OC, ONC ou PP, comment s’y retrouver ?


OC, ONC ou PP, on entend souvent ces sigles quand on cherche un cheval. Mais que cela signifie ? Quelles différences existent-ils ? Petit zoom pour comprendre ces sigles et leur intérêt.

Origines Non Constatées (ONC)

Un cheval aux Origines Non Constatées signifie qu’on ne peut déterminer précisément ses origines. Il s’agit souvent de chevaux issus de différents croisements (au point où on n’arrive plus trop à savoir de quelle race il provient), et notamment les fameux « cocktails des prés » (quand une jument est involontairement saillie par un étalon). Les ONC sont généralement des chevaux les plus abordables à l’achat car leur prix de vente ne peut pas être valorisé par des origines prestigieuses. En France, les chevaux ONC n’ont pas le droit de participer aux épreuves Ponam, Amateur et Pro, et doivent rester cantonnés aux épreuves Club et certaines épreuves Préparatoires.

Toutefois, ce n’est pas parce que le cheval n’a pas officiellement les origines prestigieuses ou connues qu’il n’est pas capable de s’illustrer dans différentes disciplines. En raison de leur faible coût, les centres équestres achètent régulièrement des ONC pour leur cavalerie. Ils doivent être alors polyvalents et correspondre à tous les niveaux des cavaliers, que ce soit pour les cours du Galop 1 au Galop 7 mais aussi pour les différents concours Club.

Origines Constatées (OC)

Les chevaux aux Origines Constatées apportent une certaine particularité. Il peut y avoir plusieurs raisons pour qu’un cheval soit considéré comme OC et non PP.

Il s’agit principalement d’un cheval issu d’un croisement entre deux races. Si le croisement n’est pas reconnu par un Stud Book (par exemple l’anglo-arabe qui est un croisement reconnu par un Stud Book depuis 1833), le cheval est alors considéré comme OC. Les caractéristiques du cheval permettent de dire qu’il est originaire de telle ou telle race mais il ne peut être considéré comme un membre de cette race à part entière.

Un étalon non agréé par les Haras Nationaux ne peut donner des poulains de sa race. Les poulains seront alors considérés comme OC, quelque soit les origines (même prestigieuses) de la poulinière. Un poulain né de deux parents PP peut aussi se retrouver OC si le propriétaire n’a pas prévenu les Haras Nationaux à temps de sa naissance. Si le propriétaire tarde trop, le statut PP ne sera plus attribué au poulain qui deviendra automatiquement un OC.

Il reste encore un dernier cas pour qu’un cheval soit OC. Si le cheval a été acheté à l’étranger, il faut l’identifier auprès des Haras Nationaux. Toutefois la France ne comptabilise que 51 Stub Books dont 13 races étrangères. Avec certains accords avec les berceaux des races, le cheval peut être reconnu comme PP. Toutefois si la France ne gère pas le Stud Book ou n’a pas de convention avec le pays d’origine du cheval, il devient alors un OC aux yeux des Haras Nationaux français.

Son prix est généralement sensiblement inférieur à celui d’un PP, et supérieur à celui d’un ONC.

ONC, OC ou PP

Un cheval OC peut être un bon compromis entre un cheval PP et ONC

Plein Papier (PP)

Quant au cheval pleins papiers, il s’agit d’un cheval inscrit au stud book de sa race et dont on peut retrouver les origines de ses parents et grands-parents.

Il s’agit des chevaux les plus prisés mais aussi les plus chers. On leur prête souvent de grandes capacités sportives et mentales. Un cheval PP peut avoir de grandes origines comme des plus modestes, par exemple tous les chevaux Selle Français PP ne descendent pas de Baloubet du Rouet. Dans le carnet d’un cheval Plein Papier, il est obligatoirement marqué le nom du père et de la mère et des grands parents. Libre ensuite au propriétaire de mener sa petite enquête pour retrouver les arrières grands parents, etc. Chose beaucoup plus aisée quand le cheval est plein papier.

Un étalon PP reconnu par les HN pourra vendre sa semence et produire des poulains de sa race. Le poulain sera PP, à condition que la jument soit de la même race et reconnue par le Stud Book. Par exemple, un croisement un cheval PP avec une ponette OC donnera un poulain OC.

cheval PP ONC OC

Les différences concrètes

Après vous avoir expliqué à quoi correspond les différents sigles, il est important de comprendre la vraie différence.

Les origines permettent parfois de donner des qualités au cheval. Par exemple lorsqu’un cavalier souhaite faire saillir sa jument, il va regarder les origines de l’étalon et voir s’il correspond à ses envies. Un cheval qui n’est pas PP (OC ou ONC) vendra toujours sa semence moins cher qu’un PP qui un palmarès en concours amateur ou plus. Un étalon non approuvé pour la saillie par les HN ne pourra produire des poulains PP.

Si les origines ne sont pas toujours gage de qualité (on connait tous un cheval aux grandes origines qui ne paye pas de mine ou alors un ONC qui surprend tout le monde), la principale différence se fait au niveau des concours. Seuls les chevaux Plein Papier et aux Origines Constatées peuvent participer aux concours amateurs et pro. Avec un cheval ONC, le cavalier doit se cantonner aux épreuves club, il se retrouve donc très vite limité dans ses envies et ses objectifs sportifs, sans pour autant remettre en question les capacités physiques du cheval. Les concours d’élevage sont en revanche réservés uniquement aux PP.

La différence concrète se fait également au niveau du prix. Même si un cheval PP a de réelles grandes qualités, le vendeur mettra toujours en avant ses origines et cela se répercutera sur le prix de vente.

 

Et votre cheval, il est ONC, OC ou PP ?

OC, ONC ou PP, comment s’y retrouver ?
5 (100%) 1 vote