Le bonnet anti-mouches : à quoi ça sert ?


Le bonnet anti-mouches, simple accessoire de mode ? Que nenni ! Bien qu’il fasse souvent partie d’une panoplie complète (et assortie s’il-vous-plait), il reste avant tout un équipement très intéressant pour le confort du cheval. Et ce, que ce soit au travail ou bien au repos. Voyons un peu ses différentes fonctions !

Protéger le cheval des insectes et du vent

Les oreilles du cheval sont dotées de longs poils qui permettent de former une barrière contre les insectes volants, le sable, la poussière… ou même le vent qui s’engouffre douloureusement dans l’oreille.

Cependant, tous les chevaux n’ont pas la même pilosité, et si certains d’entre eux possèdent une protection très efficace, pour d’autres cette barrière naturelle n’est pas suffisante. Pour ces derniers, un bonnet anti-mouches peut s’avérer indispensable, de façon à leur éviter des douleurs voire même des maladies (otite), et notamment les jours de grand vent ou lorsque les insectes sont nombreux.

Il arrive également que, pour des raisons esthétiques ou sanitaires, certains cavaliers coupent les poils des oreilles de leurs chevaux. Selon la sensibilité des individus, un bonnet anti-mouches peut alors s’avérer quasi indispensable, que ce soit au travail ou au repos.

Aider le cheval à se concentrer

Le bonnet anti-mouches permet également d’étouffer, plus ou moins selon le bonnet, l’intensité des bruits. Un cheval particulièrement sensible aux bruits peut donc se montrer plus coopératif et concentré, à la maison comme en concours, lorsqu’il est équipé d’un bonnet.

Certaines marques ont d’ailleurs conçu des bonnets spécialement prévus pour atténuer les bruits, comme Eskadron avec son bonnet Soundless !

Un atout esthétique

Bon bien sûr, nous l’avons évoqué en introduction, il est évident que le bonnet anti-mouches joue également un rôle très important en terme d’esthétisme. Les cavaliers aiment souvent bien accorder leur bonnet à leur tapis de selle, et même, si possible à leurs bandes ou protections de travail. Quand ce n’est pas carrément aussi à la tenue du cavalier ! Eh oui, on est fashion addict ou on ne l’est pas.

Cela dit, si notre cheval a réellement besoin d’un bonnet anti-mouches, pourquoi pas ?! Mais attention en revanche à ne pas céder (ou pas trop souvent) à l’effet de mode, en équipant systématiquement votre cheval d’un bonnet s’il n’en a pas besoin. Comme pour tout, l’abus n’est jamais une bonne chose :p

bonnet anti-mouches

Le bonnet anti-mouches : à quoi ça sert ?
Notez cet article