Publié le 29/05/2015
Auteur :
Catégorie : Sport

Sport Jumping international de La Baule

Depuis 1962, le jumping international de La Baule réunit les plus grand cavaliers d’Europe pour cet événement d’exception. Cette année, comme tous les ans, le jumping s’est déroulé mi-Mai, plus exactement du 15 au 17 Mai.

Une longue histoire sur la baie de la Baule

La Baule, l’une des plus belles baies du monde depuis 2015, a  toujours été le rendez-vous des amateurs de sports. En effet, proche la plage, nombreuses sont les activités sportives pouvant être réalisées. Tout a commencé avec la voile, puis cela s’est diversifié avec le  kitesurf. Aujourd’hui, de nombreux événements sportifs sont à ne pas manquer comme par exemple, le triathlon de La Baule.

Mais ce n’est pas tout. La Baule c’est aussi de la culture avec le festival de la musique, des rencontres littéraires, le  festival du cinéma et de musique de films et expositions… L’équitation avait donc tout à fait sa place dans ce milieu !

C’est ainsi qu’en 1962, le grand prix de la Baule fut inauguré. Tout d’abord ce grand prix ne comptait qu’une seule épreuve mais déjà bien quotée. Maintenant, le jumping international de la Baule regroupe d’importantes épreuves comme une étape de la  Division 1 de l’Europe du circuit de la Coupe des Nations Furusiyya FEI ou bien le célèbre Derby Laiterie de Montaigu – Région des Pays de la Loire. 

Sous le soleil de 2015

De plus, cette année fut importante pour les cavaliers. En effet, l’épreuve du Grand prix Longines de la ville de Baule servait de qualification aux championnats européens de cet été.

Le Jumping international de la Baule se veut éthique ; une épreuve handisport CSI et une épreuve CSI 1* pour les amateurs ont été organisées avant les autres épreuves. Notons que les cavaliers amoureux de saut ont pu pleinement profiter des quatre jours de compétition qui ont été ouverts à tout public et ont été largement diffusé grâce au médias.

Cette année encore, ce furent 260 chevaux montés par 150 cavaliers et venant de toutes nations, avec en moyenne 27 000 spectateurs. Encore une fois le jumping de la Baule a attiré de nombreux passionnés.

Le CSIO 5*de La Baule, épreuve de la Coupe des Nations

Il est assez rare que la FEI (fédération équestre internationale) note un CSIO avec 5 étoiles. Le Jumping de la Baule en organisait une (une épreuve pour la Coupe des Nations), ce qui prouve sa notoriété. Cette année, 8 nations avaient choisi la Baule comme épreuve pour marquer des points lors de la coupe des nations. Il s’agissait de : Belgique, Brésil, Espagne, France, Grande-Bretagne, Irlande, Pays-Bas et Suisse. La France, l’Irlande, les Pays-bas et l’Espagne avaient une épée de Damoclès au dessus de la tête en entrant en piste car il s’agissait de leur épreuve qualificative pour la finale du circuit.

En 2014 ce fut la France qui avait remporté cette épreuve mais ce ne fut pas le cas cette année. L’équipe de France représentée par : Kevin Staut, Nicolas Delmotte, Simon Delestre, Jérôme Hurel et Philippe Rozier a laissé de grands espoirs à la fin de la première manche. Les français n’avaient que 9 points de pénalité malgré le forfait de Pénélope Leprevost. Ils ont remonté la barre en réalisant un score vierge lors de la seconde manche.

L’équipe Belge et Irlandaise ont toutes les deux perdu leurs places respectives sur le podium à cause de fautes lors de la seconde manche, laissant ainsi la place à la France pour monter à la deuxième place. L’équipe anglaise, elle, va aussi assurer un sans-faute, les plaçant premiers sur le podium.

Grâce à cette épreuve, la France prend la première place au classement générale de sa division pour la coupe des nations. 

Retrouvez Cheval Partage sur YouTube

Cheval partage a désormais sa propre chaîne YouTube. Abonnez-vous pour être sûr de ne rater aucune de nos vidéos ! Au programme des prochaines vidéos : séances commentées, tests de produits, tutoriels, idées d’exercices, réflexions équestres… Mais toujours dans le respect et l’amour du cheval.

Abonnez-vous

Le derby mythique de la  Laiterie de Montaigu

Samedi 16 mai, ce fut le Derby qui fut à l’honneur pour les cavaliers. Le Derby de la Laiterie est composé de 21 obstacles répartis sur 1 200m. Il est l’un des plus réputé du monde avec ceux de  Hickstead et Hambourg. L’an passé, le français Michel Hécart accompagné de Nokia de Brekka s’était à nouveau imposé pour la troisième fois dans sa carrière.

Cette année les gradins ont tremblés après le passage de Patrice Delaveau. Avec un temps de référence très rapide et 8 points de pénalités, il mit la pression dans l’épreuve. C’était sans compter le cavalier Irlandais Bertram Allen. Sur sa jument Wild Thing L, il a voulu battre le temps du tricolore en relançant après chaque couple. Couple international et à suivre, ils firent 4 points et un chrono de 141’’23.  Une stratégie gagnante car ni William Whitaker ni Steve Guedart ne purent faire mieux et firent tous deux une faute sur l’avant dernier avec un chrono plus élevé.

De ce fait, Bertram Allen prit la première place suivi de William Whitaker et Stever Guedart. Patrice Delaveau se vit donc relégué à la quatrième place.

Le grand prix Longines de la ville de la Baule

Le Grand Prix est l’épreuve originelle de ces quatre jours de compétition. Cette année, la Baule renforce sa position parmi les concours phares du CSO car elle sert aussi de qualification aux Championnats d’Europe de cet été. Cette épreuve est réservée au 50 meilleurs cavaliers du concours. L’an dernier ce fut  Eric Lamaze avec Powerplay qui furent médaillés d’or.

L’épreuve commençait par un large spa suivi d’un vertical après de longues foulées. Un  double se présentait ensuite aux cavaliers suivi d’un vertical puis après quelques foulées on retrouvait un oxer. Une galopade menait à un nouveau vertical puis on avait le droit à une rivière suivie de près par un oxer. Alors un triple s’imposait commençant par deux oxer et terminant par un redoutable vertical. Une nouvelle grand galopade nous menait vers un autre oxer et il fallait faire une boucle pour voir apparaître le nouvel oxer à sauter suivi d’un vertical. Finalement, un virage vers la droite et on terminait en beauté sur un oxer.

Le grand prix se déroulait en deux manches : les sans faute du premier parcours cité ci-dessus pouvaient prétendre au barrage. 10 couples réussirent à déjouer les difficultés du parcours et à se qualifier pour le barrage. Parmi eux se trouvaient : le jeune Alexandre Fontanelle, Patrice Delaveau, Bertram Allen ou encore Steve Guedart.

Premier à passer au barrage, Manuel Fernandez Saro met la barre haute en réalisant un nouveau sans faute. Puis Bertram Allen arriva en piste. Jeune et audacieux, il souhaite plus que tout remporter cette épreuve. Avec son cheval ils serrent les courbes et font sans faute avec un temps record. Mais c’est alors que Steve Guerdat entra en piste après le cavalier irlandais. Sur Nino des Buissonnets le couple retient le souffle du public. Il suit de près le tracé de Bertram Allen et négocie un tout petit mieux le dernier virage pour terminer avec un sans faute et avec une seconde de moins que le couple précédant. Marion Modolo Zanotelli et Michael Whitaker ne manquèrent pas à l’appel et firent eux-aussi un sans faute les plaçant respectivement à la troisième et quatrième place.

Au niveau français, Alexandre Fontanelle termina 6e après une faute lors du barrage et dépassa son mentor : Patrice Delaveau qui se classa 7e. Kevin Staut prend lui la 8e place. Aymeric de Ponnat abandonne après que Armitages Boy glissait dans un virage.

Elle est loin l’époque où la France remportait toutes les épreuves du jumping international de la Baule, néanmoins l’arrivée de nombreuses nations dans cette épreuve donne aux cavaliers un beau spectacle qu’ils n’oublieront jamais ! Nous serons encore présent l’an prochain pour soutenir la France et nous espérons être au plus près d’eux.

Découvrez le Carnet Cavalière XL

Vous êtes propriétaire ou demi-pensionnaire ? Découvrez le Carnet Cavalière XL, un outil complet et éco-responsable dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer. A mi-chemin entre le planner équestre, le journal de bord et le coach perso, il vous aidera à mieux vous organiser au quotidien et à développer une meilleure relation avec votre cheval.

En savoir plus

 

Cavalière depuis l'âge de 10 ans, j'ai décidé de faire de ma passion mon métier. Aujourd'hui, je suis monitrice indépendante et propose également de l'aide aux entreprises équestres suite à ma licence en management des établissements équestre. Je suis également assistante de direction à Pamfou Dressage

Poster un commentaire

Commentaires publiés

1 commentaire.

  • C’est toujours une ambiance extraordinaire à La Baule, l’un des plus beaux jumpings, à voir absolument !!

Ces articles peuvent également vous intéresser :

jo tokyo - résultats concours de saut d'obstacles

JO de TOKYO: Les résultats du CSO (màj du 07/08)

Les JO battent leur plein en ce moment ! Après la 9ème place de la France en Dressage et la médaille de bronze par équipe en Concours Complet, c’est désormais au tour du Concours de Saut d’Obstacles de commencer. Nous […]

Lire la suite

jo tokyo - résultats concours complet d'équitation

JO de Tokyo : les résultats du Concours Complet (MAJ du 02/08)

Vous le savez, en ce moment les JO de Tokyo battent leur plein ! Afin de vous permettre de suivre facilement les sports équestres, nous allons régulièrement publier les résultats des épreuves. Cet article sera donc consacré aux résultats du […]

Lire la suite

jo tokyo - résultats concours de dressage

JO de Tokyo : les résultats du Dressage (màj 28/07)

Vous le savez, en ce moment les JO de Tokyo battent leur plein ! Afin de vous permettre de suivre facilement les sports équestres, nous allons régulièrement publier les résultats des épreuves. Cet article sera donc consacré aux résultats du […]

Lire la suite

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Paiement sécurisé

Mon panier
Votre panier est vide :(
Continuer les achats
0
0 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez