Lutter contre la perte de poids chez le cheval

Que votre cheval grossisse ou perde un peu de poids au fil des mois, n’est vraiment pas alarmant. Toutefois, si cette perte de poids est significative, si vous avez l’impression qu’il maigrit « à vue d’oeil », il faut s’inquiéter. Les raisons peuvent être nombreuses et des examens sont souvent nécessaires. Quelles sont les principales causes d’un amaigrissement soudain ? Comment remettre un cheval en état ?

 Pourquoi mon cheval maigrit-il ?

La première chose a faire est donc de trouver la cause de l’amaigrissement soudain de votre équidé. Diverses choses sont à vérifier :

L’alimentation du cheval

L’alimentation du cheval est le premier point à prendre en compte.

Il est essentiel de lui apporter une nourriture de qualité et adaptée à son activité, à sa race ainsi qu’à son mode de vie. On ne nourrit pas de la même manière un Fjord vivant au pré et faisant une balade par semaine qu’un Selle Français en box qui sort en concours tous les week end ! Un article consacré aux besoins alimentaires du cheval et à l’établissement d’une ration adaptée sera prochainement publiée sur Cheval Partage afin de vous aider dans cette tache.

Si la ration vous semble correcte, vérifiez la manière dont s’alimente votre cheval :

  • S’il vit au pré avec des congénères, peut-être n’a-t-il pas accès à l’ensemble de sa ration ? Ce peut être parce qu’il est dominé ou encore parce que des problèmes de locomotion l’empêchent d’accéder à la nourriture en temps et en heure…
  • Semble-t-il rencontrer des difficultés pour mastiquer ? Si oui, ne tardez pas à faire venir votre dentiste équin, peut-être a-t-il un défaut d’alignement des incisives, un problème d’usure, des dents de lait persistantes… Seul votre professionnel saura vous apporter une réponse claire.
  • Si votre cheval mangeait correctement hier et semble avoir du mal à s’alimenter aujourd’hui ou délaisse sa nourriture, peut-être est-il la cible d’une obstruction, d’une intoxication chronique ou encore d’un problème inflammatoire ? Ce coup-ci, c’est votre vétérinaire qu’il faut appeler !

Autres causes possibles

Si l’alimentation du cheval n’est pas la source de son amaigrissement, d’autres causes sont possibles :

  • Une maladie, et notamment une affection gastro-intestinale (inflammation, ulcère, tumeur intestinale…) ou encore, plus rare, un diabète sucré par exemple. En cas de doute, pensez à faire appel à votre vétérinaire, lui seul pour apposer un diagnostic correct.
  • Une activité physique plus intense, auquel cas il vous suffit d’augmenter progressivement la ration de votre cheval.
  • Un stress important : comme pour les humains, le stress peut être source de perte de poids. Si votre cheval vous semble anormalement agité ou stressé, demandez-vous comment vous pouvez agir pour améliorer son quotidien. Sorties au pré plus fréquentes ? Balades ? Séances de « brouting » ? Vie avec d’autres congénères ? Travail plus varié ? Les solutions sont nombreuses !

Il existe bien entendu d’autres causes de perte de poids, nous n’avons cité que les plus courantes. N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience via les commentaires !

Remettre un cheval en état

Maintenant que vous connaissez la raison de la perte de poids de votre cheval (n’hésitez pas à demander un bilan complet à votre vétérinaire pour vérifier votre hypothèse), il va falloir contrecarrer ce phénomène afin de lui faire reprendre du poil de la bête.

Cas général

Outre la mise en place d’un traitement adapté, il vous faudra ainsi également certainement faire quelques aménagements du côté de son alimentation. Gardez toutefois bien à l’esprit les quelques règles d’or détaillées dans l’article Alimentation du cheval, les bonnes pratiques, et notamment le fait que toute modification de ration (que se soit en qualité et/ou en quantité) doit se faire de manière très progressive, sur 2 à 3 semaines.

Cas du cheval qui a cessé de s’alimenter

Si votre cheval a, pour une raison ou une autre, arrêté totalement de manger pendant plusieurs jours, notez bien que la reprise de l’alimentation doit se faire de manière très progressive afin d’éviter tout problème digestif (et notamment des diarrhées ou même une fourbure).

Vous pouvez par exemple ne lui donner que du foin de bonne qualité durant quelques jours, puis ajouter progressivement des céréales ou des aliments floconnés.

Cas du cheval âgé

Le cheval âgé (20-25 ans) est particulièrement sujet à l’amaigrissement : dentition fatiguée, baisse de la capacité à digérer correctement les aliments, difficulté à se déplacer et donc accès à la nourriture plus compliqué…

Pour aider votre vieux cheval à retrouver son état, voici quelques conseils :

  • Distribuer des aliments floconnés dans le cas de problèmes de dentition, ce type d’aliment étant plus facile à manger ;
  • Ajouter de l’huile dans la ration pour augmenter son niveau énergétique ;
  • Apporter (si besoin) des compléments en vitamine C et/ou calcium ;
  • Ne pas hésiter à humidifier le foin avant de le distribuer ;
  • Séparer les vieux chevaux des plus jeunes au moment de la distribution de la ration, afin qu’ils ne se fassent pas voler leur nourriture.

 

Les vieux chevaux sont particulièrement sujets à la perte de poids. - ©  Adrian Midgley

Les vieux chevaux sont particulièrement sujets à la perte de poids. – © Adrian Midgley

Et vous, comment réagissez-vous lorsque votre cheval perd du poids ?

 

 

Image à la une : Matt Neighbors

Newsletter Cheval Partage
Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle ainsi que nos bons plans et jeux-concours !
Vos données ne seront pas vendues à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.


Commentairess 3

  1. Sabrina S. 12 octobre 2016
    • kawelo 12 octobre 2016
  2. Mm 29 janvier 2017