Génétique des robes : les robes de base


D’un point de vue génétique, il existe chez les chevaux deux (et seulement deux !) robes de base : l’alezan et le noir. Eh oui, contrairement à ce que l’on pourrait penser vu qu’elle est très courante, la robe baie n’en fait pas partie ! Nous l’étudierons en détails dans un autre article, aujourd’hui concentrons-nous sur les robes alezane et noire :

Le gène Extension

Ces deux robes sont caractérisées par le gène Extension, noté « E » s’il est dominant et « e » s’il est récessif. S’il est dominant, nous allons avoir une présence d’eumélanine qui va induire une pigmentation foncée (de brune à noire). A l’inverse, s’il est récessif nous allons obtenir la présence de phaeomélanine, qui elle va induire une pigmentation orangée (de jaune à rouge).

Vous l’aurez compris, c’est la version dominante de ce gène Extension qui va engendrer une robe noire et la version récessive qui va créer une robe alezane. Regardons cela de plus près :

La robe alezane

 A quoi ressemble la robe alezane ?

Un cheval alezan a la peau noire, les yeux foncés et les poils de couleur rougeâtre à marron. Les crins sont dans les mêmes teintes que la robe (sauf quelques cas particuliers que nous verrons plus tard) et les sabots sont généralement foncés, sauf en cas de présence de balzane.

Il existe plusieurs variantes de la robe alezane (liste non exhaustive) :

  • Alezan clair : poils légèrement plus clairs que l’alezan « standard », crins de la même couleur que le corps ;
  • Alezan doré : poils légèrement dorés. Les alezan doré sont parfois confondus avec les chevaux palominos ;
  • Alezan crins lavés : les crins sont très clairs, blonds voire blancs ou même argentés ;
  • Alezan brûlé : les poils et les crins sont beaucoup plus foncés ;
  • Alezan cuivré : le corps présente de nombreux reflets rougêatres ;

La robe alezane et la génétique

Nous l’avons vu, la robe alezane est caractérisée par le gène Extension et notamment par la présence de phaeomélanine qui va donner une teinte orangée. L’eumélanine, qui apporte une teinte foncée, est forcément absente du génotype de cette robe.

Par conséquent, le seul génotype possible pour un cheval alezan est : ee. C’est-à-dire que le gène Extension est doublement récessif.

Puisque chaque parent donne à sa descendance l’un de ses deux allèles afin de former le génotype du futur poulain (composé donc à 50% du génotype du père et à 50% du génotype de la mère), le poulain d’un cheval alezan aura forcément au moins un allèle e. Si les deux parents sont alezans, le poulain aura donc une robe alezane puisqu’il héritera du génotype ee.

Ainsi, la robe alezane est la plus courante et la plus facile à obtenir de toutes les robes.

 

La robe noire

 A quoi ressemble la robe noire ?

Cheval noir

Un cheval noir a une peau noire, des yeux foncés, des poils noirs et des crins noirs. Ses sabots sont généralement foncés également, mais, tout comme le cheval alezan, il peut présenter des sabots blancs ou striés s’il a des balzanes.

Là encore, il existe plusieurs teintes de robes noires (liste non exhaustive) :

  • Noir standard : robe uniforme, pas de reflets particuliers ;
  • Jet black : robe avec des reflets bleutés ou violacés ;
  • Fading black : robe légèrement décolorée qui a tendance à roussir durant l’été.

 

La robe noire et la génétique

Deux génotypes différents permettent d’obtenir une robe noire, là encore à partir du gène Extension que nous avons déjà vu pour le cheval alezan. Ces deux génotypes sont : Ee et EE.
  • Si le cheval a le génotype EE, cela signifie qu’il est homozygote et qu’il transmettra forcément un allèle E à sa descendance. Ainsi, deux chevaux noirs homozygotes donneront un poulain noir homozygote.
  • Si le cheval a le génotype Ee, cela signifie qu’il est hétérozygote et qu’il donnera soit l’allèle e soit l’allèle E à ses descendants. Il pourra donc aussi bien produire un cheval noir qu’un cheval alezan ou n’importe quelle autre robe, les probabilités variant en fonction de l’autre parent.

Croisements des robes de base

Et si on s’amusait à voir ce quelles robes produiraient deux chevaux fictifs en fonction de leur génotype ?

  • Alezan (ee) + Alezan (ee) = 100% de poulains alezans (ee).
  • Noir homozygote (EE) + Noir homozygote (EE) = 100% de poulains noirs (EE).
  • Noir homozygote (EE) + Noir hétérozygote (Ee) = 100% de poulains noirs (EE ou Ee).
  • Noir hétérozygote (Ee) + Noir hétérozygote (Ee) = 75% de poulains noirs (EE ou Ee), 25% de poulains alezans (ee).
  • Noir homozygote (EE) + Alezan (ee) = poulains bais (nous verrons dans le prochain article pourquoi) ou noirs (Ee).
  • Noir hétérozygote (Ee) + Alezan (ee) = poulains bais (nous verrons dans le prochain article pourquoi), alezans (ee) ou noirs (Ee).

 

 

Et voilà, nous en avons terminé avec les deux robes de base ! C’est la première fois que j’écris à ce sujet, donc si j’ai mal expliqué quelque chose, n’hésitez pas à me le dire afin que je puisse améliorer les passages concernés. Dans le prochain article, nous verrons le gène Agouti, responsable de la robe baie. Vous allez voir, les choses vont commencer à se compliquer légèrement ! 😀

 

Sources : cheval alezan brûlé


Commentairess 8

  1. Anne-Sophie 23 juin 2015
    • kawelo 24 juin 2015
      • Anne-Sophie 24 juin 2015
        • kawelo 24 juin 2015
  2. Anne-Sophie 25 juin 2015
  3. MathildeB 12 juin 2016
    • kawelo 13 juin 2016
  4. ALIJHA 23 août 2016