Comment bien sécher son cheval après le travail

A cette époque de l’année, les chevaux ont leur poil d’hiver, c’est-à-dire une toison épaisse qui leur permet de lutter contre le froid. La nature est bien faite oui, mais du coup le cheval a tendance à transpirer énormément lors du travail… Et hors de question de le rentrer au box ou au pré tout dégoulinant de sueur !

En effet, s’il supporte plutôt bien la pluie (qui glisse le long du poil, sans le mouiller « de l’intérieur »), le cheval supporte très mal la sueur. Un cheval en sueur peut rapidement attraper un coup de froid et tomber malade ! Voilà pourquoi il est impératif de sécher son cheval après le travail. Sauf que… C’est une vraie galère !! Et toutes les écuries ne sont pas dotées d’un solarium :p

Dans cet article, je vous proposerai quelques pistes pour bien sécher votre équidé après le travail. Dans tous les cas, veillez à ne surtout pas attacher votre cheval dans un courant d’air : il risquerait très vite d’attraper froid !

A rebrousse-poil !

etrillesS’il a peu transpiré, la solution peut simplement consister à brosser le cheval à rebrousse-poil (par exemple avec une étrille) afin de décoller les poils du corps et permettre une meilleure ventilation.

Ceci n’est toutefois pas une « solution magique » et cela prendra certainement plusieurs heures avant que le cheval ne soit totalement sec… Personnellement, j’aime bien la combiner avec une autre solution afin de gagner en temps et en efficacité.

Bouchonner avec de la paille

pailleUn peu plus efficace que la précédente solution mais pas non plus révolutionnaire, il s’agit de bouchonner vigoureusement son cheval avec de la paille (propre, bien sûr !). En effet, la paille a pour propriété d’être extrêmement absorbante, c’est d’ailleurs pour cela qu’elle est régulièrement utilisée comme litière, et va donc absorber peu à peu la sueur de votre équidé et donc laisser le poil sec.

Cette solution nécessite en revanche pas mal de temps et d’huile de coude pour être efficace.

Petite variante : pour les plus flemmards (dont je fais partie !), il est possible de recouvrir le cheval d’une bonne quantité de paille et de placer ensuite une couverture nid d’abeille par-dessus pour que le tout reste bien en place. La paille va absorber la sueur petit à petit, et pendant ce temps là vous aurez les mains libres pour vous occuper des membres de votre équidé ou bien ranger votre matériel par exemple !

En revanche, ne vous attendez pas à ce que votre cheval soit sec en quelques instants… il vous faudra certainement user de l’huile de coude pour obtenir un résultat parfait… ou bien opter pour une autre solution.

Sécher son cheval grâce aux couvertures

Vous pouvez également placer une couverture sur le dos de votre cheval afin qu’il sèche plus rapidement.

La couverture nid d’abeille

L’hiver, oubliez-la ! Elle est très pratique l’été pour sécher votre cheval après une douche tout en le protégeant des insectes, mais elle est loin d’être suffisamment absorbante pour sécher un cheval dégoulinant de sueur l’hiver. Ou alors, par-dessus une couche de paille, comme nous venons de le voir !

La couverture polaire

Cette solution fonctionne plutôt bien, à condition d’opter pour une couverture bien absorbante. Certaines sont même tout aussi efficaces que les chemises séchantes (voir plus bas) !

Personnellement je brosse à rebrousse-poil avant afin d’accélérer le processus.

Attention : si la couverture polaire absorbe la sueur, elle ne l’élimine pas ensuite et reste trempée. Aussi, prenez garde à ne pas la laisser trop longtemps à votre équidé au risque d’obtenir le résultat inverse !

 

 

 La couverture séchante

Il s’agit de ma solution préférée tout simplement. Le cheval sèche vite (pour peu que la couverture soit de bonne qualité) et la couverture élimine ensuite la sueur pour le garder toujours au sec !

Les serviettes microfibres

serviette-microfibreJ’ai découvert il y a peu les serviettes microfibres. Oui oui, vous avez bien lu : celles qu’on trouve au rayon « Natation » à Décathlon et compagnie ! Conçues à la base pour sécher rapidement le sportif après une séance de natation, elles sècheront également parfaitement votre équidé après une séance intensif l’hiver.

Pour ma part, je bouchonne vigoureusement mon cheval avec cette serviette afin d’absorber le plus gros, puis je la laisse tout simplement posée sur son dos le temps que je fasse le reste des soins. Lorsqu’il est l’heure de retourner au pré ou au box, le cheval est sec !

Avantages : très bon marché (quelques euros seulement), existe en de nombreuses tailles et dans de nombreux coloris. En microfibre, elle évacue très bien l’humidité et sèche extrêmement rapidement !

Inconvénients : elles ne sont à la base pas prévues pour les chevaux et ne disposent donc pas de sangles ou autre système permettant de les « fixer » au cheval. Aussi, évitez de vous éloigner lorsqu’elle est sur le dos de votre équidé : un simple coup de vent pourrait la faire s’envoler et effrayer votre cheval ! Vous pouvez toutefois ajouter une sangle spécialement prévue pour fixer les couvertures.

 

Et vous, pour quelle solution avez-vous opté ?

Ressources : serviette microfibre, étrilles, couverture séchante.

Newsletter Cheval Partage
Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle ainsi que nos bons plans et jeux-concours !
Vos données ne seront pas vendues à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.