Publié le 19/07/2019
Auteur :
Catégorie : Non classé

Non classé Le CHIO d’Aachen 2019 – Jour 3

Et ceux depuis quelques jours, je suis présente au CHIO d’Aachen. Dans cet article, je vous raconte la troisième journée de compétition, celle du jeudi 18 juillet.

12h30 : Coupe de la Fédération Allemande – Qualification

Pour commencer la journée, j’ai pu assister à une épreuve organisée par la Fédération Allemande d’Equitation. Il n’y avait donc que des cavaliers allemands engagés dans cette épreuve.

Il s’agissait d’une épreuve qualificative : la finale aura lieu samedi.

Le parcours ne contenait pas de gros pièges. Il n’y avait aucun cavalier connu parmi les participants, c’était vraiment l’occasion pour ces jeunes (ils devaient tous avoir en-dessous de 25 ans) de faire leurs armes et de profiter d’un terrain aussi exceptionnel que celui d’Aix la Chapelle.

J’aime beaucoup ce genre d’épreuves organisées par les fédérations quand elles sont organisatrices de l’événement. Elles permettent en effet aux cavaliers de demain de prendre de l’expérience sur de superbes parcours.

Durant cette épreuve, j’ai pu assisté à de très beaux parcours. J’ai notamment beaucoup aimé celui du gagnant !

Classement de la Coupe de la Fédération Allemande – Qualification

Voici le classement de l’épreuve :

  1. Tim-Uwe Hoffmann avec Casta Lee
  2. Jan Andre Schulze Niehues avec Fitch
  3. Sophie Hinners avec Sophie Hinners

Lors de la mise en place de l’épreuve suivante, nous avons pu voir un éleveur faire le tour de la piste avec une jument suitée. Le poulain présentait déjà de très belles allures !

14h00 : L’épreuve des jeunes chevaux

Cette fois encore, il s’agissait d’une épreuve des jeunes chevaux. Pour ne rien vous cacher, les mêmes couples que lors de la première journée ont effectué ce parcours. Etonnée de « revoir » cette épreuve, j’ai appris qu’il y a en réalité deux concours jeunes chevaux durant la semaine (le lundi et le jeudi) pour ensuite se disputer la finale samedi soir.

En soit, il n’y a rien de nouveau, les hauteurs étaient les mêmes (1m45) que le premier jour. Et encore une fois, certains chevaux se sont montrés joueurs ou ont montré encore un manque de maturité dû à leur âge, tandis que d’autres se sont montré particulièrement performants. Je pense que certains auront réellement de belles carrières sportives devant eux !

Classement de l’épreuve des jeunes chevaux

Une nouvelle fois, l’Allemagne a su s’imposer avec un magnifique parcours !

Voici le classement de l’épreuve :

  1. Philipp Weishaupt avec Hatrona (GER)
  2. Eduardo Menezes Niehues avec H.Big Action (BRA)
  3. Gerrit Nieberg avec Ben 431(GER)

16h20 : Le prix Stawag

Le marque Stawag sponsorisait déjà l’épreuve d’ouverture à 1m45. Elle sponsorise également une deuxième épreuve à 1m50 et déjà le ton n’est plus le même !

Les deux doublés pouvaient vite devenir punitif si on n’y prêtait pas assez attention. Sinon pas de vrais pièges, le parcours tenait cependant bien en haleine du début à la fin.

Cependant grosse déception dans le camps français. Roger Yves Bost tenait la première place avec un parcours à 62 secondes – temps qui n’a pas été battu durant toute l’épreuve. Cependant, près de 30 minutes après la fin de son parcours, nous remarquons avec stupeur que son nom a disparu de l’écran d’affichage. Je me suis connectée sur l’application du CHIO pour comprendre – peut-être un bug – mais non, Roger Yves Bost éliminé.

Quoi, comment, pourquoi ? Aucune idée ! L’annonce publique a été réalisée en allemand uniquement. J’ai bien compris qu’elle parlait de son élimination et que donc le deuxième devenait premier mais, malheureusement je n’ai pas saisi la raison de son élimination (mon allemand n’est pas encore assez bon pour ça 🙁 )

Classement de l’épreuve des jeunes chevaux

C’est donc avec une certaine déception que la France doit accepter sa défaite pour laisser, cette fois-ci, la Suisse l’emporter (bon j’avoue le parcours du vainqueur était à tomber…).

Voici le classement de l’épreuve :

  1. Pius Schwizer avec Chaquilot (SUI)
  2. Philipp Weishaupt avec Coby 8 (GER)
  3. Gregory Wathelet avec Iphigeneia de Muze (BEL)

19h30 : La Coupe des Nations

La fameuse coupe des nations ! Epreuve par équipes pour « déterminer » quelle est la meilleure nation. Avec trois ou quatre cavaliers, chaque pays passe chacun son tour, et on ne retient que les 3 meilleurs parcours. L’épreuve se fait en deux manches. La somme des deux manches définit quelle a été la meilleure nation.

Autant dire que le stade était plein à craquer ! Tout le monde avait hâte de voir les équipes en découdre. Chaque parcours a été un ascenseur émotionnel, entre joie intense lors d’un SF et déception de barre qui tombe.

Lors du premier round, s’il fallait se méfier de tous les obstacles, la difficulté majeure était la rivière suivie ensuite d’un triple (oxer – deux foulées – vertical – une foulée – vertical). Cependant, il y a eu peu de parcours avec de gros scores (sauf pour la Suisse qui n’a vraiment pas eu de chance et qui finit avec 29 points…).

Je ne vous cache pas avoir sûrement perdu un peu d’audition face au nombre (un peu trop grand xD) de SF allemands. Leur public a été très présent, et étant la seule française entourée d’allemands, je me suis sentie trèèèèèèssss seule xD Cependant, ils montraient aussi leur déception lorsqu’une barre pour une autre nation tombait, et encourageaient chaque cavalier.

A la fin du premier round, la Suède, la France, l’Irlande, la Hollande et la Belgique sont à égalité. Ils se disputent la première place, laissant l’Allemagne à la 6ème place, suivie des Etats-Unis et enfin de la Suisse.

Le deuxième parcours du second round était beaucoup plus court, sans grande difficulté. Seulement voilà, les nations avaient le poids du premier round (garder son avantage ou faire beaucoup mieux que précédemment).

Je pense que c’est surtout le stress qui a joué en faveur ou défaveur des nations. En tout cas ça était une très belle coupe des nations.

Classement de la Coupe de la Nation

Voici le classement de l’épreuve :

  1. La Suède (4 points)
  2. L’Allemagne (5 points)
  3. La France (8 points)

Ce fut une journée très intense et très fatigante ! Mais la journée du vendredi 19 juillet s’annonce tout aussi palpitante 😀

Amoureuse des chevaux depuis mon enfance, je suis devenue cavalière durant mon adolescence. Actuellement, propriétaire mon cheval, je cherche sans cesse à améliorer son quotidien et à toujours aller plus loin dans ma compréhension de l'animal. Quand je ne suis pas aux écuries, je suis assistante commerciale dans la grande distribution.

Poster un commentaire

Ces articles peuvent également vous intéresser :

coronavirus

Coronavirus (COVID-19) : les mesures sanitaires mises en place (màj 11 mai)

Comme vous le savez, un nouveau virus sévit depuis janvier 2020 dans le monde entier : le Coronavirus (COVID-19). Ces derniers jours, le nombre de cas touchés et de décès n’a cessé d’augmenter. De ce fait, le gouvernement français a […]

Lire la suite

Le CHIO d’Aachen 2019 – Jour 4

Depuis le début de la semaine, je vous raconte l’ensemble des compétitions auxquelles j’assiste. C’est donc parti pour ma quatrième journée de compétition, celle du vendredi 19 juillet. 11h00 : Le prix de l’Euregio Meuse-Rhin Pour cette première compétition de […]

Lire la suite

Le Grand Prix Longines Masters de Paris 2018

Si le weekend du salon du cheval de Paris rime avec achats et petits plaisirs, il rime également avec le Grand Prix Longines Masters. Cette année, il s’agissait de la dixième édition de la compétition. Une épreuve à la hauteur de […]

Lire la suite

  • Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    Envie de devenir un meilleur cavalier ?

    Vous montez à cheval ou pratiquez le travail à pied ? Vous aimeriez progresser dans votre discipline et devenir encore meilleur ? 

    Le Carnet de séances XL est fait pour vous. Il vous aidera à définir des objectifs clairs et réalistes, mais aussi à définir votre chemin pour les atteindre. Grâce à ce carnet, réalisez un auto-bilan de chacune de vos séances de travail, avec bienveillance et impartialité. Les progrès seront rapidement au rendez-vous !

    Convient à tous les cavaliers et à toutes les disciplines. 

    Un carnet éco-responsable, fait avec amour !

    0 Partages
    Partagez
    Enregistrer
    Tweetez