soigner son cheval après une compétition
Publié le 24/11/2017
Auteur :

Compétition Prendre soin de son cheval après une compétition (ou une séance particulièrement intensive)

Aujourd’hui je vous présente plusieurs manières de prendre soin de votre cheval après une compétition ou bien après une séance de travail particulièrement intensive (cours de cross, randonnée…).

La phase de récupération

Directement après votre épreuve, prenez le temps de marcher ou de trotter tranquillement rênes longues pendant quelques minutes, après avoir dessanglé de 2 trous. Il est particulièrement utile de trotter lorsque votre cheval vient d’effectuer une activité particulièrement intense et longue, comme une épreuve d’endurance ou de cross par exemple.

Cette phase de récupération permettra de contribuer à l’élimination des déchets dans le corps, et notamment de l’acide lactique (qui, rappelons-le, n’est PAS à l’origine des courbatures malgré ce que l’on entend souvent), et permettra également au cheval de retrouver un rythme cardiaque normal.

Si vous utilisez une muserolle ou un enrênement, n’hésitez pas à le retirer ou à le déserrer également durant cette période, pour plus de confort pour votre monture.

Descendez ensuite de cheval, et continuez à le marcher en main, en dessanglant de nouveau légèrement. N’hésitez pas à laisser votre cheval grappiller quelques touffes d’herbe au passage, c’est toujours bon pour le moral !

Après un effort intense, trottez rênes longues durant quelques minutes pour favoriser l’élimination des toxines dans le corps du cheval

Prendre soin du cheval

Le corps de l’athlète

Comme d’habitude, prenez le temps de lui faire un bon pansage.

Vous pouvez également lui masser le dos et la zone du garrot. Pour renforcer l’efficacité du massage, vous pouvez utiliser une huile de massage maison (attention toutefois à ne pas exposer votre cheval au soleil après), soit un gel décontractant.

Si la météo le permet, vous pouvez doucher tout ou partie du corps de votre cheval, en commençant par un long massage des membres avec le jet d’eau. Mouillez progressivement le reste du corps : d’abord les épaules et le poitrail, puis l’encolure, le dos et enfin les reins. Recouvrez-le ensuite d’une couverture séchante, si besoin.

S’il fait froid, couvrez-le avec une petite couverture polaire afin qu’il reste bien au chaud, en particulier le dos et les reins.

Il existe également des couvertures massantes, mais je n’en ai jamais testé et ne pourrais donc pas vous conseiller à ce sujet.

Les soins des membres

Les membres du cheval étant particulièrement sensibles et sollicités lors d’une compétition (ou d’une séance intensive), il est bien entendu obligatoire d’en prendre le plus grand soin.

Même si la météo ne vous permet pas de doucher votre cheval entièrement, pensez au moins à lui doucher les membres. Comme nous venons de le voir dans le point précédent, optez pour un long massage au jet d’eau, en veillant à faire des mouvements de bas en haut pour activer la circulation sanguine. Et n’oubliez pas de les sécher ensuite avec une serviette, en particulier en saison hivernale, afin d’éviter tout risque de crevasse.

A noter : si vous avez la possibilité d’aller marcher un moment dans une rivière, c’est encore mieux !

Ensuite, il y a plusieurs solutions possibles (toutes facultatives bien sûr, à vous de voir ce que vous préférez) :

  • Massage des membres : je le fais personnellement de manière systématique en concours et après chaque séance intense à la maison, que ce soit après du dressage, du cross, du saut… Ou même, tout simplement, si le terrain est un peu dur. J’effectue ce soin au moment du pansage ;
  • Mettre de l’argile : après un concours complet, une fois rentrées à la maison, j’applique de l’argile sur les membres de ma jument afin de les soulager. Le cross sollicite en effet énormément les membres ;
  • Il existe également d’autres méthodes, comme les chaussettes de contention par exemple, mais je ne les ai pas testées et ne connais donc pas leur efficacité.

Autres soins du cheval

Durant l’effort, le cheval peut avoir beaucoup transpiré. Il est possible de compenser cette perte d’électrolytes en lui apportant des sels minéraux. Ils peuvent se présenter sus la forme de :

  • Electrolytes en gel, à distribuer avec seringue ;
  • Solution liquide, à mélanger dans l’eau ou la ration de votre cheval.

De plus, certains aiment donner à leur cheval une nourriture un peu spéciale pour l’aider à récupérer, par exemple un mash. Je ne suis personnellement pas une adepte de cette méthode (le système digestif du cheval n’apprécie pas vraiment les changements brusques d’alimentation, ni d’ailleurs les variations de température).

Retrouvez Cheval Partage sur YouTube

Cheval partage a désormais sa propre chaîne YouTube. Abonnez-vous pour être sûr de ne rater aucune de nos vidéos ! Au programme des prochaines vidéos : séances commentées, tests de produits, tutoriels, idées d’exercices, réflexions équestres… Mais toujours dans le respect et l’amour du cheval.

Abonnez-vous

Veiller à son moral

Si le physique du cheval est important, son moral, lui, est essentiel !

Veillez donc à bien prendre soin de son moral tout au long de la compétition et même après. Emmenez-le régulièrement marcher en main et brouter au lieu de le laisser toute la journée attaché au camion, donnez-lui des friandises et des fruits, prenez le temps de vous en occuper…

Les jours suivants

Les jours suivants, il est recommandé de laisser le cheval tranquille au pré ou au paddock, ou bien de le sortir en balade au pas rênes longues. Evitez de reprendre le travail intensif dès le lendemain, et laissez-le souffler un peu : c’est bon pour son physique et pour son moral !

Puis, reprenez par du travail à pied, du stretching en selle ou tout simplement de la balade.

Pour ma part, je lui donne en moyenne deux jours de repos complets avant de reprendre un travail léger le 3ème jour, sachant qu’elle vit au pré toute l’année.

Cavalière depuis toujours, je suis l'heureuse propriétaire d'une adorable jument champagne : Joye ! En parallèle à Cheval Partage, je travaille en tant que rédactrice et conceptrice de sites Internet freelance.

  • site Internet
  • twitter
  • facebook
  • instagram
  • youtube

Poster un commentaire

Commentaires publiés

2 commentaires.

  • j’adore tes astuces je les lis tout les jours et maintenant mon cheval et content et moi aussi merci beaucoup !!!!!

  • Hey !! Je viens de découvrir, c’est top !
    Trotter reines longues ne suffi pas, il faut jouer dans ses doigts afin que le poney/cheval baisse la tête et s’entende le dos. Il s’agit d’un étirement de fin de séance !

Ces articles peuvent également vous intéresser :

prise de sang cheval

Pourquoi faire une prise de sang et comment lire les résultats du bilan sanguin ?

Pour quelles raisons faire une prise de sang ? Avant toute chose, il est important de savoir que l’analyse de la prise de sang ne permet pas de tout savoir. C’est un atout et un examen pour avancer un diagnostic, […]

Lire la suite

Vacciner son cheval : quand ? qui ? quoi ?

Si vous êtes propriétaire d’un cheval, la vaccination est un sujet important dont vous devez vous préoccuper. Certains vaccins sont obligatoires, d’autres simplement conseillés en fonction des individus… Pas toujours facile de s’y retrouver ! Quels chevaux doivent être vaccinés […]

Lire la suite

Le « sans céréales » chez les chevaux : décryptage

Si vous nourrissez votre cheval vous même ou si du moins vous vous intéressez à la ration de celui-ci, vous aurez forcément entendu parlé de l’alimentation dite « sans céréales ». De nombreuses marques proposent aujourd’hui cette gamme. Mais pourquoi ? Pour […]

Lire la suite

  • Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    6 Partages
    Partagez6
    Enregistrer
    Tweetez