[Réflexion] Avec ou sans casque


Qu’ils soient amateurs ou professionnels, il n’est pas rare de voir dans les manèges et carrières des cavaliers monter sans casque. Pourtant lors des cours en club, le moniteur oblige tous les cavaliers à en porter un tout au long de sa séance. Pourquoi un tel revirement arrivé à un certain niveau ?

Rappel de l’intérêt du casque

monter sans bombeLe casque (ou la bombe) permet de protéger la tête du cavalier en cas de chute. Il permet d’éviter les blessures graves, et notamment les traumatismes crâniens.

En cas de chute grave demandant l’intervention des pompiers, ces derniers notent immédiatement si le cavalier porte un casque ou non. Majeur ou mineur, si un cavalier monte sans casque, c’est le gérant de l’écurie qui est responsable juridiquement de l’accident. C’est à lui de veiller au respect des règles de sécurité dans son établissement.

Si l’hospitalisation est obligatoire, la Fédération se décharge de payer les frais médicaux en cas de non-port du casque, c’est au cavalier de régler tous les frais d’hospitalisation.

Le cavalier invincible

Lors de mon stage avec Andy Booth, celui-ci nous a appris qu’un être humain meurt chaque semaine à cause d’un accident impliquant un cheval. Chute ou bien coup de pieds, il existe de nombreuses occasions de se blesser gravement, voire pire. Et bien que le non port du casque ne soit pas la raison principale, je ne peux pas croire qu’il n’entre pas en compte dans ces chiffres.

Nous connaissons les risques, alors pourquoi certains d’entre nous montent-ils sans protection de tête ? Une trop grande confiance en soi, une envie de se faire admirer parce qu’on est celui/celle qui monte sans bombe peut-être ? Ou tout simplement la recherche d’un certain confort ? Peut-être une simple négligence ?

Pour mieux comprendre, j’ai demandé à des cavaliers montant régulièrement sans bombe s’ils pensaient au risque qu’ils prenaient. Et étonnement, la question du confort n’est que peu ressortie. Entre ceux qui estimaient avoir un niveau suffisant pour éviter tout risque, et ceux qui définissaient leurs chevaux comme des chevaux à sang froid incapables de s’énerver, la « meilleure » réponse que j’ai reçue est venue d’une cavalière qui s’est déboitée l’épaule en faisant une chute et qui, suite à ça, n’a plus mis son casque. Quand je lui ai remémoré qu’elle été déjà tombée avec ce même cheval, voici sa réponse :

Si je me blesse vraiment à la tête et que je finis paralysée ou autre, j’aurai toute ma vie pour m’en vouloir.

Cette réponse m’a beaucoup surprise ! Comment peut-on être prêt à finir sa vie en fauteuil roulant ?! J’ai encore du mal à comprendre cette réflexion égoïste et cette pensée à si court terme.

Sans forcément généraliser sur de tels extrêmes, il n’est toutefois pas rare d’entendre un cavalier confirmé assurer avoir les capacités techniques pour rester à cheval, quelle que soit la situation qu’il rencontre. Et pourtant sous la puissance de la demi tonne sur laquelle nous sommes assises, nous ne sommes pas toujours maître de notre monture. Tous les cavaliers sont déjà un jour tombés (celui qui dit le contraire ment ou n’a pas suffisamment monté), à croire que l’on oublie rapidement les chutes pour se souvenir que les fois où le cheval nous a donné un coup de cul ou a fait un saut de mouton et que nous sommes restés en selle.

 

cavalier sans casque

Entre nos capacités réelles et ce qu’on pense savoir faire, il y a bien souvent une différence

 

Mettre de côté une règle de sécurité pourtant élémentaire me laisse vraiment perplexe. Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? Je me le demande. Il ne faut pas longtemps au cheval pour nous remettre à notre place et nous rappeler que c’est lui la force dans un couple cavalier-cheval. Et que s’il a décidé de nous mettre à terre, il nous mettra à terre.

Je me rappelle de cette publicité pour le gilet jaune avec Karl Lagerfeld, et je trouve qu’on pourrait tellement la reprendre pour le casque d’équitation « Ca aplatit les cheveux, c’est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie ».

gilet jaune Karl Lagerfeld

Et vous, quelle est votre position sur le non-port du casque ? Montez-vous sans bombe, si oui pour quelles raisons ? Racontez-nous tout cela dans les commentaires !

[Réflexion] Avec ou sans casque
Notez cet article


Commentairess 13

  1. Soon a Horse 18 mai 2016
  2. Laura MOULIN 19 mai 2016
  3. Emeline - Beautiful Horse Astuces 19 mai 2016
    • kawelo 20 mai 2016
  4. Octave 21 mai 2016
  5. paysan 3 juillet 2016
  6. Matou 11 septembre 2016
  7. De MASCAREL Louise 23 novembre 2017
  8. SO 11 décembre 2017
  9. neah 3 mai 2018
    • kawelo 10 mai 2018