[Livre] « Atteler chez soi »


« Atteler chez soi » de Bernard Lecointe est devenu un incontournable de la littérature d’attelage. Paru aux éditions Vigot ce titre se démarque par sa pédagogie et sa grande facilité de lecture. L’auteur y utilise un vocabulaire simple et des explications claires pour encadrer le meneur qui tente l’expérience d’atteler lui-même son cheval.

Qui est Bernard Lecointe ?

Bernard Lecointe est un auteur, journaliste, photographe et illustrateur ayant été pendant de nombreuses années un compétiteur de haut niveau.

Il a notamment été recordman du monde de maniabilité à un cheval en 1986 et avec ses quatre juments camargues en 1995.

Aller à l’essentiel

« Atteler chez soi » s’adresse aux personnes ayant déjà des bases dans la discipline et souhaitant se lancer dans l’aventure chez eux, avec leur propre cheval et leur matériel.

Bernard Lecointe se concentre sur l’aspect purement pratique de l’attelage, la dimension théorique étant sensée être intégrée grâce à d’autres titres déjà existants.

« Atteler chez soi«  souligne les points cruciaux de cette discipline. Ce livre peut être abordé comme une introduction à l’attelage mais il fait davantage office de complément (très précieux !) insistant sur les connaissances à rafraîchir suite aux différents cours / stages qu’auraient puis suivre le meneur (lire l’article « J’ai testé pour vous : s’initier à l’attelage« ).

IMG_0003IMG_0005

Ce livre est composé de 15 chapitres : chacun aborde un thème en particulier sans jamais se perdre dans des détails théoriques, la pratique prime avant tout. L’organisation des chapitres suit chronologiquement les étapes qu’est sensé suivre le meneur : composer son équipage, choisir son cheval, choisir son harnais, sa voiture, atteler, les réglages,…Toutes les phases sont abordées pour un complément d’apprentissage de qualité.IMG_0002

Les sections sont concises, l’auteur nous donne des conseils  pour atteler au quotidien tout en rappelant les règles de sécurité à respecter.

C’est un livre qui fait office d’encadrement, de mode d’emploi à lire chez soi puis à emporter lors des premières sorties avec son propre attelage sans encadrement professionnel. L’utilisation des listes dans les différentes sections participe à cette présentation proche du mode d’emploi, l’auteur utilise des mots clefs pour marquer l’esprit de son lecteur.

Les photographies et les illustrations, toutes faites par l’auteur, apporte une plus-value très appréciable.

 

Un objet et une mise en page de qualité

Au premier abord le coût de cet ouvrage peut paraître excessif : 22€ pour moins de 100 pages. Mais cette somme est à mettre en perspective : le tout est imprimé en couleur, sur du papier de qualité et est d’une richesse indéniable.

J’accorde beaucoup d’importance à l’objet en lui-même, car parfois, même si le contenu est de qualité, la présentation et la mise en page peuvent rebuter et se révéler anti-pédagogiques.

Ici le fond et la forme tendent vers une pédagogie commune, conférant une cohérence et un plaisir de lecture notable. Tout est mis en œuvre pour faciliter la lecture du meneur et lui donner envie de mettre ces conseils en pratique.

Une mise en page claire, moderne et très agréable rend la lecture fluide. Les chapitres sont découpés efficacement, le lecteur peut trouver avec facilité les points qui lui posent problème et se concentrer dessus.

Un livre qui devrait trouver sa place dans la bibliothèque de tous les meneurs amateurs ou plus expérimentés…

Source photos : toutes les photos sont issues de l’ouvrage présenté dans l’article.

[Livre] « Atteler chez soi »
Notez cet article