La mise au pair (ou commodat)


Mettre son cheval au pair dans un centre équestre est l’une des solutions qui peut être envisagée pour loger son équidé.

Qu’est-ce que la mise au pair (ou commodat) ?

Le concept général

Le concept de la mise au pair est simple : il s’agit de mettre son cheval en pension dans un centre équestre et de le partager avec celui-ci. Le club hippique peut donc utiliser votre cheval pour les activités qu’il organise (cours, compétition, stage…) et donc le faire monter par n’importe lequel de ses cavaliers. En contre-partie, il prend à sa charge tout ou partie des frais.

La mise au pair est une solution particulièrement avantageuse d'un point de vue financier.

La mise au pair est une solution particulièrement avantageuse d’un point de vue financier.

Les avantages

La mise au pair présente de multiples avantages :

  • Le centre équestre prend à sa charge tout ou partie des frais inhérents à l’entretien de votre cheval : nourriture, frais vétérinaires, frais de maréchalerie… Dans la plupart des cas vous n’aurez donc rien à payer. Pensez toutefois à vous renseigner auprès de votre club sur les détails : certains ne couvrent pas tous les frais, d’autres seulement dans une certaine mesure. Il se pourrait par exemple que vous deviez prendre à votre charge les frais vétérinaires importants ou encore payer une partie de la ferrure.
  • Dans la plupart des cas, vous bénéficiez d’un ou de plusieurs cours gratuits hebdomadaires, dispensés par l’un des moniteurs du club. Vous êtes en outre généralement prioritaire sur votre cheval lors des activités annexes (compétitions, stages et sorties diverses).
  • Vous bénéficiez gratuitement des installations du centre équestre (manège, carrière, terrain de cross, chemins de balade… Mais aussi douches, aires de pansage, etc), sans supplément.
  • Autre point important : le temps. Votre cheval est quotidiennement bichonné par l’équipe du centre équestre et monté lors des leçons, vous n’êtes donc pas obligé de venir tous les jours pour nourrir, soigner ou travailler votre équidé.
  • Vous êtes toujours encadré par les professionnels présents, ce qui peut s’avérer particulièrement utiles pour les cavaliers encore un peu inexpérimentés.
  • Si votre cheval est blessé ou malade, la plupart des centres équestres vous permettra de monter un autre cheval durant la convalescence du vôtre. Là encore, pensez à vérifier ce point avant de signer un contrat.

Les inconvénients

Mettre son cheval au pair signifie devoir le partager avec de nombreux autres cavaliers... Si vous êtes plutôt du genre possessif, cette solution ne vous conviendra pas.

Mettre son cheval au pair signifie devoir le partager avec de nombreux autres cavaliers… Si vous êtes plutôt du genre possessif, cette solution ne vous conviendra pas.

La mise au pair présente donc bien des avantages et est très séduisante sur le papier. Avant de vous jeter sur cette solution, pensez toutefois aux inconvénients :

  • Le premier, et certainement le plus dérangeant, c’est le fait que votre cheval puisse être monté par n’importe quel autre cavalier du club. Vous n’avez de droit de regard ni sur le nombre d’heures effectuées ni sur le niveau des cavaliers (sauf si précisé dans le contrat… Ce qui reste rare !). Non seulement il vous sera plus compliqué de tisser une vraie relation avec votre propre cheval dans ces conditions, mais en plus il arrivera certainement qu’il soit monté par des cavaliers ayant une toute autre équitation, et ruinent ainsi régulièrement tout le travail que vous aurez accompli. Avant de vous lancer, soyez sûr que cela ne vous posera pas de problème !
  • Vous ne pourrez pas monter votre cheval quand vous le souhaiterez : le club a généralement la priorité, même si des créneaux vous sont réservés. Pensez notamment aux vacances : alors que vous rêveriez de partir en vacances au soleil avec Pépito et que vous vous verriez bien sur la plage lancés au grand galop, votre adorable poney sera peut-être réquisitionné lors de stages.
  • Si vous désirez sortir en compétition le week end, peut-être bien que vous devrez partager Pépito avec Julie, une jeune cavalière tombée éperdument amoureuse de votre cheval ou avec Anita, celle qui monte 10 fois mieux que vous !
  • Vous ne pouvez pas forcément faire venir l’intervenant extérieur de votre choix, qu’il s’agisse d’un vétérinaire, d’un maréchal ferrant ou même d’un moniteur, et devrez vous contenter de celui du club.
En mettant votre cheval au pair, vous acceptez qu'il puisse être monté par des cavaliers de tout niveau.

En mettant votre cheval au pair, vous acceptez qu’il puisse être monté par des cavaliers de tout niveau.

Les questions à poser avant de mettre son cheval au pair dans un club

Vérifiez que votre cheval soit dans des installations adaptées et, s'il vit au box, qu'il puisse aller au paddock régulièrement.

Vérifiez que votre cheval soit dans des installations adaptées et, s’il vit au box, qu’il puisse aller au paddock régulièrement.

Avant de foncer tête baissée et de placer votre cheval au pair dans un centre équestre, pensez à poser quelques questions :

  • Comment sera-t-il logé ? Au box ou au pré ? S’il vit au box, sera-t-il mis au pré/paddock quotidiennement ?
  • Combien d’heures votre cheval sera-t-il monté par semaine ? Par quel niveau ? Les horaires de travail sont-elles bien réparties, votre cheval aura-t-il bien au moins un jour de repos hebdomadaire ?
  • Faut-il que le cavalier mette son propre matériel à disposition du club ? Ou bien le club se charge-t-il d’équiper le cheval ?
  • Combien d’heures pouvez-vous le monter chaque semaine ? Seul ou en cours ? Êtes-vous prioritaire pour les concours, stages et autres activités ?
  • Avez-vous la possibilité de déplacer votre cheval (par exemple pour un week end à la plage ou un stage dans un autre centre équestre) ?
  • Quid de la répartition des différents frais inhérents à l’entretien du cheval, et des professionnels en charge : par exemple avez-vous le droit de faire appel à votre propre maréchal ferrant ou devez-vous systématiquement passer par celui du club ? Qui prend en charge les différents frais ?
  • Que se passe-t-il si votre cheval se blesse/tombe malade et qu’il ne peut plus être utilisé pour les leçons pour une période donnée, qui peut être plus ou moins longue ?
  • De combien est la durée de préavis, dans le cas où le club ou vous-même souhaitiez arrêter le contrat ?

Cette liste est bien sûr non exhaustive, n’hésitez pas à nous aider à la compléter via les commentaires.

Nous vous recommandons également de signer un contrat détaillé afin de vous éviter tout problème à l’avenir.

La mise au pair : pour qui ?

La mise au pair est une solution idéale pour les jeunes cavaliers qui manquent de temps et d’argent pour entretenir leur cheval entièrement, mais qui ont envie de franchir le cap. Cette solution permet également de leur assurer un encadrement maximum et donc de les aider à progresser.

La mise au pair est déconseillée pour les cavaliers ayant davantage de bouteille et de maturité, qui souhaiteraient mettre leur cheval à leur main et créer une véritable complicité.

Elle est également déconseillée pour les chevaux très jeunes ou encore verts dans le travail, qui risqueraient d’être perturbés par le passage de multiples cavaliers au niveau hétérogène sur leur dos.

Dans tous les cas, sachez que le centre équestre n’est pas obligé d’accepter votre cheval : le club doit en effet s’assurer que celui-ci sera suffisamment rentable pour lui et puisse correspondre à une partie de ses élèves. Sa taille, sa morphologie, sa rusticité, sa docilité, son niveau général, ses capacités physiques, son comportement (avec les cavaliers mais aussi avec les autres chevaux) et sa santé générale sont autant de critères qui seront pris en compte.

mettre au pair

 

Et vous, avez-vous déjà mis votre cheval au pair dans un centre équestre, ou envisagé cette solution ? Quels sont, à votre avis, ses avantages et ses inconvénients ?


Commentairess 18

  1. Miss Crumble 3 avril 2015
    • kawelo 3 avril 2015
  2. Anne-Sophie 14 avril 2015
    • kawelo 15 avril 2015
  3. Florence 29 novembre 2015
    • kawelo 29 novembre 2015
  4. Pauline 16 juin 2016
    • kawelo 17 juin 2016
  5. Inès 4 juillet 2016
    • kawelo 5 juillet 2016
  6. Anna 10 août 2016
    • kawelo 10 août 2016
  7. Lola 16 août 2017
    • kawelo 17 août 2017
  8. Bonachera Lila 8 avril 2018
    • kawelo 12 avril 2018
  9. Stéphanie W 18 avril 2018
    • Lena 2 mai 2018