Génétique des robes : le gène roan

On poursuit la série consacrée à la génétique des robes, avec cette fois-ci un article dédié au gène Roan, le gène responsable de poils blancs au sein de la robe des chevaux.

Présentation du gène Roan

A l’instar du gène Crème ou du gène Champagne (entre autres), le gène Roan est un gène dominant. C’est-à-dire qu’il suffit que le cheval soit Roan hétérozygote (une seule expression du gène) pour que celui-ci soit actif. Un cheval ne peut avoir le gène Roan que si au moins l’un de ses parents l’a lui aussi.

C’est un gène modificateur, qui agit à la fois sur le pigment noir et le pigment rouge de la robe, et se manifeste via l’apparition de poils blancs au sein de la robe. Il peut se manifester sur n’importe quelle robe : alezane, noire ou baie pour les plus courantes, mais aussi isabelle, palomino, etc.

Ce gène est nommé Rn lorsque l’allèle est présent et rn lorsqu’il est absent. Sa mutation spécifique n’ayant pas encore été identifiée, il n’existe, à l’heure actuelle, aucun test génétique permettant de le tester directement.

Représentation du gène Roan

Ponette rouanne

Ponette rouanne ©photo personnelle

Le gène Roan se caractérise par la présence de poils blancs, en quantité plus ou moins importante, dans la robe d’un cheval. Dans la majorité des cas, les poils blancs n’affectent ni les crins, ni la tête ni les membres du cheval.

Les chevaux tributaires d’un gène Roan sont en outre généralement peu sujets aux marques blanches (balzanes, pelotes, listes…), ont la peau grise, des sabots foncés (bien qu’il arrive de trouver des modèles aux sabots clairs ou striés) et des yeux également foncés.

Toutes les robes peuvent être affectées par ce gène, mais trois le sont en particulier :

  • La robe alezane, qui donne alors un cheval aubère (en français) ou Red Roan (en anglais);
  • La robe baie, qui donne un cheval rouan (en français) ou Bay Roan (en anglais) ;
  • La robe noire, qui donne un cheval noir rouanné autrefois nommé « gris fer » (en français) ou Blue Roan (en anglais).

La robe d’un tel cheval n’évolue pas dans le temps, contrairement aux chevaux gris qui montrent un grisonnement (voire blanchissement) progressif au fil des années.

Confusions courantes

Parce qu’il ajoute des poils blancs à la robe d’un cheval, le cheval disposant d’un gène Roan est souvent confondu avec d’autres robes. Voici les confusions les plus courantes :

  • Le cheval de robe grise : un cheval gris nait avec une robe foncée qui grisonne (ou blanchit) au fil des années. Ce grisonnement commence par la tête, et un cheval gris possède le plus souvent des pommelures. Or, un cheval rouan n’évolue pas avec le temps, sa tête n’est pas touchée par le gène modificateur et il ne possède pas de pommelures, juste des poils blancs sur le corps. Nous verrons le gène Gris plus en détails dans un prochain article.
  • Chez le cheval Pie Sabino, on peut remarquer des taches blanches éparses sur la robe. Ce n’est là encore pas le gène Roan qui est en cause puisque, chez le Pie Sabino, la peau est rose sous les taches alors qu’elle est grise chez les Roan. De plus, les marques blanches sont très courantes chez le pie Sabino alors qu’elles sont plutôt rares et discrètes chez les chevaux possédant le gène Roan.
  • Le cheval Rubican (quelques poils blancs éparses au niveau de la croupe et des flancs) ainsi que le Varnish Roan (robe très proche des rouannes) sont génétiquement rattachés au groupe des chevaux « Pie », bien que le Rubican soit parfois classé avec les Rouans.

A noter aussi que les chevaux voient leur robe se ponctuer de poils et de crins blancs avec l’âge. Là encore ce n’est absolument pas lié au gène Roan, mais simplement au vieillissement du cheval.

 Roan x Roan = Léthal ?

Selon certaines théories, il serait risqué de croiser deux chevaux Roan car le poulain pourrait naître Roan homozygote or, à l’instar du gène White homozygote, cela serait léthal. Toutefois il ne s’agit que d’une théorie encore non vérifiée à l’heure actuelle, les recherches à ce sujet étant encore en cours.

 

Newsletter Cheval Partage
Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle ainsi que nos bons plans et jeux-concours !
Vos données ne seront pas vendues à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Commentaire 1

  1. Riedi 27 mars 2017