Publié le 18/04/2015
Auteur :
Catégorie : Sport

Sport Saut Hermes 2015

Le week end dernier, du 11 au 12 Avril, dans le palais royal à Paris se tenait le saut d’Hermès. Nous allons vous faire revivre cette épreuve.

L’origine du concours

Mais tout d’abord un peu d’histoire. En 1837, un sellier : Thierry Hermès créé son entreprise portant son nom de famille.
Très vite, il devient une marque de renom et s’inscrit dans la bourgeoisie de l’époque. Son successeur va commencer à étendre l’activité avec des sacoches qui permettaient aux cavaliers de transporter bottes et selles. Ceci va encore augmenter la présence de la marque.
Mais un événement majeur va donner encore plus de prestige à la maison Hermès : en 1901, la famille organise un concours de saut d’obstacle au palais royal. Les gens s’y précipitent et le concours est un succès.
Et pourtant, bien que son succès continuait d’être important, le concours d’obstacle, en 1957, fut remplacé par un salon de l’Automobile. Il faudra attendre 2010 pour que la maison Hermès, attachée à ses origines et son histoire, aide le saut d’obstacle à revenir sous le grand palais.
Depuis que le retour du saut d’Hermès, l’événement s’associe à GL event afin d’organiser ce concours. Ainsi c’est l’association de Michel Robert et de l’allemand Frank Rothenberg qui nous donne ce parcours d’excellence et de technique pour la joie des spectateurs.

Au delà du CSO

Si le saut d’Hermès est composé de 6 épreuves très importantes  (le grand prix du palais, les talents Hermès CSIU 25.A, le prix Hermès sellier, le prix GL events, le saut d’Hermès,  le prix et la ville de Paris ainsi que le grand prix Hermès), d’autres activités ont vu le jour pour satisfaire un public toujours plus exigeant.
Ainsi, Alexis Gruss, figure du spectacle, nous propose un spectacle sous le toit de la verrière. Ce spectacle, sous l’effigie du glamour d’Hermès mettra en scène la perfection du dresseur et du cavalier et leur savoir faire.
Depuis l’an passé, ce sont aussi les poneys shetland qui sont invités. En partenariat avec le centre équestre de la Villette, huit cavaliers âgés de 9 à 11 ans prennent le départ de deux courses de Shetland.

Retrouvez Cheval Partage sur YouTube

Cheval partage a désormais sa propre chaîne YouTube. Abonnez-vous pour être sûr de ne rater aucune de nos vidéos ! Au programme des prochaines vidéos : séances commentées, tests de produits, tutoriels, idées d'exercices, réflexions équestres... Mais toujours dans le respect et l'amour du cheval.

Abonnez-vous

Revenons au concours

Pour les CSI 5* nous retrouvions bien sûr Edwina Tops-alexander mais aussi Brash Scott et Whitaker Michael ainsi que Luciana Diniz, Laura Kraut et Offel Katharina pour ne citer que les plus connus.
La france avait pour son équipe : Timothe Anciaume, Roger Yves Bost,  Simon Delestre, Julien Epaillard, Alexandre Fontanelle,  Jerôme Hurel, Penelope Leprévost, Philippe Rozier et Kevin Staut.

Prix du grand Palais

Penelope Leprevost sur Ratina d’la Rousserie © Frédéric Chéhu

Durant ce concours, nous n’avons entendu qu’une seule fois la marseillaise et ce fut pour Penelope Leprevost, 3e à l’issue du prix du grand Palais derrière Alberto Michan Halbinger (pour le Mexique) et son cheval Carusso LS la silla, avec un temps de 32.02 et Bertram Allen, irlandais, avec un temps de 32.26 et son cheval Quiet Easy 4. Penelope montait Ratina d’la Rousserie et le couple a fait un temps de 37.22.

Le concours se déroulait en 2 phases avec des obstacles de 1m45. La première servait à ne garder que les meilleurs, les sans-faute, puis la seconde phase à établir un classement selon le temps et les pénalités.
Leprevost nous a réalisé un sublime parcours qui nous a tenu en haleine pour finalement décrocher la dernière marche du podium.

Talent d’Hermès

Les talents d’Hermès, concours réservé aux 20 cavaliers de moins de 25 ans nous a permis de remarquer la norvégienne Victoria Gulliksen sur son cheval Viego Les hauts, qui décroche la première place. Mais aussi Jonna Ekberg pour la suède avec Equita Van’t Zorgvliet qui se place juste après ainsi que Vanessa Borgmann sur Côme to win 51 qui font 3e.

Victoria Gulliksen – Viego Les Hauts © Frédéric Chéhu

Les obstacles étaient de 1m40 et la France avait à ses côtés deux cavaliers : Edward Levy et Margaux Rocuet.
Margaux passait avec Lewin 5 en deuxième. Malheureusement, les postérieurs de son cheval ont touché le 2e obstacle, lui donnant 4 points de pénalité sous un temps de 39.08. Edward passait en 11e sur Starlette de la Roque. Il fit une faute dès le premier obstacle. Le reste de son parcours fut très bien traité avec un temps final de 40.02.

Prix Hermès

Le prix Hermès sellier servait de qualification pour le saut Hermès. A l’issue de ce dernier, c’est encore Bertram Allen, l’irlandais, qui a fait parler de lui en gagnant l’épreuve avec Romanov. Derrière lui on a retrouvé le célèbre anglais Michael Whitaker et Amai et finalement sur la dernière marche du podium Constant Van Paesschen et Ralphy Utopia de Ransbeck.
Pour la France, Juilen Epaillard et Cristallo A LM se qualifient grâce à  la 5e place avec un sans faute et un temps de 52.60. Kévin Staut et Ayade de Septon ainsi que Philippe Rozier et Unpulsion de la Hart font aussi un sans faute et prennent respectivement la 8e et 9e place.
Penelope Leprevost sur Sultane des Ibis fait 33e avec un 8 points et 59.38 de temps. Sachant qu’elle est une des 10 premières femmes, elle se qualifie aussi.

Prix GL Event

Denis Lynch – Abbervail van het Dingeshof © Frédéric Chéhu

Le prix GL event était composé d’une seule phase avec des obstacles de 1m45. Maikel Van der Vleuten et VDL groep Eureka ont gagné pour les Pays-Bas suivis de Denis Lynch et Abbervail Van Het Dingeshof pour l’irlande et le Marco à la troisième place avec Abdelkebir Ouaddar et son cheval Quickly de Kreisker.
Roger Yves bost et Sydney une prince prennent la 4e place grâce à un sans faute et un temps de 54 secondes (0,05 secondes de moins que le maroc). Julien Epaillard et Pigmalion du Rozel prennent la 6e place et Simon Delestre avec Stardust la 11ème place, tous deux avec un sans faute aussi.

Saut Hermès

Le saut Hermès est un concours où sont pris les 10 meilleurs cavaliers et les 10 meilleures cavalières. Le tirage au sort les mixte et donne la compétition. Il y a deux manches, des obstacles de 1m60. Le classement se fait pas rapport aux points réalisés lors des 2 manches et le chrono de la dernière manche.

Amy Graham – Bella Baloubet / Julien Epaillard – Cristallo A LM © Frédéric Chéhu

Amy Graham et Bella Baloubet pour l’Australie accompagnée de Julien Epaillard sur Cristallo nous ont bluffés. Avec un sans faute pour la première manche et un temps record de 37.82 pour la cavalière et 38.30 pour le cavalier, ils prennent la première place du classement.

Seule Laura Kraut fera un temps moindre et un sans faute mais ses 8 points au tour précédant placeront le couple à la 6e place.
A la deuxième place nous retrouvons Luciana Diniz (portugaise) et Winningmood avec Ludger Beerbaum (allemand) sur Colestus qui feront aussi un sans faute et un temps de 76.62, seulement 50 milisecondes de plus.
Finalement la troisième place sera gagnée pour Katharina Offel sur Charlie pour l’Ukraine et Daniel Bluman et Concreto Believe, colombiens. Ils ont fait 4 points à la première manche et un temps de 77.83.
Kevin Staut sur Rêveur de Hurtebise associée à Jessica Springsteen sur Lisona prendront la 7e place à cause d’un 5 points de Jessica à la première manche et 4 points pour Kévin lors de la seconde manche.
Philippe Rozier sur Unpulsion de la Hart associé à l’espagnole Pilar Lucrecia Cordon sur Gribouille du Lys prendront la 8 place suite à un 5 points de Pilar et 8 faute lors de la seconde manche de Philippe.
Penelope le Prevost fera 4 points pour la deuxième manche sur Sultane des Ibis et, étrangement, Michael Whitaker fera 13 points lors de la première manche les plaçant à la 9e place.

Épreuve de la ville de Paris

L’épreuve de la ville de Paris avec des obstacles de 1m50 place Maikel Van Der Vleuten sur VDL Groep Eureka à la première marche du podium pour les pays-bas. Pilar Lucrecia Cordon a mieux réussi son coup car elle prend la deuxième place avec Nuage bleu. Finalement Billy Twomey pour l’irlande se classe 3e sur Lizziemary.
La France se classe 8ème et 10ème avec, respectivement, Roger Yves Bost sur Sydney Une prince et Simon Delestre sur Csarina de Fuyssieux. Ils ont tous deux fait 4 points sur la seconde manche, les privant ainsi de la plus haute marche du podium.

Grand prix Hermès

Amy Graham -Bella Baloubet © Giampaolo Vimercati

Le saut d’Hermès se terminait Dimanche avec le grand Prix d’hermes. L’épreuve comportait une manche puis le barrage composé des 8 meilleurs.

La suisse peut être fière de sa troisième place avec son cavalier Steve Guerdat sur Corbinian. Amy Graham (Australie) prend la seconde place sur Bella Baloubet. Finalement, le cavalier Romain Duguet, pour la suisse encore!, remporta la victoire sur Quorida de Trebo. Tous trois ont fait un sans-faute lors du barrage (et furent d’ailleurs les seuls à réussir cet exploit).
Philippe Rozier sur Rahotep de Toscane fut le seul français à participer au barrage grâce à son SF. Un petit 4 points le privera toutefois du podium et il finira à la 6ème place.
Le France et le palais royal ont retenu leur souffle leur de ces 3 jours de compétition. Ces épreuves marquent la fin d’une saison et le début d’une autre, surtout quand on sait que la finale de la coupe du monde équestre a lieu ce week end à Los Angeles !

© Giampaolo Vimercati

Cavalière depuis l'âge de 10 ans, j'ai décidé de faire de ma passion mon métier. Aujourd'hui, je suis monitrice indépendante et propose également de l'aide aux entreprises équestres suite à ma licence en management des établissements équestre. Je suis également assistante de direction à Pamfou Dressage

Poster un commentaire

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Les couples équestres sélectionnés pour les JO de Tokyo 2021

Je suis toujours euphorique à l’idée de regarder les Jeux Olympiques. Surtout ceux d’été, grâce aux sports équestres ! Comme vous le savez sans doute, les JO de Tokyo auraient dû avoir lieu en 2020. Mais en raison de la […]

Lire la suite

Le CHIO d’Aachen 2019 – Jour 2

Comme je vous l’expliquais hier, j’ai la chance d’être toute la semaine à Aix-la-Chapelle pour le CHIO. Chaque jour, je vous propose un résumé de la journée ! Aujourd’hui, je vous emmène sur la deuxième journée du concours, celle du […]

Lire la suite

Le CHIO d’Aachen 2019 – Jour 1

Il y a quatre ans déjà (mon dieu j’en reviens pas !!), je vous avais présenté un article un weekend de compétition à Aachen. Cette année, j’y serai toute la semaine ! L’occasion pour moi de vous faire un résumé […]

Lire la suite

  • Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    Envie d'être mieux organisée ?

    Vous êtes à la recherche d'un outil pour devenir plus organisée et plus épanouie ?

    À mi-chemin entre le planner équestre et le coach perso, le le Carnet Cavalière XL vous aidera à être plus efficace et sereine.

    Retrouvez de quoi suivre vos séances, votre budget et les soins de votre cheval, ainsi qu'une trentaine d'idées d'exercices, de nombreuses recettes DIY, et bien d'autres surprises à découvrir !

    Un carnet éco-responsable, fait avec amour <3

    Envie de devenir un meilleur cavalier ?

    Vous aimeriez devenir un meilleur cavalier et améliorer la relation que vous avez avec votre cheval ?

    Le Carnet de séances XL est fait pour vous :

    ✅ Définissez des objectifs pertinents grâce à la méthode SMART,
    ✅ Établissez votre planning de travail hebdomadaire,
    ✅ Faîtes le bilan de chacune de vos séances,
    ✅ Et mesurez vos progrès !

    Convient à tous les cavaliers et à toutes les disciplines. 

    Un carnet éco-responsable, fait avec amour !

    0 Partages
    Partagez
    Enregistrer
    Tweetez