La boîte à pharmacie, l’indispensable

Les chevaux se font facilement des petits bobos et pour les soigner rapidement, une boîte à pharmacie est indispensable. Vous pourrez ainsi prendre en charge les blessures du quotidien sans forcément faire venir votre vétérinaire. Mais que faut-il mettre à l’intérieur ? Petit zoom sur les must-have de votre boîte. La liste proposée est non exhaustive, elle peut être compléter selon les différents problèmes que vous pouvez rencontrer.

Le contenu de ma boîte à pharmacie

Pour ranger tous les produits de soin, optez pour une boîte fermée hermétiquement. Une malle d’équitation ou une boîte à pharmacie standard, choisissez ce qui vous convient le mieux et qui vous permet de la garder à portée de main.

Voici la liste des produits incontournables :

  • Une paire de gants stérile. Pour réaliser des soins sans infecter la plaie, une paire de gants stérile peut être utile. Vous pourrez alors toucher délicatement la plaie ou appliquer facilement des crèmes. Cela évitera tout contact direct avec votre peau. A noter que la paire de gants est à usage unique.
  • Bétadine Scrub (ou Bétadine rouge). C’est l’antiseptique le plus connu et le betadine_scrub-1388165184plus utilisé lorsque votre cheval se blesse. A double utilité, la Bétadine vous permet de désinfecter une plaie et vous pouvez vous laver les mains avec avant de soigner une plaie.
  • Une bouteille d’eau oxygénée. Elle permet de désinfecter une plaie profonde et prévient contre le tétanos.
  • Des compresses. Elles sont indispensables pour réaliser un pansement compressif et arrêter une hémorragie. Pensez à pendre des 60×60 minimum, en dessous la compresse risque d’être un peu trop petite.
  • Un rouleau de coton gazé. A l’instar des compresses, le coton gazé réalise un pansement non compressif. Il permet de protéger une plaie des bactéries. Le coton gazé est également utilisé pour protéger les tendons et les articulations. Il s’applique avec une bande cohésive.
  • Des bandes cohésives. Il s’agit de bandes non adhésives qui permettent de maintenir en place un pansement. Facile à appliquer, elle tient bien en place et le cheval ne peut pas facilement la retirer.bande-cohesive-flex-on-horse-master
  • De la crème cicatrisante (Dermaflon…). Pour une petite plaie peu profonde, cela permet une cicatrisation rapide.
  • Une paire de ciseaux. Indispensable pour couper facilement des bandes de coton ou pour ouvrir des sachets.
  • Des seringues. Si vous devez réaliser des injections en intra-véneineuse ou en intra-musculaire. Seul le vétérinaire peut vous donner les produits pour réaliser les injections dans le cadre du traitement d’une maladie. Les seringues et aiguilles doivent être stériles et sont à usage unique. Tout produit périmé doit être jeté.
  • Un thermomètre.
  • Un cahier et un stylo. Si votre vétérinaire doit passer et vous laisser des indications, c’est très pratique de pouvoir tout noter et de ne rien oublier.

Pensez bien qu’il est formellement interdit de détenir des antibiotiques sans ordonnance vétérinaire (article L 5143-5  du Code de la Santé Publique). Il en est même pour les spray cicatrisants contenant des antibiotiques.

 

Être bien équipé vous permet de prendre rapidement et efficacement en charge différents bobos de la vie quotidienne. N’hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez dans votre boîte à pharmacie.

Newsletter Cheval Partage
Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle ainsi que nos bons plans et jeux-concours !
Vos données ne seront pas vendues à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.


Commentairess 2

  1. Amandine 6 janvier 2016
  2. Helene 7 janvier 2016