Initiation à l’équitation : qu’est-ce qui vous attend ?

Le jour tant attendu est arrivé, c’est l’heure de votre leçon d’initiation à l’équitation. Vous avez votre tenue d’équitation  ? Quelques friandises pour chevaux dans la poche ? Vous êtes prêt, vous pouvez vous rendre à votre centre équestre pour votre initiation.

Note : la séance d’initiation présentée dans cet article n’est pas proposée dans tous les centres équestres. Certaines écuries vous feront en effet directement commencer par un cours collectif, n’hésitez pas à vous renseigner au préalable auprès du responsable.

Sur place

initiation à l'équitationL’heure approche, pensez à vous présenter à votre club 30 minutes avant l’heure de votre première leçon d’initiation. Cela vous permettra de vous habituer aux lieux, de connaître d’autres cavaliers et les chevaux, et notamment celui que vous allez monter. Cette leçon est individuelle et ne dure, en général, qu’une demi-heure. Vous pourrez, si vous le souhaitez, aider votre moniteur à préparer votre monture, si elle n’est pas encore prête. Profitez donc de ce moment pour faire connaissance avec le cheval qui vous sera attribué. En général, votre moniteur vous proposera de monter un cheval très calme, respectueux et prêt à pardonner vos maladresses.

Vous n’aurez rien à prévoir, le centre équestre prêtera l’équipement de base nécessaire pour le cheval : le bridon, le tapis et la selle. Il vous fournira également quelques brosses et un cure-pied pour panser votre cheval.

À cheval

Vous serez toujours accompagné par votre moniteur et il vérifiera les instructions suivantes sans que vous ne l’ayez remarqué. Si vous n’y pensez pas, pas de panique, ce sont des réflexes que l’on acquiert au fur et à mesure. Faites confiance à votre moniteur qui vous guidera du début à la fin, il veillera à votre sécurité.

Avant votre séance

Avant de sortir votre cheval de son box ou de l’aire de pansage, veillez à ce qu’il n’y ait pas d’obstacles qui pourraient l’empêcher de passer ou de le blesser. Pensez à ouvrir la porte entièrement et à mettre les brosses contre le box. Attrapez les rênes, passez-les au-dessus de l’encolure, saisissez-les de votre main droite à une dizaine de centimètres de la bouche du cheval et placez-vous sur la gauche du cheval : vous êtes prêt à sortir du box.

En selle

Vous tenez votre cheval, vous vous apprêtez à entrer en piste, vérifiez avant tout qu’il n’y ait pas d’autres chevaux. La plupart du temps, il n’y aura pas d’autres cavaliers en même temps que vous dans la piste. Mettez bien votre casque avant de monter en selle.

Sachez que l’on monte à cheval par la gauche. Cela remonte au Moyen-Âge, les chevaliers portaient leur épée sur la jambe gauche. Ils chevauchaient donc leur monture par la gauche afin de ne pas la blesser et pour des raisons de facilité. D’ailleurs, après plusieurs années d’équitation, monter un cheval par la droite serait difficile pour le cavalier comme pour le cheval, si ce dernier n’y a pas été habitué lors de son débourrage.

La séance d’initiation débute

Ça y est, vous êtes à cheval ! Votre moniteur vous tient grâce à une longue corde, que l’on appelle une longe, et vous met à tourner autour de lui. Selon les écuries et votre âge, l’initiation peut également se dérouler directement en autonomie.

Dans un premier temps, votre moniteur va vous mettre en confiance. Il va vous parler de tout et de rien pour que vous évacuiez le stress (si vous en avez). Cela va vous permettre de penser à autre chose que le fait que vous soyez sur un cheval.

Ensuite, il vous fera faire différents exercices pour vous mettre à l’aise. Parmi ceux-ci, si vous êtes au pas, vous devrez effectuer une transition descendante, c’est-à-dire qu’il vous demandera d’arrêter votre monture. Vous n’avez qu’à suivre les instructions qu’il vous donnera pour réussir cet exercice. Grandissez-vous, reculez légèrement vos épaules, fermez les doigts fermement sur les rênes, tirez très légèrement et doucement sur les rênes, votre cheval devrait s’arrêter. Vous pouvez aider votre cheval à comprendre ce que vous lui demandait en lui parlant d’une voix douce et d’un ton descendant. Ce sera grâce à la voix, que l’on appelle « aide naturelle » que votre moniteur communiquera avec le cheval.

Vous devrez ensuite le remettre au pas. Vous serez probablement amené à toucher les oreilles ou la queue de votre partenaire, à retirer puis remettre vos étriers seul, à lever vos jambes au-dessus du garrot du cheval, etc.

Si votre moniteur vous sent en confiance, il vous proposera très certainement de trotter. Suivez ses instructions et tout devrait bien se passer. Le trot n’est pas une allure facile, il s’agit d’une allure dite « sautée », vous allez sûrement la trouver désagréable, mais après quelques séances, vous parviendrez à trotter enlevé ou à trotter assis avec plus ou moins d’aisance.

Premières impressions

Vous ne vous attendiez peut-être pas à effectuer ce genre d’exercices lors de cette initiation à l’équitation.

Ils ont pour but de vous mettre à l’aise à cheval et d’apprendre à bouger sur le dos du cheval en douceur. Cette première séance va également permettre au moniteur d’évaluer votre niveau et de mieux vous connaître afin de vous attribuer, à l’avenir, un animal qui vous correspondra davantage. Après cette séance, le moniteur décidera de vous placer directement en cours collectif. Dans le cas contraire, il vous proposera une seconde séance individuelle, qu’il est préférable d’accepter si cela s’avérait.

débuter l'équitation

 

Après votre séance

Votre séance d’initiation est terminée, mais il y a encore des tas de choses à effectuer avant de pouvoir repartir. Comme à l’aller, passez les rênes au-dessus de l’encolure, saisissez-les, placez-vous à gauche du cheval et en route vers le box ou l’aire de pansage.

Il faut à présent enlever tout l’équipement du cheval. Ne vous inquiétez pas, votre moniteur sera toujours là, il est même possible qu’il le fasse à votre place. Si ce n’est pas le cas, vous devrez retirer la selle, le tapis et le bridon sous l’œil attentif de votre moniteur. Ensuite, vous devrez les ranger à l’endroit qu’il vous indiquera. Pensez également à nettoyer le mors en le passant sous l’eau avant de le remettre à sa place.

Enfin, si le cœur vous en dit et que vous obtenez l’autorisation de votre moniteur, vous pouvez également brosser le cheval et vérifier que de corps étrangers ne se soient pas introduits dans ses sabots en les curant à nouveau.

À la semaine prochaine !

C’est fini, votre initiation est terminée. Dernières caresses et friandises données, la porte du box fermée, vous avez pris un nouveau rendez-vous pour la semaine suivante pour votre premier cours collectif. Soyez en avance, votre moniteur vous épaulera si vous en avez besoin mais il ne préparera plus votre cheval avec vous. N’ayez pas peur, les autres cavaliers de votre groupe vous aideront avec plaisir.

 

Un article est en cours de rédaction pour vous informer sur le déroulement de ce premier cours collectif :).

Newsletter Cheval Partage
Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle ainsi que nos bons plans et jeux-concours !
Vos données ne seront pas vendues à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.