Les Galops : l’examen des cavaliers

Tous les cavaliers français ont la possibilité de passer leurs galops au sein de leur centre équestre. Mais à quoi servent ces galops ? Pourquoi tant de stress autour de cet examen ? Sont-ils obligatoires ? Et pourquoi les passer ? Cheval Partage vous dit tout !

Qu’est ce que les Galops ?

Les galops sont des examens fédéraux qui permettent d’attester le niveau d’un cavalier. Comme dans beaucoup de sports, l’apprentissage de l’équitation se fait par palier – et non pas par âge. Tous les cavaliers commencent au galop 1 et gravissent les étapes pour arriver au cours galop 7.

Chaque galop possède son propre programme que le cavalier aborde au fil de ses séances avec son coach. On compte 7 galops classiques. Ils comprennent 3 épreuves équestres :

  • Le dressage
  • Le saut d’obstacle
  • Le cross (à partir du galop 5)
schéma galop

@Ecurie de la Haute Levée

En plus de ces épreuves montées, le cavalier passe également une épreuve théorique. Elle se porte sur les connaissances globales du cheval, allant de la robe des chevaux jusqu’aux différents os et muscles selon le niveau.

Aujourd’hui le galop 7 est le plus haut niveau que puisse atteindre un cavalier. Autrefois, il était possible de continuer et de se perfectionner en passant le galop 8 et 9. Ces examens se spécialisaient dans une seule discipline. Ainsi un cavalier pouvait avoir son galop 7 de dressage et son galop 9 de saut d’obstacles. Ces galops ont disparu en 2012 lors d’une réforme par la Fédération. Le manque de candidats et le fait de devoir être évalué par un instructeur compliquaient l’accès à l’examen.

Toutefois, pas besoin d’attendre son galop 8 pour pouvoir se spécialiser dans une discipline. Un cavalier peut avoir décidé de valider que son épreuve de dressage pour son galop 7 et avoir arrêté le saut d’obstacles lors du galop 5. Grâce à cela, le cavalier pourra accéder à des épreuves plus importantes en dressage mais se verra freiner pour le CSO. Cela peut être un choix réfléchi quand on sait que telle ou telle discipline est la seule que l’on souhaite pratiquer et rien n’empêche plus tard de passer les disciplines manquantes !

Au début de ce paragraphe, nous avons défini les galops comment étant un moyen d’attester un niveau équestre. Depuis quelques années, cette notion de niveau fait polémique au sein des cavaliers. Les galops ont ils une réelle importance ? Évalué par son propre coach, celui-ci est il vraiment impartial ? Ne donne t-il pas le galop à un cavalier un peu juste, en se disant que de toute façon il va s’améliorer ? Nous connaissons des cavaliers galop 7 qui ne savent pas évaluer l’état d’une ferrure tandis que des galops 4 savent détecter et soigner différentes maladies.

Les galops restent toutefois un indicateur global de niveau et de connaissances équestres.

Pourquoi passer ses Galops ?

A quoi servent réellement ces galops dans la pratique ?

Dans certains clubs, il est obligatoire de les passer pour passer au cours suivant. Les moniteurs les voient comme une évaluation afin d’être certain que le cavalier a acquis les techniques et les connaissances pour pouvoir continuer son apprentissage plus poussé de l’équitation. Car à quoi bon aller dans la technique quand on ne maîtrise pas les bases ? Dans d’autres clubs en revanche, le passage de galop est facultatif. Le moniteur connait le niveau de ses cavaliers et les fait évoluer d’un cours à l’autre quand il les sent prêts.

galops compétitionLes galops restent cependant une étape incontournable pour les cavaliers souhaitant faire de la compétition. En effet, pour se lancer dans la compétition au niveau club, il faut être titulaire de son galop 2 minimum. Chaque niveau de compétition requière un galop précis pour pouvoir y participer. Nous vous conseillons de (re)lire notre article à ce sujet : Se lancer dans la compétition.

Les compétitions au niveau Amateur demandent obligatoirement le galop 7 et quand on souhaite travailler dans le monde de l’équitation, ce galop est d’ailleurs très souvent exigé.

C’est à chaque cavalier de déterminer si oui ou non il souhaite passer ses galops, dans le cas où, bien sûr, son centre équestre ne l’oblige pas de les passer. En général, le passage de galops se déroule lors de stages durant au moins une journée – si ce n’est plus (souvent organisé pendant les vacances scolaires). Si votre écurie a adopté ce fonctionnement, il faudra donc payer le stage en plus des cours. Comptez en moyenne 40€ la journée de stage. En plus de savoir si on a bien compris les points spécifiques de chaque galop, c’est aussi une raison de passer quelques jours aux écuries avec ses ami(e)s durant les vacances !

Des Galops en classique mais pas que !

Si on parle souvent de nos galops en saut d’obstacles ou en dressage, beaucoup d’autres disciplines en équitation utilisent aussi le système de galop. Cela reste toujours basé de la même manière, une partie théorique combinée à de la pratique !

On retrouve ainsi les galops Pleine Nature qui sont des galops spécialisés pour la monte en extérieur. Au nombre de 7 également, ils vont permettre de voir si un cavalier est capable de sortir en tout sécurité et les épreuves de galop comprennent également du travail à pied. Les examens sont un enchaînement d’exercices de manière fluide, à la manière d’un Parcours en Terrain Varié (PTV) d’un TREC.

Il existe également les galops d’Attelage, également au nombre de 7. Comme pour le galop nature, le galop d’attelage comprend des épreuves à pied (manier la calèche ou de la longe) et les épreuves sont un dressage, une maniabilité et un marathon. Et à partir d’un certain niveau, on demande aux candidats de savoir atteler en paire.

Les clubs spécialisés en western proposent eux aussi 7 galops Western, apprenant aux cavaliers à tenir les rênes dans une main par exemple mais aussi réussir les différentes épreuves en reining ou encore en barrel racing.

Les voltigeurs ont aussi droit à leur 7 galops, apprenant au fur et à mesure les figures aux différentes allures ainsi que savoir longer le cheval. Une partie échauffement du voltigeur est aussi importante, la préparation physique a toute son importance dans cette discipline.

Tous ces autres galops ne sont pas là pour complémenter les galops classiques mais sont bien des disciplines à part entière.

Si on peut affilier les Savoirs Éthologiques (5 et non 7) aux Galops, ils ne sont pas considérés comme tels. Ils n’apportent en effet pas d’aspect de compétition ou d’une discipline particulière (bien que l’equifeel prend de plus en plus de place dans les centres) mais ils sont bien pour apporter une meilleure compréhension du cheval. Pour pouvoir passer ces Savoirs Éthologiques, il faut que l’enseignant soit titulaire d’un Brevet Fédéral d’Équitation Éthologique.

Comment bien les préparer ?

On entend souvent dans les écuries les cavaliers stresser pour le passage de leur galop. Pour se donner toutes les chances de réussir cet examen, il faut bien le préparer.

La préparation la plus classique reste les livres de galop, achetables sur internet ou en sellerie. Qu’ils soient édités par la Fédération ou par un autre éditeur, les livres apportent les connaissances incontournables de chaque galop. C’est une valeur sûre pour préparer le plus efficacement son examen.

 

De plus en plus de sites et d’applications (et même des jeux DS) proposent de s’entraîner pour l’examen. Une série de question est posée et à la fin, le cavalier découvre le résultat de son test et sait s’il connait plutôt bien sa théorie. La FFE propose un programme complet disponible sur son site ainsi que des fiches pédagogiques pour se préparer au mieux.

Il est aussi intéressant d’imprimer plusieurs schémas vierges et de s’entraîner à les refaire à la maison. Il n’est pas rare dès le galop 2 d’avoir des schémas à remplir comme examen théorique (os, muscles, parties du fer, de la selle, etc.).

examen de passage de galop

@Agathe Lavigne

Bien se préparer ses galops à la maison et écouter les conseils de son coach vont diminuer le stress de l’examen le jour J et toutes les connaissances acquises lors de ces examens seront utiles durant toute la vie du cavalier. Et vous, vous avez passé vos galops ? Ça s’est passé comment ? Dîtes-nous tout en commentaire !

 

Sources

Newsletter Cheval Partage
Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle ainsi que nos bons plans et jeux-concours !
Vos données ne seront pas vendues à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.