait surgi du sang de la tête de Méduse. Selon d’autres, il serait né au moment où le sang de Méduse se serait mêlé à l’écume de la mer. Toutes s’accordent cependant à dire que Pégase serait né de l’union entre Méduse et Poseidon.

Depuis lors, Pégase demeure libre et indomptable. Il vit sous la protection des dieux de l’Olympe. Il descend sur terre à sa guise pour s’y prélasser en effectuant des vols majestueux, attirant ainsi la convoitise des hommes.

Pégase et Bellérophon, son cavalier

C’est bien sur Terre que Pégase va connaître Son cavalier. Il s’agit de Bellérophon, fils du roi de Corinthe.

Accusé à tort d’un crime qu’il n’a pas commis, Bellérophon se voit contraint de vaincre la terrible Chimère. Cette créature au corps de chèvre, à la tête de lion et à la queue de dragon, ravage en effet toute la région.

Athéna révèle à Bellérophon que seule la rapidité de Pégase peut lui permettre de vaincre la Chimère. Elle lui offre une bride d’or, la seule capable d’apprivoiser Pégase.

Le jeune homme part donc à la recherche du cheval ailé. Il le trouve près de la fontaine Pyrène, en train de s’abreuver. Il parvient à l’approcher et à lui enfiler sa bride d’or. Pégase reste docile.

Juché sur sa monture ailée, Bellérophon file dans les airs pour terrasser la Chimère. Et ensemble, ils parviennent à terrasser la terrible créature !

Triomphant de sa victoire, Bellérophon rentre au royaume du roi Iobatès. Surpris de le voir rentrer sain et sauf, et désirant punir ce jeune homme qu’il croit coupable, Iobatès confit à Bellérophon d’autres épreuves considérées comme impossibles.

Mais grâce à sa fidèle monture ailée, le cavalier revient toujours victorieux.

Après de tels exploits, il devient arrogant et imbu de lui-même. À tel point qu’il a la prétention de penser que sa place est parmi les dieux. Il s’envole donc avec Pégase vers la demeure des Dieux, au mont Olympe.

Zeus comprend les intentions orgueilleuses du jeune homme, et envoie un taon (ou un éclair, selon les sources) piquer le cheval ailé. Pris d’une vive douleur, Pégase désarçonne son cavalier. Bellérophon fait une chute vertigineuse, mais ne décède pas. Il finit toutefois sa vie estropié et seul.

Selon Pindare, après cet épisode, Pégase vit en toute liberté aux côté de Zeus.

Pégase et la source d’Hippocrène

On raconte également que le cheval ailé aime passer du temps avec les Muses, sur le mont Hélicon.

Or un jour, les Muses sont défiées dans un concours de chant par les Piérides (filles du roi Piéros et excellentes chanteuses ). Ces dernières sont en effet persuadées d’avoir les plus belles voix.

Les chants sont si envoûtants, que le mont Hélicon se met à gonfler d’allégresse. Il grossit tant qu’il menace d’atteindre le ciel et le mont Olympe.

Inquiet, Poséidon envoie Pégase frapper le mont Hélicon de son sabot pour qu’il retrouve sa taille normale. Il en jaillit une source d’eau. Cette dernière est nommée Hippocrène, ce qui signifie « source du cheval ».

La source d’Hippocrène devient un lieu sacré pour les Muses et les poètes de l’époque.

La constellation de Pégase

Afin de le remercier pour ses bons et loyaux services, Zeus transforme un jour Pégase en constellation. Cette dernière peut s’observer depuis l’hémisphère Nord, notamment en automne.

Elle se caractérise par un gros carré représentant le corps du cheval, ainsi que 3 lignes d’étoiles. L’une représente l’encolure et la tête, et les 2 autres correspondent aux antérieurs. Fait amusant, cette constellation représente Pégase à l’envers, la tête vers le bas.

Les étoiles qui forment le carré se distinguent très bien, mais les autres lignes ont une luminosité assez inégale.

la-constellation-de-pegase.jpeg
Constellation de Pégase

Pégase dans la culture populaire aujourd’hui

Bien que le mythe de Pégase remonte à plusieurs millénaires, il a su traverser les âges jusqu’à nos jours.

Il est l’emblème des blasons des grands seigneurs. Et devient l’inspiration des poètes et des artistes de la Renaissance…

Aujourd’hui, Pégase inspire de nombreuses marques pour la conception de leur logo et de leur nom. Saviez-vous par exemple que l’entreprise taïwanaise Asus, qui crée des composants informatiques, s’appelait à l’origine Pegasus ? Les premières lettres du nom ont finalement été retirées afin que la marque apparaisse dans les premières positions dans les annuaires téléphoniques (tri alphabétique).

On retrouve également Pégase :

  • dans l’art (poteries, peintures, sculptures…),
  • à la télévision et au cinéma (Fantasia, Hercule, Le choc des titans…),
  • dans des mangas et animés (Saint Seiya, My Little Pony, Digimon, Yu-Gi-Oh!…),
  • dans les jeux vidéos (God of War II, Fire Emblem, Age of Mythology…),
  • dans la littérature

Il existe aussi le « Prix Pégase », un concours littéraire qui récompense chaque année la meilleure œuvre sur le cheval et l’équitation.

Aujourd’hui Pégase reste dans nos esprits un symbole de liberté.

Et vous, connaissiez-vous ces légendes autour de Pégase ? Peut-être en connaissez-vous d’autres ? N’hésitez pas à nous les partager en commentaire 🙂

Passionnée par les chevaux et rédactrice sur Cheval Partage

Poster un commentaire

Ces articles peuvent également vous intéresser :

campagne sensibilisation ffe

« N’en parle pas qu’à ton cheval » : la campagne de signalisation de la FFE

Avec les récentes révélations dans le monde du sport – et notamment dans le monde du cheval – d’agressions sexuelles, la Fédération Française d’Equitation a mis en place une campagne de signalement « N’en parle pas qu’à ton cheval ». Chez Cheval […]

Lire la suite

Travailler dans le milieu du cheval : s’orienter dès le collège

Il n’est pas rare, lorsque l’on est passionné de chevaux, de vouloir faire de sa passion son métier, et ce, le plus tôt possible. Aujourd’hui, il existe de nombreux métiers et orientations possibles dans le milieu équestre. Certaines formations sont […]

Lire la suite

taille poney en compétition, image parAdéla Holubová de Pixabay

Nouvelles réglementations pour la taille des poneys en compétition

Lors du forum des sports FEI, le sujet de la taille des poneys a été mis sur table et de nouvelles réformes feront sûrement bientôt parler d’elles.

Lire la suite

  • Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    Envie de devenir un meilleur cavalier ?

    Vous montez à cheval ou pratiquez le travail à pied ? Vous aimeriez progresser dans votre discipline et devenir encore meilleur ? 

    Le Carnet de séances XL est fait pour vous. Il vous aidera à définir des objectifs clairs et réalistes, mais aussi à définir votre chemin pour les atteindre. Grâce à ce carnet, réalisez un auto-bilan de chacune de vos séances de travail, avec bienveillance et impartialité. Les progrès seront rapidement au rendez-vous !

    Convient à tous les cavaliers et à toutes les disciplines. 

    Un carnet éco-responsable, fait avec amour !

    0 Partages
    Partagez
    Enregistrer
    Tweetez