Les courses hippiques en France : le coup de foudre ou un long chemin…


Les courses hippiques sont très répandues dans le monde sportif, et notamment en Europe Occidentale. En effet, les courses de chevaux occupent une place très importante dans la vie des Français qui parient des milliers d’euros chaque année. Les français ont eu un coup de foudre immédiat pour cette discipline, en grande partie en raison de l’adrénaline et l’excitation inhérentes à ce sport. Selon les études de l’Université de Pennsylvanie, le sport hippique rapporte plus de l’argent que tous les autres sports en France.

 

Des origines britanniques

Nos voisins britanniques sont les premiers à tomber amoureux de cette nouvelle discipline. Ils créent très tôt une nouvelle race de chevaux bien plus adaptée à ce type de compétition. Ces chevaux sont les premiers ancêtres de ce que l’on appelle aujourd’hui les « pur-sang anglais ».

Pendant ce temps-là, quelques courses sont organisées en France, telles que la course internationale de l’Achères en 1683 ou encore les courses à Saint-Germain dans les années 1700. Mais il ne s’agit-là que d’exceptions inspirées par nos amis britanniques, l’engouement envers ce nouveau sport restant moindre dans le pays.

course de trot attelé

 

L’arrivée des courses hippiques en France

Il faudra attendre le 19ème siècle en France pour que les courses commencent à connaître un certain succès. A partir de 1776, sous le règne de Louis XVI, des courses hippiques dotées de prix sont enfin organisées de manière régulière. Nous pouvons pour cela remercier le cousin de Louis XVI et futur roi, le comte d’Artois (connu plus tard sous le nom de Charles X), personne réputée pour son admiration envers la culture anglaise.

Par la suite, la culture hippique continue de se développer en France. Des règlementations sont peu à peu mises en place de manière à encadrer à la fois le sport et l’élevage. A l’époque les courses se tiennent sur 4 à 6 km, les chevaux sont âgés de 5 à 7 ans et doivent exclusivement avoir été élevés en France. La course la plus importante se déroule à Paris, avec une dotation de 4000 francs. Du jamais vu en France !

 

L’explosion des courses hippiques au 19ème

course de platSi le succès des courses hippiques en France se développe d’année en année, il faudra attendre 1833 pour qu’il commence à exploser. Durant cette même année, on assiste à la création du Jockey-Club, de la société d’Encouragement ainsi que de l’ouverture du premier studbook français. Les éleveurs français s’inspirent des critères des britanniques, notamment en terme de vitesse et de généalogie. C’est d’ailleurs à cette époque que les fameux pur-sang anglais débarquent en France.

En 1834, on compte en France pas moins de 18 hippodromes. Des courses de plus en plus célèbres sont organisées, telles que les courses aux Sablons (hippodrome de Longchamp), au parc de Vincennes, à Fontainebleau, etc. Et parmi les courses les plus connues aujourd’hui, certaines ont été créées durant cette explosion du 19ème siècle. On peut notamment citer le Prix de Diane (1843) ou encore le Grand Prix de Deauville (1871).

Ca y est, les français sont amoureux !

 

stepple chaseL’arrivée des paris

Au fil des décennies, les français sont de plus en plus intéressés par les paris et les jeux de hasard. Deauville notamment devient rapidement la grande messe pour les amateurs de jeux de hasard, notamment grâce à la création de son casino en 1912. Parieurs et joueurs de casino sont liés par cette même adrénaline, cette excitation due aux chances de gagner beaucoup d’argent rapidement. Des milliers de gens commencent à parier sur les courses hippiques et à jouer dans les casinos, tout d’abord en se déplaçant, puis depuis l’arrivée d’internet, directement en ligne sur des sites comme Casino Online Français pour les jeux de hasard ou encore le PMU pour les paris sportifs.

L’engouement des français envers les paris et les jeux de hasard n’a cessé de se développer au cours des années, et n’a connu de creux que durant la Seconde Guerre Mondiale (ce qui est facile à expliquer). Aujourd’hui des courses sont organisées partout en France, et ce sport attire toujours des gens par sa beauté, mais surtout par ce sentiment de jouer avec son destin.

course hippique

Et vous, avez-vous l’occasion de fouler, régulièrement ou non, le sol des hippodromes ? Avez-vous déjà parié sur des courses hippiques ?