Rio 2016 / CSO : la France en or !


Tout avait mal commencé pour cette équipe de France. Ryan des Hayettes, cheval lumière de Simon Delestre (n°2 mondial), avait été déclaré forfait après une blessure dans son box quelques jours avant le début de la compétition. Il avait alors laissé sa place au très grand cavalier Philippe Rozier accompagné de Rahotep de Toscane.

L’avant-veille de la compétition, nos cœurs et prières s’étaient dirigés vers Flora de Mariposa, la jument de Pénélope Leprevost, qui présentait des signes de coliques. Heureusement, très vite la jument s’est remise et a pu participer à la compétition en ce 14 Août 2016.

La France a tiré un heureux numéro, lui permettant de s’élancer en 14ème position sur 15 équipes ; les cavaliers ont alors tout le temps pour étudier le parcours avant de se lancer. L’entraîneur national a choisi l’ordre de passages des cavaliers français : en ouvreur nous retrouvons Philippe Rozier et Rahotep de Toscane, puis Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise, suivis par Roger-Yves Bost sur Sydney Un Prince. Pénélope Leprevost et sa fidèle Flora de Mariposa ont été choisies pour passer en dernier de l’équipe de France.

Epreuve de qualification : de nouveaux espoirs

Premier français à s’élancer, Philippe Rozier signe un magnifique SF pour l’équipe de France, il n’en fallait pas plus pour commencer à nous faire rêver d’une médaille, à l’instar de l’équipe de France de CCE.  Avec les 4 pts de Kevin Staut (une barre sur un oxer) et le SF de Roger-Yves Bost, des rêves de podium continuent à nous hanter.

Mais, « coup du destin » comme elle le dit elle-même, Pénélope Leprevost chute malheureusement durant son parcours suite à une réception un peu complexe. Rien de grave pour l’équipe (seuls les 3 meilleurs scores comptent) si ce n’est sans doute encore un peu plus de pression, mais cette chute élimine la cavalière en individuel et réduit à néant ses espoirs de médaille.

A l’issue de cette première manche, la France totalise 4 points et fait parties des huit nations qualifiées pour la suite de la compétition.

Nouvelle étape, remise à 0

Le mardi 16 Août, les chevaux et cavaliers se sont élancés pour la seconde épreuve par équipe. Les scores sont remis à zéro et les parcours du 14 Août permettent d’établir l’ordre de passage des équipes, par ordre inverse du classement. Chaque nation pouvait là encore choisir dans quel ordre passerait ses cavaliers ; la France a décidé de conserver le même ordre que pour la précédente épreuve, à savoir Philippe Rozier, Kevin Staut, Roger-Yves Bost et enfin Pénélope Leprevost.

Le parcours, technique et haut, comprenait de nombreuses difficultés, et notamment une rivière très large. A nouveau ouvreur pour l’équipe de France, Philippe Rozier échoue malheureusement sur cette redoutable rivière et signe un parcours en 4 pts. Le cavalier confie à Grand prix Magazine : « Je n’ai pas le sentiment d’être allé chercher les ressources. » Pour les français, ces uniques 4 points sont de bon augure.

Second cavalier français à passer, Kevin Staut signe un très joli SF dans les temps avec son fidèle Rêveur. Une prestation presque égalée par Roger-Yves Bost et Sydney qui ne concèdent qu’un seul point de temps dépassé. Dernier passage pour l’équipe de France, Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa rappellent leur présence et offrent à la France un troisième SF !

A l’issue de cette journée, la France se retrouve donc en cinquième position avec un seul point de pénalité. Devant nous se trouvent : le Brésil, les États-Unis, l’Allemagne et les Pays-Bas qui cumulent tous un score vierge. Le Canada écope de quatre points, alors que la Suisse et la Suède n’ont que huit points de retard sur les premiers. Pas de doute, rien n’est encore joué !

Le dénouement de la compétition

Le mercredi 17 Août, dernière épreuve pour le CSO par équipe. Les scores obtenus la veille sont conservés.

Une barre tremble pour la France après le passage de Rahotep de Toscane et Philippe Rozier mais rien ne tombe, et le couple réserviste signe un nouveau SF, malheureusement sanctionné d’un point de temps dépassé. Avec un sublime SF dans le temps, Kevin Staut permet à son équipe de remonter à la 1ère place au provisoire, avec un cumul total de 2 points, à seulement 2 points des deuxièmes.

Lorsqu’il s’élance sur la piste, Roger-Yves Bost sait juste qu’il doit faire un SF, il n’a aucune idée de si la France est médaillable ou non. Le cavalier d’expérience ne prend aucun risque et assure tout au long de son parcours, il nous offre un troisième SF, lui aussi sanctionné d’un point de temps dépassé. La victoire est assurée pour la France, et Pénélope Leprevost n’a même pas besoin de s’élancer sur la piste. Un véritable travail d’équipe !

Résultats finaux

  1. France : 3 pts
  2. Etats-Unis : 5 pts
  3. Allemagne : 8 pts
  4. Canada : 8 pts
  5. Brésil : 13 pts
  6. Suisse : 15 pts
  7. Suède et Pays-Bas : 18 pts

L’Allemagne et le Canada étant ex-aequo à l’issue de l’épreuve, un barrage a été organisé quelques minutes après pour déterminer laquelle des deux équipes aurait l’honneur de remporter la médaille de bronze. Finalement le Canada s’incline, et c’est une nouvelle fois l’Allemagne qui remporte la victoire et termine donc à la 3ème position.

 


Commentaire 1

  1. Édouard 21 septembre 2016