Les Qualifications Loisir


Qu’est ce que sont les Qualifications Loisir ?

Création des Qualifications

Avec la forte démocratisation de l’équitation à partir des années 1980 les Haras Nationaux doivent s’adapter à un nouveau public qui ne pratique ni la compétition, ni une équitation de travail mais se consacre uniquement à une équitation de loisir. Cette équitation de loisir est en grande partie pratiquée par des cavaliers d’extérieur qui montent pour le plaisir, appréciant de diversifier leurs activités en restant à des niveaux modestes et, en général, sans objectif de compétition. logo_haras

Lorsque le cavalier de loisir se lance dans l’achat d’un cheval, ses recherches vont moins reposer sur les résultats en compétitions ou les origines que sur la sécurité, le flegme et la bonne santé générale de l’animal. Suite à cette constatation, les Haras Nationaux ont créé en 1993 un label spécifique afin d’attester si un cheval peut être qualifié de « loisir » ou non.

Les Haras vont s’employer à mettre en place des tests permettant de juger les équidés et de donner ainsi une garantie aux futurs propriétaires. Le label prouve que l’équidé est passé officiellement devant plusieurs jurys objectifs, conférant ainsi un vraie valeur et un intérêt important autant pour le vendeur que pour l’acheteur.

La création de ce label s’avère particulièrement intéressante pour les éleveurs qui peuvent ainsi mettre des aptitudes plus variées en avant lors de la vente et utiliser ce label, qui figure sur les papiers du cheval, comme un argument de valorisation.

En quoi ces qualifications consistent-elles ?

Les Qualifications Loisir sont une épreuve d’équitation où les participants sont jugés sur quatre tests : le modèle, les allures, un parcours de difficultés et le contrôle de vitesse.  Ces tests permettent de juger la capacité de l’équidé à être considéré officiellement comme une monture « de loisir ».

Ce label peut aboutir sur 4 résultats; le cheval peut-être : ajourné, qualifié, sélectionné ou élite.

Tout équidé de 1 à 18 ans peut y participer, les plus jeunes étant présentés uniquement à pied. Des épreuves attelées peuvent également être organisées.

  • Le modèle
haras-nationaux-cluny-03

Crédit photo : P. Josserand

En main, le cavalier présente en carrière sa monture. Le cheval ne doit porter aucun matériel à part le licol. La première présentation se fait à l’arrêt à partir du profil où l’encolure est apparente (et non celle où la crinière tombe). Ensuite, le cavalier présente le cheval en mouvement, au pas et au trot, de face et de dos.

Le jury observe et note : « le dos, les membres, et les aplombs, l’orientation générale du cheval, ses rayons ainsi que sa tête et son encolure. » (Règlement officiel 2015).

  • Les allures

Cette épreuve permet de juger en carrière la qualité des allures du cheval mais également le comportement de ce dernier à proximité de congénères. L’objectif n’est pas d’avoir un cheval en place mais un cheval détendu et aux ordres.

SONY DSC

Les participants devront présenter leur cheval monté aux trois allures, effectuer des transitions montantes et descendantes et marcher rênes longues au pas.

Cinq niveaux permettent de juger chaque allure : très insuffisant, insuffisant, correct, bien et très bien.

 

 

  • Le parcours
Crédit photo : Jean-Léo Dugast

Crédit photo : Jean-Léo Dugast

Ce test se compose d’un parcours de 12 difficultés à franchir avec franchise et calme, il n’y a pas de chronomètre. Chaque obstacle est noté entre 0 et 5, l’objectif étant d’accumuler le plus de points possible. Si l’équidé ne passe pas la difficulté au bout de 3 essais la note est de 0.

L’utilisation des éperons est interdite, celle de la cravache est pénalisante.

Parmi ces 12 tests, 6 doivent obligatoirement figurer dans le parcours : monter et descendre dans un van, donner les pieds, le montoir, la surprise visuelle, le franchissement d’un gué / d’une bâche et le franchissement d’un obstacle en main.

trec1Pour les 6 autres épreuves, une liste de difficultés est proposée dans le règlement, l’organisateur peut sélectionner selon ses préférences les tests qui lui semblent les plus appropriés. Pour illustrer nous pouvons citer : passage d’une passerelle, de branches brasses, d’une bordure maraîchère, slalom…

Les amateurs de TREC et tout particulièrement de PTV retrouveront en grande partie les mêmes types d’épreuves.

 

  • Le contrôle de vitesse

august-augustus-blauwelucht-9522477-lSur une ligne droite, le cavalier doit lancer son cheval dans un galop franc et soutenu. Au signal du jury, il doit arrêter le plus rapidement possible sa monture.

L’objectif étant de juger si le cavalier est en sécurité et si sa monture reste maitrisable malgré l’allure.

 

Les différentes qualifications

4 résultats différents peuvent résulter du passages de ces tests.

Tout d’abord le cheval peut obtenir la mention « Qualifié loisir » : il a dans ce cas décroché une majorité de notes « satisfaisantes » en modèle et allure et une note entre 39 et 47 points sur le test de comportement.1403838762jefu2

Pour la mention « Qualifié sélection » : le cheval a obtenu un majorité de « bien » en modèle et allures et une note entre 48 et 54 en test de comportement.

Enfin pour la mention « Élite loisir » : la monture a obtenu une majorité de « très bien » en modèle et allures et 55 points et plus dans le test de comportement. Un cheval ayant obtenu 0 au test du van, du montoir ou du curage des sabots ne peut devenir Élite.

Le cheval n’ayant pas obtenu l’une des trois catégories est ajourné.

A quoi servent ces qualifications ?

Ces qualifications ont de nombreux avantages dans différents domaines.

Le promotion de la filière loisir en France

Les Qualifications Loisir permettent de promouvoir l’équitation de loisir en la reconnaissant officiellement auprès des Haras Nationaux comme une « vraie équitation« .

file3301319413514Trop souvent dépréciée et sous-estimée, l’équitation de loisir trouve ses lettres de noblesses et organise ses rassemblements réguliers grâce à cet évènement.

C’est une manière de montrer la diversité, la richesse mais aussi la complexité de ce que l’on peut qualifier comme un cheval « de loisir ».

C’est également une manière très pédagogique d’initier les jeunes chevaux et cavaliers aux premières difficultés des évènements équestres et de tester son comportement face à des nouveautés hors de son milieu habituel.

Valorisation des produits d’élevage

Les éleveurs trouvent également leur compte dans la création de ce label. Ils peuvent valoriser à la fois leurs reproducteurs mais aussi leurs produits en montrant la constance dans les modèles et le caractère de certaines lignées. C’est une chose de présenter ses chevaux sur une page internet, s’en est une autres de faire des démonstrations en direct pour prouver à tous que les chevaux vendus sont sûrs et de qualité.

C’est aussi une belle vitrine pour les éleveurs qui peuvent ainsi faire de la publicité pour leurs produits en vente, rencontrer directement d’éventuels particuliers ou clubs pour se faire connaître et faire fonctionner le bouche à oreille.

Intérêt pédagogique

Autant pour le cavalier / piéton que pour l’équidé, ce concours loisir est une très belle expérience à plusieurs niveaux.

Tout d’abord c’est une manière de relever un challenge sans la pression de la compétition. Les participants n’étant pas les uns contre les autres et le chronomètre n’étant pas de mise l’ambiance générale est détendue et bon enfant. C’est l’endroit idéal pour faire de nouvelles connaissances, découvrir une structure équestre… Sur le parcours de difficultés vous pouvez décider de ne pas passer un test si vous estimez que vous ou votre cheval n’en êtes pas encore capables.

SONY DSC

C’est également une excellente manière de se fixer des objectifs et de tester « officiellement » son cheval dans des conditions différentes de la maison. Le monde, le bruit, les enfants qui crient, la musique sont autant de difficultés que l’on retrouve sur toute manifestation équestre. Comme premier test les Qualifications Loisir constituent un bon choix.

Vous pourrez sans soucis demander de l’aide si nécessaire sans que l’on vous juge négativement, chacun fait ce qu’il peut, à son rythme.

Enfin c’est l’occasion d’apprendre de nouvelles choses et d’avoir de nouvelles idées d’exercices. En observant les autres cavaliers, en discutant avec eux, avec le jury ou encore en faisant des erreurs, vous pourrez peut-être comprendre certaines difficultés que vous avez du mal à dépasser. Votre monture a refusé de passer la passerelle ? Vous saurez quoi travailler lors de vos prochaines séances !

Les limites de ce label

Même si les avantages sont nombreux et indéniables il ne faut pas considérer ce label comme un gage absolu de qualité. Certains éléments sont à prendre en compte pour pouvoir garder du recul et ainsi juger correctement un cheval ayant obtenu l’une des mentions.

En premier lieu, le cheval monté ou présenté lors de ces test ne l’est pas par une personne indépendante. Le propriétaire / demi-pensionnaire / moniteur présentant la monture le connaît bien en général et a une certaine manière de la monter. Tout cavalier sait que certaines actions imperceptibles à l’œil peuvent pourtant changer l’attitude d’un cheval. Un cheval avec une bouche dure, mou à la jambe ou facilement impressionnable peut avoir une attitude différente d’un cavalier à l’autre.

De ce fait, lors de l’achat d’un cheval, essayez-le toujours en extérieur et carrière, accompagné et seul pour savoir ce qu’il en est.

Votre objectif 2016 ?

Avec l’arrivée de l’hiver les concours loisir se font plus rares, mais pourquoi ne pas vous fixer comme objectif d’y participer pour l’été prochain ?

file000973962309A pied ou à cheval les exercices sont nombreux pour s’entraîner. Passer un petit tronc en fin de séance, le désensibiliser au klaxon pendant la distribution de nourriture ou encore travailler sur des rênes détendues pendant la balade sont autant de petits exercices qui vous mèneront doucement mais sûrement vers le label !

 

Pour en savoir plus :

> Site des Haras nationaux

> Règlement 2015 des Qualifications Loisir en format pdf

> Formations pour devenir jury des Qualifications Loisir : ici

Sources photos : site officiels des Haras nationaux, Morguefile, Google image (crédits photos précisés).

Les Qualifications Loisir
Notez cet article


Commentaire 1

  1. Sophie 6 octobre 2015